POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

happy POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par LARA BAÏKAL le Mar 30 Mai - 18:13

Voilà la visite de Versailles vue du côté Russe et ce n'est pas flatteur pour Macron et l'impolitesse de ce roi de pacotille  mgreen


Heureusement que Vladimir est cultivé et a rappelé l'histoire commune de la France avec Anne de Kiev et Henri 1er à l'origine des dynasties des Valois et des Bourbons  king queen


Et puis il se pourrait bien que pour Macron c'était aussi la première fois qu'il visitait les lieux, il aurait du demander à son grand ami Stephane Bern un peu de culture à ce propos  rire

Poutine, Macron et Jean de la Fontaine
30 mai 2017
© Alexander Zemlianichenko Source: Reuters

Emmanuel Macron et Vladimir Poutine



Emmanuel Macron reste, malgré un petit infléchissement de vocabulaire, prisonnier d'un complexe de supériorité à l'égard de la Russie - ce qui rappelle à l'historien John Laughland une des Fables de la Fontaine.


Le langage du corps dit tout haut ce que les hommes pensent tout bas. Ainsi, le président Poutine est arrivé à Versailles le 29 mai avec un grand sourire, qui n'était pas partagé par son hôte, Emmanuel Macron. En revanche, le sourire avait disparu quelques heures plus tard, quand les deux présidents donnaient leur conférence de presse. Le visage du président russe était redevenu de marbre, comme cela est son habitude.


Si Poutine a pu se réjouir d'une invitation à Paris au début du mandat du nouveau président de la République française - une invitation qui clairement indiquait une volonté de la part de Macron de rompre avec la spirale infernale qu'ont connue les relations franco-russes sous François Hollande - l'évidence a vite sauté aux yeux que le nouveau président français reste, malgré un petit infléchissement de vocabulaire, prisonnier du même complexe de supériorité, à l'égard de la Russie, non seulement que son prédécesseur immédiat mais aussi de la quasi-totalité des dirigeants occidentaux depuis des siècles. 
Il s'agissait pour Macron, au contraire, de profiler l'Europe comme supérieure, sur le plan de la civilisation et des mœurs, à la Russie


[size=13]
[/size]


En effet, Emmanuel Macron semblait vouloir s'inscrire explicitement dans cette longue et douloureuse tradition européenne en soulignant, au tout début de la conférence de presse, combien Pierre le Grand était venu en France en 1717 pour apprendre à moderniser son pays arriéré. Il ne s'agissait pas, pour le président Macron, de célébrer une longue histoire d'amitié franco-russe qui remonte bien au-delà du XVIIIe siècle et qui ne se réduit aucunement aux abstractions des Lumières ni aux échanges culturels et technologiques que les deux présidents ont évoqués. Il s'agissait pour Macron, au contraire, de profiler l'Europe comme supérieure, sur le plan de la civilisation et des mœurs, à la Russie. «Pierre le Grand est le symbole de cette Russie qui veut s'ouvrir à l'Europe,» sermonnait le jeune président de la République, se positionnant ainsi en donneur de leçons à l'égard de son puissant invité. «Cette Russie qui s'ouvre à l'Europe ... c'est cela que je voulais vous faire partager en vous invitant à Versailles.» Une Russie qui se fermerait à l'égard de l'Europe, par exemple en se tournant vers l'Asie, ou en ne respectant les consignes du politiquement correct, ne serait apparemment pas la bienvenue.


Le pari de Macron est d'autant plus absurde que, s'il y a une chose que les Russes ne supportent pas, c'est d'être traités comme des demeurés qui ont besoin de puiser dans la post-modernité européenne
On ne peut qu'être frappé par son culot. Si Emmanuel Macron, président de la République depuis à peine quelques semaines, veut faire de Vladimir Poutine, dirigeant de la Fédération de Russie depuis dix-sept ans, un bon petit élève de la supériorité européenne – de cette Europe qui se comprend aujourd'hui comme la patrie des minorités sexuelles et de la fin de l'histoire – c'est mal parti pour un renouveau (reset) des relations franco-russes. Téméraire est celui qui croit pouvoir ainsi être l'interlocuteur supérieur d'un vieux rusé comme Poutine : en regardant les deux présidents, on ne pouvait pas ne pas penser, même sur le plan de la physiognomonie, au corbeau (Macron) et au renard (Poutine) de Jean de la Fontaine. Le pari de Macron est d'autant plus absurde que, s'il y a une chose que les Russes ne supportent pas, c'est d'être traités comme des demeurés qui ont besoin de puiser dans la post-modernité européenne pour pouvoir se remettre «du bon côté de l'histoire» comme se plaisait à le répéter le président Obama. En réponse à la dissertation macronienne sur les Lumières et les «valeurs» de la France, Poutine a d'ailleurs répliqué en invoquant une histoire beaucoup plus ancienne et infiniment plus charnelle : Poutine a rappelé qu'Anne de Kiev, l'épouse du roi des Francs Henri 1er au onzième siècle, avait fondé deux grandes dynasties européennes, les Valois et les Bourbons, dont une est encore régnante aujourd'hui. C'était une façon élégante et décidément pré-moderne de répondre au post-modernisme fade de son hôte.


Certes, Emmanuel Macron a donné quelques gages à la position de Moscou, par exemple sur la Syrie où la France affirme désormais accepter la volonté russe de préserver la Syrie comme Etat. Le président français a également évoqué des «points de détails» sur l'Ukraine, évacuant ainsi les questions de principe comme l'«invasion russe de l'Ukraine» que pourtant 'il avait évoquée à peine quelques jours plus tôt. En même temps, Macron continue la politique du président Obama, son modèle, et de François Hollande, son parrain, qui nuance, de manière décisive, une détermination affichée d'en finir avec le terrorisme, en évoquant, de manière obsessionnelle, le concept de «transition démocratique» en Syrie, ce qui veut dire, concrètement, le départ de Bachar al-Assad. L'Occident s'accroche à cette position sans doute principalement pour sauver la face, tellement cette éventualité semble éloignée à cause de l'immuabilité russe sur la question.




Comme si tout cela ne suffisait pas, Macron a tenu à annoncer à la conférence de presse que le courant ne passait aucunement entre lui et Poutine sur le plan personnel


Sans doute l'aspect le plus désolant de cette conférence de presse glaciale était la crise de colère qu'Emmanuel Macron a piquée en réponse à une question d'une journaliste de RT. Généralement modéré dans ses propos, Emmanuel Macron a eu un accès d'humeur à l'égard de RT et de Sputnik. Sans citer un seul exemple de fausse information que ces deux agences auraient répandue à son encontre, mais sans doute pensant à celles sur le compte au Bahamas qui ont été relayées par tous les médias au monde, Macron a, une fois de plus, révélé son caractère à la fois infantile et autoritaire. Cette obsession avec les deux agences confirme les instincts profondément conformistes d'Emmanuel Macron, qui, dans cette affaire comme dans tant d'autres, semble ne faire que suivre la ligne dictée par le Congrès américain à Washington. Et dans la mesure où les Etats-Unis sous Trump semblent vouloir s'éloigner du consensus pluri-décennal incarné par le jeune nouveau locataire de l'Elysée, il suivra la ligne de conduite dictée à Berlin, où, la veille de la venue de Poutine, la chancelière Merkel et son ministre des affaires étrangères, Sigmar Gabriel, avaient proposé une «Europe» qui désormais prendrait le relais de la défense de l'Occident que Trump ne souhaite plus garantir. Dans la création de cette nouvelle «Europe», la Russie joue un rôle clé : celui de repoussoir, d'image négative contre laquelle l'Occident se définit et se défend.


Comme si tout cela ne suffisait pas, Macron a tenu à annoncer à la conférence de presse que le courant ne passait aucunement entre lui et Poutine sur le plan personnel. Conformément aux consignes données par Mme Merkel, Macron accepte que l'Europe soit condamnée à essayer de vivre en «bon voisinage» avec la Russie. Mais pour un président de la République qui veut à la fois dorer son blason en vue des élections législatives, en lorgnant une droite assoiffée d'un président digne de ses fonctions, et aussi réconforter la gauche en se montrant toujours «exigeant» quand le «progrès» est en cause, cette obligation géopolitique est compensée par un autre dicton que sa froideur semblait communiquer : pour souper avec le diable, il vaut mieux prendre une longue cuillère. En 1717, décidément, les Français faisaient preuve de plus de délicatesse.


https://francais.rt.com/opinions/39053-poutine-macron-jean-de-la-fontaine

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 19463
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par LARA BAÏKAL le Mar 30 Mai - 18:23

Tout un symbole, Pierre le Grand portant le jeune Louis XV dans ses bras.... king









Dernière édition par LARA BAÏKAL le Mar 30 Mai - 19:45, édité 1 fois

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 19463
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par ledevois le Mar 30 Mai - 19:05

LARA BAÏKAL a écrit:Tout un symbole, Pierre le Grand portant le jeune Louis XV dans ses bras.... king








 Heureusement que Poutine est intelligent --- Macron ne fera pas le 1/1.000 ième de ce qu'a fait Poutine pour son pays -

_________________
avatar
ledevois

Messages : 3220
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par LARA BAÏKAL le Mar 30 Mai - 19:57









Historique :

Héritier de la dynastie des Romanov, Pierre le Grand (1672-1725) gouverne la Russie depuis vingt-huit ans lorsqu’il visite la France en 1717. 
Dans les premières années de son règne, ce grand réformateur avait déjà parcouru l’Europe pour nourrir ses grands projets, sans toutefois passer par la France qui avait refusé de le recevoir pour des questions diplomatiques. 
Cette fois, c’est de Versailles qu’il vient s’inspirer.

Alléché par les récits de ses contemporains, le tsar souhaite voir de ses propres yeux la magnificence des résidences royales françaises, alors que son palais de Peterhof est en chantier. 
En France, le pouvoir accueille en grande pompe ce puissant monarque en qui il voit un allié précieux dans la lutte d’influence avec les Habsbourg.

Réputé indomptable et fantasque, Pierre le Grand bafoue l’étiquette à plusieurs reprises, installant des filles de joie dans l’ancien appartement de la prude Mme de Maintenon   , qu’il a tenu à rencontrer malgré son âge avancé. 

En un geste spontané qui a marqué l’Histoire, il saisit le jeune Louis XV dans ses bras, manifestant une affection quasi-paternelle. 
Séduit par « l’enfant roi », il aurait souhaité lui offrir sa fille en mariage, mais le projet échoue.





Le séjour français de Pierre le Grand se révèle autrement fécond, et plusieurs de ses centres d’intérêt trouvent des applications à Saint-Pétersbourg peu après son retour. 
La Manufacture des Gobelins inspire ainsi la création d’une manufacture de tapisserie, et, sur le modèle de la Manufacture royale des glaces, le lancement d'une abondante production de miroirs, défiant l’église orthodoxe qui interdit de s’y contempler.

À Versailles, le tsar est davantage fasciné par les jardins que par l’architecture du palais, qu’il juge disproportionnée. Il est frappé par l’ampleur du Domaine où le regard porte à l’infini grâce aux perspectives savamment travaillées. 
À Peterhof, il ambitionne de surpasser les fontaines versaillaises en contrôlant l’irrigation du Domaine par un aqueduc, plus efficace que la machine de Marly. 
La demeure privée de Louis XIV le séduit néanmoins tout particulièrement par ses proportions réduites et sa conception moderne. 
L’un de ses palais de Saint-Pétersbourg est d’ailleurs baptisé du même nom.

Ce voyage d’un souverain en exercice, fait exceptionnel pour l’époque, marque durablement les esprits français, au point que des représentations du XIXe siècle en témoignent encore. Précurseur et homme des Lumières avant l’heure, Pierre le Grand fonde une intense amitié franco-russe, qui perdure bien des siècles après lui.

* Source : http://www.chateauversailles.fr/decouvrir/histoire/visite-pierre-grand









Le 8 juin, le jeune Louis XV rend visite au monarque russe, précédé de l'orchestre de la Chambre, de pages des Petites-Ecuries, d'officiers et de dignitaires. Il est accompagné de son gouverneur le Maréchal de Villebois, du duc du Maine, du duc de Charost et du marquis de Louvois.
"Le Tzar reçu le Roi à sa portière, le fit descendre de carosse et marcha de front à la gauche du Roi jusqu'à sa chambre, où ils trouvèrent deux fauteuils égaux. Le Roi s'assit dans celui de la droite, le Tzar dans celui de la gauche; le prince Kourakine servit d'interprète. On fut étonné de voir le Tzar prendre le Roi sous les deux bras, le hausser à son niveau, l'embrasser ainsi en l'air, et le Roi à son âge, et qui n'y pouvait pas y être préparé, n'en avoir aucune frayeur. On fut frappé de toutes les grâces qu'il montra devant le Roi, de l'air de tendresse qu'il prit pour lui, de cette politesse qui coulait de source, et toutefois mêlée de grandeur,d'égalité de rang, et légèrement de supériorité d'âge; car tout cela se fit distinctement sentir. Il loua fort le Roi; il parut et il en persuada tout le monde. Il l'embrassa à plusieurs reprises. Le Roi lui fit très joliment son petit et court compliment..."


Le lendemain, Pierre le Grand rendit la visite, et dès qu'il aperçut l'enfant-roi venir à sa rencontre, il se précipita vers lui, le prit dans ses bras et monta ainsi l'escalier!

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 19463
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

happy Excusez-moi de vous demander pardon, mais...

Message par cessybo le Mar 30 Mai - 21:03

Je ne voudrais froisser personne.

Mais depuis que je suis sur ce forum et que je lis les avis des un(e)s et des autres, il me semble avoir observé une certaine tendance, je dirais même une certaine délectation à soutenir les thèses étrangères, plutôt que les thèses  de notre gouvernement. En ce moment, c’est Poutine.

Si ces opinions différentes étaient formulées par des partis de l’opposition, je pourrais éventuellement, les comprendre, voire les défendre.

 Mais... le parti de l’étranger ! Cela heurte ma conception du patriotisme.

Je suis Français, je vis en France ! Même si notre gouvernement expose des projets discutables, je prendrais toujours sa défense contre un avis extérieur. Et cela, quel que soit la couleur du gouvernement en place, gauche, centre, droite.

Les étrangers n’ont pas à nous dire comment gérer la France, ils n’ont pas à nous donner de leçons. C’est de l’intrusion, de l’ingérence. Cela ne les concerne pas. Nous pouvons/devons les rabrouer !

Et je repense à Edmond Rostand:

“Je me les sers moi-même avec assez de verve,

Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve !”

Tel est mon état d’esprit constant !

french
avatar
cessybo

Messages : 3674
Date d'inscription : 02/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par LARA BAÏKAL le Mar 30 Mai - 21:10

J'allais clore le ban, mais je m'en vais en rigolant pour ce soir.


Vous me faites marrer, faire un rappel sur la Russie et accueillir son Président n'a rien d'anti -patriotique.


Surtout quand vous ne jurez que par l'U.E. commandée par Merkel.
 Elle ne fait que cela de ce que vous écrivez :


Les étrangers n’ont pas à nous dire comment gérer la France, ils n’ont pas à nous donner de leçons. C’est de l’intrusion, de l’ingérence. Cela ne les concerne pas. Nous pouvons/devons les rabrouer !

Deux poids, deux mesures .  Laughing




Lara Baïkal  rire

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 19463
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

happy C'est pas pareil !

Message par cessybo le Mar 30 Mai - 21:25

Lara a écrit:Les étrangers n’ont pas à nous dire comment gérer la France, ils n’ont pas à nous donner de leçons. C’est de l’intrusion, de l’ingérence. Cela ne les concerne pas. Nous pouvons/devons les rabrouer !

Deux poids, deux mesures . 

Lara,

Il ne t'a pas échappé que la France et l'Allemagne font partie de la Communauté européenne et sont donc sur un même bateau.
De ce fait, tous les pays faisant partie de l'Europe ont un droit de regard sur ce qui se passe en France.
De même la France a un droit de regard sur ce qui se passe dans les autres pays signataires des différents traités européens.

Ce n'est pas le cas de la Russie.
Pour le moment !
Oui ! les poids et les mesures sont naturellement différents.
avatar
cessybo

Messages : 3674
Date d'inscription : 02/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par LARA BAÏKAL le Mer 31 Mai - 7:50

cessybo a écrit:
Lara a écrit:Les étrangers n’ont pas à nous dire comment gérer la France, ils n’ont pas à nous donner de leçons. C’est de l’intrusion, de l’ingérence. Cela ne les concerne pas. Nous pouvons/devons les rabrouer !

Deux poids, deux mesures . 

Lara,

Il ne t'a pas échappé que la France et l'Allemagne font partie de la Communauté européenne et sont donc sur un même bateau.
De ce fait, tous les pays faisant partie de l'Europe ont un droit de regard sur ce qui se passe en France.
De même la France a un droit de regard sur ce qui se passe dans les autres pays signataires des différents traités européens.

Ce n'est pas le cas de la Russie.
Pour le moment !
Oui ! les poids et les mesures sont naturellement différents.


Non, en effet cela ne m'a pas échappé quand vous voyez L'U.E et l'Allemagne de Merkel dicter nos lois en France. ce n'est pas de l'ingérence cela ?  


C'est bien pour cela qu'un jour ou l'autre il nous faudra récupérer notre souveraineté !


En ce qui concerne la Russie, je ne pense pas qu'elle fait ingérence dans la politique de notre pays contrairement à l'association dirigée par Merkel pour leur mettre des lois d'embargo.


Moi, en tant que citoyenne pour des raisons diverses, je n'ai pas envie que mon gouvernement cherche à avoir des relations compliquées avec la Russie.

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 19463
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par ledevois le Mer 31 Mai - 8:18

LARA BAÏKAL a écrit:


Non, en effet cela ne m'a pas échappé quand vous voyez L'U.E et l'Allemagne de Merkel dicter nos lois en France. ce n'est pas de l'ingérence cela ?  


C'est bien pour cela qu'un jour ou l'autre il nous faudra récupérer notre souveraineté !


En ce qui concerne la Russie, je ne pense pas qu'elle fait ingérence dans la politique de notre pays contrairement à l'association dirigée par Merkel pour leur mettre des lois d'embargo.


Moi, en tant que citoyenne pour des raisons diverses, je n'ai pas envie que mon gouvernement cherche à avoir des relations compliquées avec la Russie.

 Ce serait une catastrophe de plus pour les échanges commerciaux de la France --

_________________
avatar
ledevois

Messages : 3220
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par Torofurieu30 le Mer 31 Mai - 8:18

Mais c'est ce que nous avons fait à propos de l'Ukraine et de la Crimée, non ? Il me semble que nous agissions trop souvent en donneurs de leçons à la Russie et à Poutine... Au sujet de Daesch et de la Syrie, c'en est même flagrant !
Alors, oui, occupons nous de nos affaires et de nos intérêts et nos intérêts c'est de reprendre les relations normales avec la Russie !
avatar
Torofurieu30

Messages : 908
Date d'inscription : 15/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par mareaction le Mer 31 Mai - 8:41

Torofurieu30 a écrit:Mais c'est ce que nous avons fait à propos de l'Ukraine et de la Crimée, non ? Il me semble que nous agissions trop souvent en donneurs de leçons à la Russie et à Poutine... Au sujet de Daesch et de la Syrie, c'en est même flagrant !
Alors, oui, occupons nous de nos affaires et de nos intérêts et nos intérêts c'est de reprendre les relations normales avec la Russie !
Exactement!

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 14784
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par LARA BAÏKAL le Mer 31 Mai - 8:49

Torofurieu30 a écrit:Mais c'est ce que nous avons fait à propos de l'Ukraine et de la Crimée, non ? Il me semble que nous agissions trop souvent en donneurs de leçons à la Russie et à Poutine... Au sujet de Daesch et de la Syrie, c'en est même flagrant !
Alors, oui, occupons nous de nos affaires et de nos intérêts et nos intérêts c'est de reprendre les relations normales avec la Russie !

Tout à fait, la Russie est pour moi un pays ami et allié surtout et nous n'avons pas à leur mettre des bâtons dans les roues tout en sciant la branche sur laquelle nous sommes assis en ce qui concerne notre commerce extérieur et les sociétés françaises qui ont été touchées.


Le vrai ennemi de la France c'est l'engeance islamiste y compris dans nos banlieues !

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 19463
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par cessybo le Mer 31 Mai - 10:07

Lara a écrit:Le vrai ennemi de la France c'est l'engeance islamiste y compris dans nos banlieues !




Mais Lara, aucun gouvernement n'a encore eu le courage de le nommer.  Il est partout et nulle part. Ce n'est pas un État. Il n'est défini par aucune frontière. Il faut se rendre à l'évidence, aucun pays, à lui tout seul, ne pourra s'en débarrasser !

La France en souffre, l'Allemagne aussi, la Grande-Bretagne aussi et tous les pays d'Europe.

C'est un mal insidieux et sournois qui n'a pas vraiment de visage et contre lequel il n'existe pas de vaccination ni d'antibiotique.

Aucune lutte ne sera efficace sans l'assentiment coordonné de tous les occidentaux.

Ce n'est pas pour demain.
avatar
cessybo

Messages : 3674
Date d'inscription : 02/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par LARA BAÏKAL le Mer 31 Mai - 13:53

cessybo a écrit:
Lara a écrit:Le vrai ennemi de la France c'est l'engeance islamiste y compris dans nos banlieues !




Mais Lara, aucun gouvernement n'a encore eu le courage de le nommer.  Il est partout et nulle part. Ce n'est pas un État. Il n'est défini par aucune frontière. Il faut se rendre à l'évidence, aucun pays, à lui tout seul, ne pourra s'en débarrasser !

La France en souffre, l'Allemagne aussi, la Grande-Bretagne aussi et tous les pays d'Europe.

C'est un mal insidieux et sournois qui n'a pas vraiment de visage et contre lequel il n'existe pas de vaccination ni d'antibiotique.

Aucune lutte ne sera efficace sans l'assentiment coordonné de tous les occidentaux.

Ce n'est pas pour demain.




Déjà une, il faudrait tout de même commencer par notre pays et que chacun en fasse autant, nous n'avons pas tous les mêmes migrations.


Si au lieu de vouloir faire entrer encore un plus d'étrangers on s'occupait de savoir qui est à bord, cela serait un bon commencement.


Et d'aller pacifier les banlieues en s'occupant de tous ceux qui y trafiquent, drogues, recel, armes et maintenant les passages au départ pour les pays en guerre.


Des décennies de laxisme leur a laissé le champ libre et si vous croyez que la délinquance, la criminalité et le djihadisme ne sont pas liés vous êtes dans l'erreur.


Nous avons des lois, il faut déjà faire appliquer celles qui existent !


Que chacun fasse le ménage dans son propre pays avant d'ouvrir les portes à tous les vents !

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 19463
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: POUTINE, MACRON ET JEAN DE LA FONTAINE PAR RUSSIA TODAY

Message par ledevois le Mer 31 Mai - 15:54

LARA BAÏKAL a écrit:




Déjà une, il faudrait tout de même commencer par notre pays et que chacun en fasse autant, nous n'avons pas tous les mêmes migrations.


Si au lieu de vouloir faire entrer encore un plus d'étrangers on s'occupait de savoir qui est à bord, cela serait un bon commencement.


Et d'aller pacifier les banlieues en s'occupant de tous ceux qui y trafiquent, drogues, recel, armes et maintenant les passages au départ pour les pays en guerre.


Des décennies de laxisme leur a laissé le champ libre et si vous croyez que la délinquance, la criminalité et le djihadisme ne sont pas liés vous êtes dans l'erreur.


Nous avons des lois, il faut déjà faire appliquer celles qui existent !


Que chacun fasse le ménage dans son propre pays avant d'ouvrir les portes à tous les vents !

 Aristote: “La seule chose que le poisson ne peut pas voir, c’est l’eau.”

_________________
avatar
ledevois

Messages : 3220
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum