Bayrou, Le Drian, Collomb... Ces ministres sommés de démissionner de leur exécutif local

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

happy Bayrou, Le Drian, Collomb... Ces ministres sommés de démissionner de leur exécutif local

Message par mareaction le Jeu 18 Mai - 17:56

Bayrou, Le Drian, Collomb... Ces ministres sommés de démissionner de leur exécutif local


  • Par Loris Boichot

  • Mis à jour le 18/05/2017 à 17:28
     
  • Publié le 18/05/2017 à 16:45





L'Élysée donne «un mois» aux ministres pour quitter la mairie ou le conseil régional qu'ils dirigent.
Aucune loi ne l'exige, mais l'Élysée en a fait l'annonce mercredi 17 mai, peu après l'annonce du gouvernement: les ministres devront démissionner «sous un mois» des exécutifs locaux qu'ils dirigent. Le premier ministre ainsi que quatre ministres sont concernés.

Édouard Philippe, sept ans à la mairie du Havre

Le premier ministre est devenu maire Les Républicains du Havre (Seine-Maritime) en 2010, à la suite de la démission d'Antoine Rufenacht. Il devra quitter son poste de chef du conseil municipal, ainsi que la présidence de la Communauté de l'agglomération havraise. Son premier adjoint en charge de l'Urbanisme, Luc Lemonnier, devrait lui succéder, selon Ouest France.

François Bayrou passe la main à Pau

François Bayrou devra abandonner son poste de maire de Pau (Pyrénées-Atlantiques), qu'il occupe depuis 2014. Pourtant, ce mercredi, le nouveau garde des Sceaux ne semblait pas pressé de quitter son fauteuil de maire. «S'il y a un nouveau maire, ce ne sera pas avant le mois de juillet», a-t-il confié au journal Sud-Ouest, avant l'annonce par l'Élysée du délai d'«un mois» pour quitter la tête d'un exécutif. Il devra désormais se plier à cette règle, et devrait transmettre la flambeau à l'avocat Jean-Paul Brin, l'un de ses adjoints.

Plus d'exception pour Jean-Yves Le Drian

François Hollande avait autorisé l'ex-ministre de la Défense à cumuler son portefeuille ministériel avec la présidence du Conseil régional de Bretagne, à laquelle il avait été réélu en décembre 2015, contrairement à la règle qui était appliquée aux autres ministres. Désormais, le nouveau ministre de l'Europe et des Affaires étrangères devra passer la main. Selon nos informations, Loïg Chesnais-Girard, premier vice-président (PS) du conseil régional de Bretagne, devrait le remplacer.

Gérald Darmanin devra lâcher Tourcoing

Après avoir conquis la mairie de Tourcoing (Nord) en 2014, le nouveau ministre de l'Action et des Comptes publics va devoir céder son fauteuil à l'un de ses conseillers municipaux. Peut-être à son premier adjoint (LR) Didier Droart, qui dit à 20 minutes être prêt «à servir si besoin». Premier vice-président des Hauts-de-France, Gérald Darmanin devrait par ailleurs se voir retirer cette fonction par le président de la région Xavier Bertrand, selon nos informations.

Gérard Collomb quitte Lyon avec «un pincement au coeur»

Nommé ministre de l'Intérieur et numéro 2 du gouvernement avec le statut de ministre d'État, Gérard Collomb a annoncé ce mercredi, lors de la passation des pouvoirs avec son prédécesseur, Matthias Fekl, qu'il allait abandonner avec «un pincement au cœur» la mairie de Lyon et la présidence de la métropole lyonnaise. Après seize ans passés à la tête de la troisième ville de France, il devrait laisser sa place à son dauphin David Kimelfeld, déjà maire (PS) du 4e arrondissement et premier vice-président de la Métropole de Lyon. «Nous allons prendre le temps, rien n'est décidé», temporise David Kimelfeld dans les colonnes du Progrès. Sénateur, Gérard Collomb sera aussi remplacé au Palais du Luxembourg: son suppléant (PS) Gilbert-Luc Devinaz récupérera son siège.

La question Castaner

Christophe Castaner, secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, est aussi maire de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence). Sollicité par Le Figaro, l'Élysée n'a pas précisé si l'interdiction de cumuler un exécutif local et un portefeuille ministériel engage aussi les secrétaires d'État - seul Christophe Castaner serait concerné. Ce dernier a discuté ce mercredi avec son premier adjoint (PS) Gérard Avril, qui indique au Figaro que le maire réunira «bientôt» ses élus pour réfléchir à la suite.
S'ils ne sont plus à la tête des collectivités qu'ils dirigent, les ministres concernés devraient cependant pouvoir conserver leurs mandats locaux. Ils pourront ainsi rester conseiller municipal, conseiller communautaire ou conseiller régional.




Les ministres battus aux législatives devront démissionner du gouvernement

Une autre règle non écrite s'impose au nouveau gouvernement. Les ministres candidats aux législatives des 11 et 18 juin devront démissionner de leur ministère s'ils ne sont pas élus, a annoncé l'Élysée, qui reprend ainsi la règle édictée par Nicolas Sarkozy en 2007 et reprise par François Hollande en 2012. Sont concernés: Annick Girardin (Outre-mer), Christophe Castaner (Relations avec le Parlement), la centriste Marielle de Sarnez (Affaires européennes), Richard Ferrand (Cohésion des territoires), Bruno Le Maire (Économie), et Mounir Mahjoubi (Numérique), tous candidats aux prochaines élections. S'ils sont élus, ils conserveront leur portefeuille ministériel et laisseront leur siège de député à leur suppléant.

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 13064
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: Bayrou, Le Drian, Collomb... Ces ministres sommés de démissionner de leur exécutif local

Message par LARA BAÏKAL le Jeu 18 Mai - 18:10

N'est ce pas une impasse pour certains de démissionner de leurs postes sans savoir s'ils vont être reconduits après les législatives.


Et puis je suis très méfiante car ensuite pendant la période de vacances, il se pourrait que des lois passent sans aucun débat et nous serons devant le fait accompli à la rentrée ...

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 17695
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: Bayrou, Le Drian, Collomb... Ces ministres sommés de démissionner de leur exécutif local

Message par ledevois le Jeu 18 Mai - 18:12

LARA BAÏKAL a écrit:N'est ce pas une impasse pour certains de démissionner de leurs postes sans savoir s'ils vont être reconduits après les législatives.


Et puis je suis très méfiante car ensuite pendant la période de vacances, il se pourrait que des lois passent sans aucun débat et nous serons devant le fait accompli à la rentrée ...

 C'est assez dirigiste cet appareil d'Etat --

_________________
Il ne peut y avoir de liberté sans autonomie, ni de paix sans pain
Pierre Rabhi
avatar
ledevois

Messages : 2759
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: Bayrou, Le Drian, Collomb... Ces ministres sommés de démissionner de leur exécutif local

Message par Francelibre le Jeu 18 Mai - 18:12

Le Maire de Lyon est le père spirituel de Macron 
c’est lui qui a fait son choix ..
avatar
Francelibre

Messages : 7514
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: Bayrou, Le Drian, Collomb... Ces ministres sommés de démissionner de leur exécutif local

Message par LARA BAÏKAL le Jeu 18 Mai - 18:37

Francelibre a écrit:Le Maire de Lyon est le père spirituel de Macron 
c’est lui qui a fait son choix ..

Et c'était un bon Maire ? Je ne le connaissais pas, mais il ne semble plus très jeune ?

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 17695
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: Bayrou, Le Drian, Collomb... Ces ministres sommés de démissionner de leur exécutif local

Message par ledevois le Jeu 18 Mai - 19:12

LARA BAÏKAL a écrit:

Et c'était un bon Maire ? Je ne le connaissais pas, mais il ne semble plus très jeune ?

 Il est un bon maire a ce qu'il parait

_________________
Il ne peut y avoir de liberté sans autonomie, ni de paix sans pain
Pierre Rabhi
avatar
ledevois

Messages : 2759
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: Bayrou, Le Drian, Collomb... Ces ministres sommés de démissionner de leur exécutif local

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum