Un mois après sa nomination au poste de ministre des Armées, Sylvie Goulard a "demandé au président de la République, en accord avec le Premier ministre, de ne plus faire partie du gouvernement". Cette annonce intervient alors que le remaniement ministériel est annoncé pour mercredi 21 juin avant 18 heures.