Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par LARA BAÏKAL le Dim 16 Juil - 11:39

J'écoute actuellement le discours très politique du Président du Crif Francis Kalifat qui rappelle l'anti-sémitisme dans notre société et aussi de la part des loups solitaires, de nos jeunes de banlieues  etc...


Il interpelle directement Monsieur Macron sur le meurtre de Madame Halimi qui a été rabaissé à un crime ordinaire par un déficient mental selon les autorités.


Je le posterai plus tard...Lorsqu'il sera en ligne.

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 17699
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par pannecouk le Dim 16 Juil - 18:56

je vais vous poser une question assez délicate
on sait tous que la plupart des français  politiques et citoyens
sont pro-palestiniens
il faut donc en déduire que macron?
il faut se rapeller que chirac avait foutu le bordel en Israël

_________________
macron n'étant pas mon président de choix inutile de venir me casser les cacahuètes avec  le mot respect

pannecouk

Messages : 1510
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 66
Localisation : hauts de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par LARA BAÏKAL le Dim 16 Juil - 19:02

Je ne me pose pas le problème ainsi, à l'époque du Vel d'hiv c'était un problème franco-français, entre lâcheté, ignorance et complicité.


Je me refuse à opposer ces événements à ceux actuels en Palestine qui ne sont pas glorieux non plus.


Mais si Macron veut admettre les atrocités de l'histoire il faut qu'il le fasse pour tous. Dans la vie il faut être carré !

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 17699
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par pannecouk le Dim 16 Juil - 19:06

ce que je trouve affligeant pour ma part
c'est le retournement d'opinions généralisées en france
et quelque soit le sujet
les fournisseurs d'eau potable doivent coller une drogue qui rend les gens c.. dedans 
pas possible autrement

_________________
macron n'étant pas mon président de choix inutile de venir me casser les cacahuètes avec  le mot respect

pannecouk

Messages : 1510
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 66
Localisation : hauts de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par vigillante le Dim 16 Juil - 19:48

http://www.dreuz.info/2017/07/16/la-rafle-du-vel-dhiv-nest-pas-inventee-par-vichy-nest-pas-programmee-par-vichy-elle-est-aidee-par-vichy/?utm_content=bufferdf655&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer
avatar
vigillante

Messages : 2869
Date d'inscription : 02/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par lili@ne le Dim 16 Juil - 20:31

Quoi qu'on en pense c'est toujours très facile de dire yavéka ou fallait pas quand on connait la fin de l'histoire . le gouvernement s'est évanoui ,Reynaud démissionne en pleine débâcle  on mets le vieux Pétain au pouvoir et au lieu de s'enfuir en Angleterre à l'abri pour qui je pense ,rester en France et lutter pied à pied sur place face aux allemands. .
avatar
lili@ne

Messages : 3670
Date d'inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par Invité le Dim 16 Juil - 21:09

lili@ne a écrit:et au lieu de s'enfuir en Angleterre à l'abri pour qui je pense ,rester en France et lutter pied à pied sur place face aux allemands. .
C´est aussi mon avis lili@ne malgré et contre tous

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par vigillante le Lun 17 Juil - 8:16

Ben voyons,expliquer en 2017 comment il fallait gagner la guerre en 1940...........Il fallait d'abord ne pas mettre la socialie aux commandes en 1936,qui a vidé les caisses,laissé l'armée sans armes,construit a grands frais une "ligne maginot" qui devait être infranchissable,mais dont les allemands avaient les plans,pour que Siemens y installe l'électricité!
Les allemands sont entrés en France en passant par la Belgique,en quelques jours,ds un pays terrifié,avec les gens en masse sur les routes,l'armée en débâcle,perdue,sans ordres,le gouvernement plaqué à Bordeaux,et une armistice signée à la hâte,mettant Pétain en place.
Le seul qui avait alerté sur le manque de moyens de l'armée,c'était de gaulle,qui dès 1938 avait compris;et c'est lui,qui a été assez courageux pour aller en Angleterre,demander de l'aide à Churchill pour organiser la résistance........
Et il y en a eu,des résistants,grâce auxquels la libération a été plus aisée,mais qu'on doit qd même au américains,qui sont venus avec des hommes,des chars,et ont foncé droit devant,en bombardant tout ce qui résistait,faisant plus de dégâts en trois mois que pendant la durée de la guerre!
Vous auriez fait quoi,mesdames,pour lutter pied à pied..........avec vos petits bras?
Respectez au moins ceux qui ,justement ,y ont laissé leur vie,par milliers!
avatar
vigillante

Messages : 2869
Date d'inscription : 02/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par Francelibre le Lun 17 Juil - 8:24

lili@ne a écrit:Quoi qu'on en pense c'est toujours très facile de dire yavéka ou fallait pas quand on connait la fin de l'histoire . le gouvernement s'est évanoui ,Reynaud démissionne en pleine débâcle  on mets le vieux Pétain au pouvoir et au lieu de s'enfuir en Angleterre à l'abri pour qui je pense ,rester en France et lutter pied à pied sur place face aux allemands. .
De Gaulle resté en France ? : son arrestation dans les 8 jours .et après ?
avatar
Francelibre

Messages : 7517
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par lili@ne le Lun 17 Juil - 9:38

@Vigilante, justement en parlant de petits bras puisqu'il est question de la rafle du VelD'iv
Le pays étant occupé, les Allemands faisaient la loi, et ceux qui n'obéissaient pas risquaient très gros. C'est toujours facile de juger quand on y était pas.
"
Avec toujours cette vision manichéenne bien-mal, gentil-méchant. L'arrogance des "sachants" et autres révisionnistes  bien tranquilles derrière leur claviers  du politiquement correct qui croient tout savoir alors que généralement, ils ne savent rien."

@Vigilante et France Libre ,il y a l'émail du monsieur vous pouvez toujours lui envoyez votre vision si vous n'êtes pas d'accord







ppel du 18 juin ou la meconnaissance de l'histoire
Si je n’étais pas gaulliste, c’est que leur politique de haine n’était pas pour moi la vérité » (Antoine de Saint-Exupéry)

  L'appel du 18 juin


« L’APPEL DU 18 JUIN » ou LA MÉCONNAISSANCE DE L’HISTOIRE


« J’aurais suivi De Gaulle avec joie contre les Allemands, mais je ne pouvais le faire contre les Français… Il me semblait qu’un Français de l’étranger devait se faire le témoin à décharge, et non à charge de son pays… Si je n’étais pas gaulliste, c’est que leur politique de haine n’était pas pour moi la vérité » (Antoine de Saint-Exupéry)

Le 18 juin 2010 sera l’occasion pour bon nombre de gaullistes de commémorer « l’appel » (le 70ème) lancé de Londres par leur chef spirituel. L’histoire a fait de ce discours le symbole de la résistance face à l’occupant allemand et a qualifié le général de brigade « à titre temporaire » Charles de Gaulle, de « premier résistant de France ». C’est une ineptie ! De Gaulle n’a jamais fait partie de la résistance. La résistance, c’est l’histoire du Colonel Fabien qui a débuté le 21 juin 1941.

Comme le disait Weygand, de Gaulle était un militaire, pas un soldat et il y a à son sujet, toute une légende à détruire. Sa carrière militaire a pris des allures très particulières, marquées très tôt par la certitude de sa supériorité intellectuelle sur ses pairs. Ces derniers, en raison de sa morgue et de son extrême confiance en soi, l’avaient baptisé « le Connétable ». En fait, il les détestait tous, en particulier Juin, major de sa promotion dans laquelle de Gaulle avait obtenu un rang médiocre.

Sa réputation de prophète d’une armée blindée moderne fait partie de la légende. Le général Guderian, spécialiste des blindés allemands, consulté à propos de l’influence qu’auraient pu avoir les écrits du colonel De Gaulle sur l’emploi d’une force mécanisée, répondit : « Ces théories sont déjà anciennes, les écrits de de Gaulle ne sont guère que de la littérature sans réelles applications pratiques nouvelles. Nous n’y avons pas porté d’intérêt ! »

En 1940, au commandement de la 4ème division cuirassée, il subit un échec sanglant, prouvant d’une part son incapacité tactique et un entêtement criminel devant les conseils de ses pairs. D’ailleurs, il abandonna sa division en plein combat, apprenant qu’il était nommé général à titre temporaire et que Paul Reynaud faisait de lui un sous secrétaire d’Etat à la Défense. Le képi de général et ses deux étoiles devinrent alors sa première préoccupation, la seconde étant de contrer Weygand par tous les moyens.

La fin de la campagne de 1940 apporte la confirmation : De Gaulle n’est pas un guerrier. Il n’est pas de ces officiers qui vont à l’assaut en casoar et en gants blancs, de ceux qui crient « debout les morts ! » ; c’est un rhéteur, un communicant que son entourage appellera bientôt « le général micro ». L’armée n’est pour lui qu’un instrument qui ne reflète en aucun cas un symbole national.

Le 17 juin 1940, quand il quitte Bordeaux à destination de Londres, la guerre n’est pas finie puisque l’armistice est du 24 juin. Alors, pourquoi est-il parti en Angleterre ?

Le 17 juin, eût lieu à Bordeaux le passage des pleins pouvoirs à Pétain et la formation du nouveau gouvernement. Or, de Gaulle eût l’amère surprise de constater que le Maréchal n’avait pas voulu de lui. Il connaissait trop bien l’homme et son orgueil démesuré pour lui confier un poste dans son nouveau gouvernement. Déçu, dépité, vexé, il décida à ce moment de quitter la France. Il attendit, caché derrière un pilier des vestibules, le passage du général anglais Spears, lui raconta avec une mine défaite qu’on voulait l’assassiner (une élucubration de plus) et lui demanda de l’emmener avec lui en Angleterre dans l’avion que Churchill avait envoyé à cette occasion. Le soir, il était à Londres et adressa un télégramme au Ministre de la Guerre à Bordeaux : « Suis à Londres. Ai négocié avec le Ministre de la Guerre britannique, sur instruction de monsieur Paul Reynaud, au sujet des points suivants… » (Il s’agissait des matériels d’armement remis aux alliés par les Etats-Unis et du sort des prisonniers allemands actuellement en France).

La réponse arriva de Bordeaux sous la forme d’un câble adressé par le général Colson, secrétaire d’Etat à la Guerre, à l’attaché militaire à Londres, le général Lelong : « Informez le général de Gaulle, qu’il est remis à la disposition du Général commandant en chef. Il doit rentrer sans délai. »

Hésitation de de Gaulle : Obéir ou pas ? Dans un premier temps il décida d’obéir et demanda un avion au général Lelong. Celui-ci désigna le capitaine de l’armée de l’air Brantôme, pour l’accompagner avec l’unique avion que les Anglais avaient laissé aux Français. Cet officier déclarera : « Tout semblait devoir se dérouler sans encombre lorsque j’apprends que les Anglais, sans avertir personne, avaient fait vidanger le matin même l’essence des réservoirs et déplacer l’avion dans un hangar aux portes cadenassées et gardées par des sentinelles en armes. »

Devant l’impossibilité désormais de rejoindre Bordeaux, de Gaulle s’adressera aux Français, le 18 juin, sur les ondes de la BBC, en ces termes :

« Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres, j’invite les officiers et soldats français qui se trouvent en territoire britannique, ou qui viendraient à s’y trouver, j’invite les ingénieurs et les ouvriers spécialisés des industries d’armement, qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s’y trouver, à se mettre en rapport avec moi. Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas. Demain comme aujourd’hui, je parlerai à la radio de Londres. »

Ce texte n’a rien à voir avec ce qu’on appelle communément, l’appel du 18 Juin, où se trouverait la phrase fameuse : « la France a perdu une bataille, elle n’a pas perdu la guerre » En effet, cette phrase ne vit le jour qu’en Août 1940 sur une affiche placardée sur les murs de Londres. Ce faisant, de Gaulle ne faisait que copier, la proclamation du ministre anglais de l’information, Duff Cooper, à la suite de la capitulation de l’armée belge.

Dès lors, de Gaulle devint pour bon nombre de Français le « symbole de la résistance »… alors qu’il passa toute la guerre en toute quiétude en famille, mangeant à sa faim, à l’abri des affres de la pénurie et de l’insécurité. Mais qu’importe : La légende gaullienne était en marche…

Que serait-il advenu de l’auteur de « l’appel du 18 Juin » si le Maréchal Pétain (respecté par les Allemands pour avoir été le seul général à les avoir battus à Verdun), au lieu de confirmer Weygand dans le rôle de Général en Chef, pour qu’il réorganise l’Armée d’Afrique, avait choisi de Gaulle ? Ce dernier n’aurait, assurément, jamais rejoint Londres.

Roosevelt détestait de Gaulle et le considérait comme un dictateur en puissance, « un arriviste » à ses yeux. Il disait de lui : « De Gaulle se prend de temps en temps pour Clemenceau, de temps en temps pour Jeanne d’Arc ». Par contre, il estimait Giraud qui, arrivé à Alger, fin 1942, n’avait qu’une idée en tête : recomposer une armée française pour continuer la guerre… d’où l’animosité sans borne que De Gaulle vouait à ce dernier.

Churchill n’estimait pas davantage De Gaulle et dira du personnage : « De toutes les croix que j’ai portées, la plus lourde a été la Croix de Lorraine ». Un jour, il lui fit cette remarque qui le glaça : « Votre pire ennemi, c’est vous-même. Vous avez semé le désordre partout où vous êtes passé ! » Et le désintérêt –voire l’antipathie- qu’ils vouaient à de Gaulle amenèrent Churchill et Roosevelt à le tenir à l’écart de leurs projets concernant le débarquement du 8 novembre 1942 en AFN, ce qui fit s’écrier l’homme de Colombey : « J’espère que les gens de Vichy vont les refoutre à la mer ! ».

Tenu à l’écart, il le sera aussi lors du débarquement en Normandie, le 6 juin 1944… date à laquelle l’Armée d’Afrique défilait dans Rome qu’elle venait de libérer sous les ordres des généraux Juin et Monsabert.

Cependant, cette mise à l’écart, au lieu de provoquer chez lui un sentiment d’humilité, aiguisera au contraire son orgueil démesuré et, désormais, sa seule devise sera : « Moi, de Gaulle ! » Cette paranoïa, cette ambition amèneront les catastrophes qui détruiront l’unité nationale.

Dans ses principales destructions : l’empire et l’armée qu’il a toujours méprisée. On lui reprochera –entre autres- sa complicité dans la destruction de la flotte française par l’aviation anglaise, le 3 juillet 1940 à Mers-El-Kébir et du massacre de près de 1600 marins ; de l’attaque de Dakar, le 25 septembre 1940, par cette même armada anglaise ; la guerre franco-française de Syrie dont il fut le principal responsable. A cet effet, en janvier 1941, le colonel Monclar, commandant la 13ème DBLE et futur commandant du fameux bataillon de Corée, éprouvant quelques scrupules à l’idée de devoir tirer sur d’autres soldats français, s’adressa à de Gaulle en ces termes : « Mon général, en face il y a la Légion… La Légion ne tire pas sur la Légion… d’ailleurs vous nous avez affirmé que nous ne nous battrions jamais contre des Français… » Et le « chef de la France libre » de répliquer : « Monclar ! Les Français, c’est moi ! La France, c’est moi ! ». On lui reprochera aussi l’épuration de l’armée d’Afrique à qui il ne pardonna pas d’avoir « gagné sans lui » ; son opposition à la libération de la Corse par Giraud ; sa mise à l’écart de De Lattre et de Juin, généraux victorieux qui pouvaient lui faire de l’ombre. Son égocentrisme sera exacerbé quand le général Américain Clarck rendra au général Alphonse Juin, après que l’armée d’Afrique se couvrit de gloire en Italie, un vibrant hommage en ces termes : « Sans vous et vos magnifiques régiments, nous ne serions pas là ! ». De Gaulle saura s’en souvenir…

Après sa prise de pouvoir en mai 1958, il n’eut de cesse de se débarrasser de l’armée victorieuse en Algérie en épurant ses chefs les plus prestigieux au bénéfice d’hommes « à lui » qui, s’ils n’étaient guère brillants sur le plan professionnel, avaient au moins l’avantage « d’être sûrs » : Gambiez, Ailleret, Katz, Debrosse… Le Maréchal Juin, patron de l'Armée d'Afrique qui libéra la France avec Eisenhower, Roosevelt, Churchill eût à donner son jugement sur l'OAS : « C'est un mouvement généreux ! » De Gaulle le mit aussitôt aux arrêts de rigueur et lui retira toutes ses fonctions. Il obtenait là sa revanche…

Et pourtant, on l’avait appelé, lui, de Gaulle, le sauveur, pour conserver l’Algérie française ! Mais d’incompétence en veulerie, de fautes en palinodies, d’abandon en trahison, de largesse en munificence, de discours en référendums, on en était arrivé aux concessions suprêmes, à l’abdication, à la fin sans le moindre égard pour ces milliers de morts et de disparus qui jalonnaient l’histoire de ce pays.

Aventurier, paranoïaque, il restera, malgré la légende, épiphénomène dans l’histoire de France. Pour avoir rêvé de dominer la France –et probablement le monde- il avait pris un costume trop grand pour lui. Il est mort à Colombey, les pieds dans les charentaises, devant une tasse de camomille, sans doute étranglé par la rancœur, la haine à l’égard de ceux qui n’avaient pas su reconnaître son génie.

José CASTANO
e-mail : joseph.castano0508@orange.fr
avatar
lili@ne

Messages : 3670
Date d'inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par Francelibre le Lun 17 Juil - 11:46

Je peut vous faire une prose de 5 pages sur De Gaulle en sa faveur .......
José Castano est un pro Algérie française , mais l'histoire de l'Afrique en général, et de l'Algérie en particulier est souvent ingrate, ce qui différencie Castano de De Gaulle
avatar
Francelibre

Messages : 7517
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par lili@ne le Lun 17 Juil - 12:08

Je ne suis ni pro ni anti DeGaulle , mais on veut le faire passer pour un sauveur, désolée d' y avoir porté un bémol .
Il n'est pas question de prose il est question de savoir la vérité , vous semblez la détenir.
Si vous pensez que ce qui est dit dans ce texte est faux faites le et pas simplement en vous basant sur la personnalité de l'auteur.
Je n'accepte pas que la France soit salie seule pour cette rafle .
 569 parlementaires français sur les 669 présents à Vichy, votent la fin de la république et accordent les plein-pouvoirs au Maréchal Pétain.Ce qui démontre que la France était complètement traumatisée par sa défaite ,d'une guerre qu'on leur avait imposée une de plus .
Parmis les français quelques uns ont été des héros quelques autres d'abominables salauds  et le plus grand nombre des français qui voulaient juste vivre en paix .Alors maintenant faire des raccourcis c'est bien  la France qui est coupable non .Elle a sûrement une part de responsabilité à cause du régime de Vichy qui n'a pas pu ou su résister au dictat de l'occupant .
Vous aurez beau me mettre des pages entières sous le nez oui je pense qu'il était plus facile pour DeGaulle de manoeuvrer à partir de l'Angleterre que Pétain en France face aux nazis  .C'est incontournable .
avatar
lili@ne

Messages : 3670
Date d'inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par Invité le Lun 17 Juil - 12:18

Si cela vous intéresse, vous pouvez lire cet article: l´UGIF
Il y a de nombreux autres liens sur cet organisme

L’Union générale des Israélites de France (UGIF)
La loi française 29 novembre 1941, à la demande des Allemands,
institue auprès du Commissaire général aux Questions juives une
Union Générale des Israélites de France. Elle a pour objet d'assurer la
représentation des Juifs auprès des pouvoirs publics.
L’image de l’UGIF est aujourd’hui beaucoup plus contrastée qu’elle ne
l’était il y a 30 ans. On a notamment reproché à l’UGIF de ne pas voir
fait évacuer à temps des maisons d’enfants raflées en juillet 1944.

http://www.akadem.org/medias/documents/UGIF.pdf

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par LARA BAÏKAL le Lun 17 Juil - 12:24

Je crois que chaque famille française a vécu "sa guerre " de façon différente selon le lieu et les circonstances.


En ce qui concerne le Général de Gaulle, il a été le seul espoir pour beaucoup dans cette période d'occupation dont ma mère qui est toujours reconnaissante de cela. Elle a passé son adolescence dans une ville déclarée martyre par les bombardements.

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 17699
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par Francelibre le Lun 17 Juil - 12:29

lili@ne a écrit:Je ne suis ni pro ni anti DeGaulle , mais on veut le faire passer pour un sauveur, désolée d' y avoir porté un bémol .
Il n'est pas question de prose il est question de savoir la vérité , vous semblez la détenir.
Si vous pensez que ce qui est dit dans ce texte est faux faites le et pas simplement en vous basant sur la personnalité de l'auteur.
Je n'accepte pas que la France soit salie seule pour cette rafle .
 569 parlementaires français sur les 669 présents à Vichy, votent la fin de la république et accordent les plein-pouvoirs au Maréchal Pétain.Ce qui démontre que la France était complètement traumatisée par sa défaite ,d'une guerre qu'on leur avait imposée une de plus .
Parmis les français quelques uns ont été des héros quelques autres d'abominables salauds  et le plus grand nombre des français qui voulaient juste vivre en paix .Alors maintenant faire des raccourcis c'est bien  la France qui est coupable non .Elle a sûrement une part de responsabilité à cause du régime de Vichy qui n'a pas pu ou su résister au dictat de l'occupant .
Vous aurez beau me mettre des pages entières sous le nez oui je pense qu'il était plus facile pour DeGaulle de manoeuvrer à partir de l'Angleterre que Pétain en France face aux nazis  .C'est incontournable .
Mon Pére GIG (6 balles allemandes de PM dans la jambe)
je lui ai posé cette question, il y a déjà bien longtemps ,sur ce qu'il pensait de Pétain... Il m'a répondu ceci ....On peut dire ce qu'on veut sur lui, mais sans Pétain ,on avait un million de morts de plus . Ceci dit ,nul n'est prophète en son pays dit on....
avatar
Francelibre

Messages : 7517
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par lili@ne le Lun 17 Juil - 12:58

Bien vous voyez , inutile de s'écharper sur le sujet .
Je n'étais pas née lors de cette guerre mais des membres de ma famille m'en ont parlé . Membres pour un que je n'ai pas connu parce que déporté et mort en camp de concentration  l'autre comme beaucoup de jeunes a déserté l'armée pour entrer en résistance . Donc en fait c'est juste mon ressenti , mais pour moi Pétain et DeGaulle par leurs actions ont été complémentaires , le premier en signant l'armistice a finalement permis à la France de reprendre son souffle et de ce fait a permis à DeGaulle de pouvoir mettre plus facilement en oeuvre la résistance .Pour moi c'est aussi simple que ça.
avatar
lili@ne

Messages : 3670
Date d'inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par Francelibre le Lun 17 Juil - 17:03

lili@ne a écrit:Bien vous voyez , inutile de s'écharper sur le sujet .
Je n'étais pas née lors de cette guerre mais des membres de ma famille m'en ont parlé . Membres pour un que je n'ai pas connu parce que déporté et mort en camp de concentration  l'autre comme beaucoup de jeunes a déserté l'armée pour entrer en résistance . Donc en fait c'est juste mon ressenti , mais pour moi Pétain et DeGaulle par leurs actions ont été complémentaires , le premier en signant l'armistice a finalement permis à la France de reprendre son souffle et de ce fait a permis à DeGaulle de pouvoir mettre plus facilement en oeuvre la résistance .Pour moi c'est aussi simple que ça.

une analyse qui en vaut d'autres ......
avatar
Francelibre

Messages : 7517
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par vigillante le Mar 18 Juil - 12:41

Ce qui est étrange,c'est que nul ne rappelle a quel point la France a été ouverte,accueillante,généreuse,pour toutes ces populations juives arrivant par familles entières,fuyant la Russie,Pologne,et les pogroms,plus ceux d'Allemagne,ou Hitler commençait la chasse...........On leur a offert l'abri,la gîte,la nationalité,le travail,tout ça n'a jamais été monté en épingle,ni fait preuve d'humanité,ou de reconnaissance............
Mais pour vomir la France,c'est non-stop,et c'est une honte absolue!
avatar
vigillante

Messages : 2869
Date d'inscription : 02/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par printemps le Mar 18 Juil - 13:06

Absolument d'accord Vigilante, combien de français au péril de leur vie ont caché des Juifs, et surtout des enfants chez eux
Mais ils en ont eu de la reconnaissance quand la guerre a été terminée, les familles juives leur gardent un merci éternel.
Mais là, silence de Macron qui préfère mettre la France plus bas que terre
avatar
printemps

Messages : 1682
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 77
Localisation : Hyères les palmiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par cessybo le Mar 18 Juil - 18:16

Pendant l'occupation allemande, les Français étaient conditionnés, harcelés,  par une propagande anti-juive constante .

A la radio, radio Paris  ("Radio Paris ment, radio Paris ment, radio Paris est allemand !), dans la presse, par exemple "Je suis partout",  par des affiches dans les bâtiments officiels, sur les murs, dans les gares, dans les rues... Partout. Impossible de sortir en ville sans en voir.
Alors, il n'est pas surprenant que des gens, pourtant bons patriotes, bons Français, bons chrétiens quelquefois, se soient laissés embobiner par cette ambiance anti-juive omniprésente et aussi par les discours lénifiants du gouvernement de Vichy qui désignait les troupes allemandes comme nos amies, et les Anglais, les Américains et les Juifs comme nos pires ennemis.
Voici quelques images (parmi des milliers d'autres !)  pour nous rafraichir la mémoire :













Il n'est pas facile de juger, aujourd'hui, avec la vie actuelle, les évènements d'hier qui se sont produits dans un contexte totalement différent.
avatar
cessybo

Messages : 2354
Date d'inscription : 02/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par Francelibre le Mar 18 Juil - 18:30

Depuis l'aube de l'humanité .....les Juifs sont épisodiquement rejetés....
WHY ?
avatar
Francelibre

Messages : 7517
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par LARA BAÏKAL le Mar 18 Juil - 18:33

Macron que d'utiliser le passé ( celui qui lui convient ) ferait mieux de s'occuper  du présent, entre anti-sémitisme arabo-musulman et de l'invasion actuelle de migrants dont certains ne sont pas éligibles à nos règles d'accueil.


L'Engeance a tenu sa promesse lorsque d'une plage de Libye il nous ont averti que l'invasion serait leur victoire !


Nous ne pouvons pas changer le passé mais nous pouvons encore changer le futur en prenant les bonnes décisions pour notre sauvegarde.

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 17699
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par Francelibre le Mar 18 Juil - 18:37

LARA BAÏKAL a écrit:Macron que d'utiliser le passé ( celui qui lui convient ) ferait mieux de s'occuper  du présent, entre anti-sémitisme arabo-musulman et de l'invasion actuelle de migrants dont certains ne sont pas éligibles à nos règles d'accueil.


L'Engeance a tenu sa promesse lorsque d'une plage de Libye il nous ont averti que l'invasion serait leur victoire !


Nous ne pouvons pas changer le passé mais nous pouvons encore changer le futur en prenant les bonnes décisions pour notre sauvegarde.

pour notre sauvegarde il suffit de mettre des clés USB dans les chargeurs des Famas ......... 2
avatar
Francelibre

Messages : 7517
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par printemps le Mar 18 Juil - 18:58

Une Allemande mariée à un Français, m'expliquait que les Juifs épousaient les filles des riches familles allemandes, et donc c'est une des raisons qui aurait déclenché la guerre. La raison étant le fric
Elle me disait aussi que ce que les Russes ont fait subir aux femmes quand ils sont venus en Allemagne à la libération, a été atroce, beaucoup de viols, de violences, de tueries.
Finalement l'histoire est triste de tous temps
avatar
printemps

Messages : 1682
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 77
Localisation : Hyères les palmiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par Francelibre le Mar 18 Juil - 19:00

En général un Juif épouse une Juive et vice et versa que je sache.....
avatar
Francelibre

Messages : 7517
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Commémoration de la rafle du Vel d'hiv

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum