Il n'y aura pas de hausse d'impôts pour compenser un éventuel dérapage des dépenses publiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il n'y aura pas de hausse d'impôts pour compenser un éventuel dérapage des dépenses publiques

Message par mareaction le Dim 25 Juin - 13:53

Il n'y aura pas de hausse d'impôts pour compenser un éventuel dérapage des dépenses publiques
Il n'y aura pas de collectif budgétaire ni d'augmentation d'impôts pour compenser un éventuel dérapage des dépenses qui mettrait en danger l'objectif de réduction du déficit, a déclaré dimanche le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner.
» EN DIRECT - Le fil politique du week-end
"Il n'y aura pas de collectif budgétaire, il n'y aura pas de loi de finance rectificative", a-t-il dit lors du Grand Jury sur LCI, RTL et Le Figaro, réaffirmant la position du gouvernement.
La Cour des Compte doit rendre jeudi un audit demandé par le nouveau gouvernement afin d'avoir "une photographie" des comptes publics.
Christophe Castaner s'attend à "des dérives sur la gestions de nos comptes" lors des premiers mois de l'année 2017. "Nous corrigerons le tir par une gestion ministère par ministère", a indiqué le porte-parole du gouvernement.
Le premier ministre Edouard Philippe a émis des doutes sur la capacité du gouvernement à tenir l'engagement pour cette année du précédent gouvernement, qui tablait sur un déficit de 2,8% du PIB. Il s'est engagé à rester sous les 3% en 2017

 http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2017/06/25/97002-20170625FILWWW00061-il-n-y-aura-pas-de-hausse-d-impots-pour-compenser-un-eventuel-derapage-des-depenses-publiques.php

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 12448
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il n'y aura pas de hausse d'impôts pour compenser un éventuel dérapage des dépenses publiques

Message par quoikicause le Dim 25 Juin - 14:48

Oui, bon si l'on joue sur les mots, une hausse de la CSG, de la TVA ou autre baisse du pouvoir d'achat des retraités, ce n'est pas une hausse des "impôts".
Contribution, taxe, rabotage des retraites, cela ne s'appelle pas "impôt" dans le langage des politiques.
Pour la situation financière du pays, un ex ministre des finances devrait être au courant pour le moins. Mais il est vrai qu'il pourra dire qu'il a quitté ses fonctions ministérielles avant !

quoikicause

Messages : 560
Date d'inscription : 18/03/2017
Localisation : est de la France

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum