Il nous manquait, en France, la « climatophobie ». On y va tout droit et Hulot qui s’en dédit.