IL FALLAIT FINANCER 30.000 € POUR OBTENIR L’INVESTITURE « EN MARCHE » !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

IL FALLAIT FINANCER 30.000 € POUR OBTENIR L’INVESTITURE « EN MARCHE » !

Message par LARA BAÏKAL le Mer 21 Juin - 12:27

Pendant les meetings de campagne de Macron, des personnes de son entourage s'inquiétaient par mail du coût supplémentaire de chaque adepte de la secte. Ils avaient été alors qualifiés de " crevards " c'est tout de même mieux que les sans dent !


Mais en attendant les candidats se sont auto-financés, perte sèche pour les recalés et bénéfice net pour Macron et les élus, le premier de 7 000 € par crevard et les élus par l'assurance d'avoir un emploi rémunéré pour servir de figurant à Macron !


Tout cela ressemble au système de vente pyramidale où il faut investir avant de travailler et qui est généralement interdit par la loi.


Explication de ce système de vente :
http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/1888-vente-pyramidale-et-escroquerie







IL FALLAIT FINANCER 30.000 € POUR OBTENIR L’INVESTITURE « EN MARCHE » ! (L’Imprécateur)


Publié le 17 juin 2017 par L'Imprécateur


Jean Launay, membre de la commission d’investiture chez LREM, déclara « Les choses sont claires : En marche ! ne pourra pas s’occuper du financement de la campagne. Il faudra que les candidats puissent subvenir à leurs dépenses eux-mêmes« . Emmanuel Macron chercha donc une solution financière dont la mise en œuvre fut confiée à Jean-Paul Delevoye, ex-président du CESE rallié à Macron, qui annonça « J’ai proposé de mettre en place un financement participatif et nous avons également évoqué de faire participer les parlementaires qui nous ont rejoint sur leurs fonds personnels » (cités par France-Info).
Donc, les parlementaires recyclés chez LREM ont été priés de financer leur campagne. Les parlementaires sont riches de leur salaire, des 9.000 euros mensuels destinés à rémunérer leurs attachés parlementaires et de l’indemnité (non imposable) qui leur est donnée pour financer leurs dépenses sans avoir à les justifier : au total environ 20.000 euros par mois. Aux autres candidats, LREM a demandé de trouver la somme prévue sur leurs propres fonds, ou par un emprunt bancaire, voire en créant une association ou une société dont l’objet serait de récolter des fonds.
À Paris, l’entrepreneur-candidat de la 17ème circonscription, Frédéric Nahon a réfléchi à la question. « Mon budget pour financer les dépenses de campagne est chiffré entre 30.000 et 40.000 euros ». En province c’est entre 25 et 30.000 (affiches, tracts, meetings…). Le candidat a donc du, pour être agréé, se présenter chez LREM avec une somme qui soit proche de 30.000 euros.
Vous l’ignoriez ? Si vous aviez 30.000 euros à placer, vous auriez pu vous porter candidat dans votre circonscription, chez LREM, en ayant toutes les chances d’être accepté si toutefois personne d’autre n’avait ces 30.000 euros (ou plus) à investir chez Macron. N’importe quel blaireau disposant de 30.000 euros pouvait être embauché comme candidat !
Ils sont d’ailleurs assez nombreux à l’avoir été.
À ceux qui seront élus, LREM remboursera les 30.000 euros. Bonne affaire quand même pour LREM qui encaisse de l’État (donc vos impôts ne l’oubliez jamais), 37.000 euros par candidat élu.
Bénéfice net pour Emmanuel Macron, 7.000 euros par candidat élu. Admettons qu’il y en ait 400 qui soient élus, cela fait 2,8 millions dans la poche de Macron. Quant à ceux qui seront recalés, ils perdront leur 30.000 euros qui resteront acquis à Macron.
On voit que ce n’est pas pour rien que Macron a fait ses classes chez Rothschild.
Pouvoir voter ou être élu sur un facteur de niveau de fortune, qu’il s’agisse de la capacité fiscale ou de la fortune personnelle (les deux critères retenus par Sieyès) ou sociale (associations, sociétés civiles, etc.) s’appelle lesuffrage censitaire. Il fut inventé par Emmanuel Sieyès en 1791. Sieyès justifiait cette position en constatant que « seuls les citoyens riches contribuent à la bonne marche de l’économie nationale et qu’il est par conséquent juste qu’ils influent sur la vie politique par le truchement du vote« .
Ce sont donc les riches de LREM qui voteront les lois à l’Assemblée.
Et les pauvres alors ? Ils ont le droit de fermer leur gueule !
Selon France-Info, Jean-Paul Delevoye reconnaît que cette question du financement poserait problème, si les seuls à pouvoir postuler avaient été les candidats éligibles à des prêts de plusieurs dizaines de milliers d’euros.
Effectivement, si l’on regarde le profil sociologique des heureux LREM sélectionnés au premier tour, pas un seul paysan, pas un seul ouvrier, pas un seul petit retraité. Mais 8% d’artisans et chefs d’entreprises et 92% de membres des castes aisées, ex-élus (environ 40%), chefs de grosses entreprises et autres. Or, la plupart disent, selon C dans l’Air et le patron d’Elabe qui les a sondés, qu’ils poursuivront leur activité actuelle en parallèle avec leur nouvelle fonction de députés. Il y du double revenu et du conflit d’intérêts en perspective ! Aucune loi ne le leur interdit. Comme le dit Sieyès, « ils influent sur la vie politique« , et si le suffrage censitaire a été remplacé par le suffrage universel, c’est qu’ils influaient surtout dans le sens de leurs intérêts financiers.
Nous assistons donc à une grave régression de la démocratie.
Le Conseil Constitutionnel va-t-il sanctionner ? Faire annuler les élections pour que LREM respecte la loi ? C’est (très) peu probable.
Pour se présenter aux élections législatives, le candidat doit remplir plusieurs conditions énumérées dans le Code électoral.
Tout candidat doit :

  • être Français, électeur et âgé d’au moins 18 ans au 1er janvier de l’année d’élection
  • ne pas être privé de ses droits civiques
  • ne pas être placé sous tutelle ou curatelle
  • avoir satisfait à son devoir relatif au service national (périmé)




Il n’est nulle part question de disposer de 30.000 euros par fortune personnelle ou par l’emprunt, à prêter ou donner au parti dont on porte l’étiquette.
L’Imprécateur
Sources : France Info et Libération
 


_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 19129
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: IL FALLAIT FINANCER 30.000 € POUR OBTENIR L’INVESTITURE « EN MARCHE » !

Message par Francelibre le Mer 21 Juin - 12:31

bof 30 000 euros le prix d'un C5 et encore .....
avatar
Francelibre

Messages : 8838
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: IL FALLAIT FINANCER 30.000 € POUR OBTENIR L’INVESTITURE « EN MARCHE » !

Message par mareaction le Mer 21 Juin - 14:26

Les plus idiots sont ceux qui ont accepté les conditions

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 14264
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: IL FALLAIT FINANCER 30.000 € POUR OBTENIR L’INVESTITURE « EN MARCHE » !

Message par ledevois le Mer 21 Juin - 15:05

mareaction a écrit:Les plus idiots sont ceux qui ont accepté les conditions

 Cela va s'en dire -

_________________
Il ne peut y avoir de liberté sans autonomie, ni de paix sans pain
Pierre Rabhi
avatar
ledevois

Messages : 2964
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: IL FALLAIT FINANCER 30.000 € POUR OBTENIR L’INVESTITURE « EN MARCHE » !

Message par pannecouk le Mer 21 Juin - 15:47

soyez persuadés d'une chose les merdias genre merdiapart et le palmipède n'ayant à la longue plus grand monde à se mettre sous la dent
s'occuperont du macron
ces médias  ont besoin de merde pour survivre

_________________
je n'ais aucune culture mais je cultive
ce qui est différent
avatar
pannecouk

Messages : 2159
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 66
Localisation : hauts de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: IL FALLAIT FINANCER 30.000 € POUR OBTENIR L’INVESTITURE « EN MARCHE » !

Message par printemps le Mer 21 Juin - 16:32

Entendu hier sur les infos télé, la 13 je crois...............
Dans quelques années il sera impossible de payer les retraites.
Donc celles que nous touchons actuellement ne seront  pas augmentées, (çà nous le savons) mais diminuées (çà nous ne le savons pas).
Ils ont donné en exemple une retraite mensuelle de 1400 euros passerait à 1250 euros.
On ne sait pas quand, mais attention soyons vigilants, durant les vacances, des lois vont passer, on s'en apercevra à la rentrée.
Si cela se produit, il faudra demander des comptes aux gouvernants qui s'en sont mis plein les poches, ce ne sont pas les retraités qui ruinent la France
Demander aussi des comptes et des précisions à Macron, sur ce qu'il faisait à Las Végas, comment les frais d'hôtel et de restaurants ont coûté 200 OOO euros à l'Etat, qu'il rende cet argent.
NDA avait dit qu'il savait des choses sur Macron et qu'il le ferait tomber, alors qu'il dévoile tout

printemps

Messages : 2042
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 77
Localisation : Hyères les palmiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: IL FALLAIT FINANCER 30.000 € POUR OBTENIR L’INVESTITURE « EN MARCHE » !

Message par quoikicause le Mer 21 Juin - 16:39

Tout le monde sait parfaitement que le programme économique macronien n'a à aucun moment été dévoilé. Des allusions, des sous-entendus et le coup de massue viendra. Faut dire qu'un type, banquier, qui a empoché plusieurs millions chez Rothschild et appris à les faire disparaître déteste ceux qui n'en gagnent pas autant sinon plus. Qu'il s'attaque à la vraie raison de la situation des caisses de retraite et qu'il commence donc à demander à EDF/GDF de rembourser tout ce qui a été pompé dans les caisses du privé lors du rattachement des retraités prématurés de cette boîte au caisses civiles.
Après, que l'Etat paie sa part de cotisation retraite pour tous ses fonctionnaires, que les fonctionnaires cotisent aussi et les comptes se porteront mieux. Ensuite, mettre tout le monde, je dis bien tout le monde aux mêmes conditions d'âge pour le départ à la retraite etc.

quoikicause

Messages : 1035
Date d'inscription : 18/03/2017
Localisation : est de la France

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum