Pourquoi le pouvoir a toujours miné le Parti socialiste (2/3)