Ministère Macron

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ministère Macron

Message par Torofurieu30 le Mer 17 Mai 2017 - 15:33

Superbe salade macédoine ! Bayrou est casé et les LR vont se retrouver bien em... pour les législatives !
Comment  expiquer à leurs électeurs qu'ils sont dans l'opposition tout en participant au gouvernement Macron ?
2 2 2 degage
avatar
Torofurieu30

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par mareaction le Mer 17 Mai 2017 - 15:35

M. Gérard Collomb, ministre d'État, ministre de l'Intérieur
M. Nicolas Hulot, ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire
M. François Bayrou, ministre d'État, Garde des Sceaux, ministre de la Justice
Mme Sylvie Goulard, ministre des Armées
M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères
M. Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires
Mme Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé
Mme Françoise Nyssen, ministre de la Culture
M. Bruno Le Maire, ministre de l'Économie
Mme Murielle Pénicaud, ministre du Travail
M. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale
M. Jacques Mézard, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation
M. Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des comptes publics
Mme Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, et de l'Innovation
Mme Annick Girardin, ministre des Outre-Mers
Mme Laura Flessel, ministre des Sports
Mme Élisabeth Borne, ministre auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique chargée des Transports
Mme Marielle de Sarnez, ministre auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargée Affaires européennes.
à 14:58

Le 17 mai 2012, voici comment Le Figaro présentait Emmanuel Macron




En attendant l'annonce de la composition du gouvernement, voici ce qu'écrivait Le Figaro, il y a cinq ans jour pour jour, sur Emmanuel Macron, qui était nommé par François Hollande secrétaire général adjoint de l'Elysée : 

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 13540
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par Torofurieu30 le Mer 17 Mai 2017 - 15:41

Qui est cette Sylvie Goulard, ministre des Armées ? Une générale ? Une para ?
avatar
Torofurieu30

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par mareaction le Mer 17 Mai 2017 - 16:19

Sylvie Goulard, née Grassi2 le 6 décembre 1964 à Marseille, est une femme politique françaiseeurodéputée depuis 2009 et auteur de plusieurs ouvrages sur la construction et le fonctionnement de l'Union européenne.
Ancienne conseillère de Romano Prodi en sa qualité de président de la Commission européenne, Sylvie Goulard est élue députée européenne dans la circonscription Ouest de la France lors des élections européennes de 2009 puis réélue en 2014 dans la circonscription Sud-Est. Elle siège dans le groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe.
Elle est ministre des Armées dans le gouvernement d'Edouard Philippe depuis le 17 mai 2017.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvie_Goulard

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 13540
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par pannecouk le Mer 17 Mai 2017 - 16:37

il est à espérer que l'on ne connaisse pas un conflit d'importance

_________________
macron n'étant pas mon président de choix inutile de venir me casser les cacahuètes avec  le mot respect
avatar
pannecouk

Messages : 1740
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 66
Localisation : hauts de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par Torofurieu30 le Mer 17 Mai 2017 - 16:46

Si je comprend bien, cette nana n'a rien de militaire ! Pourquoi l'avoir flanquée aux armées ? Parce qu'elle est plus "européenne" que française ? Donc qu'elle sera plus proche de l'OTAN ?
avatar
Torofurieu30

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par ledevois le Mer 17 Mai 2017 - 16:51

Torofurieu30 a écrit:Si je comprend bien, cette nana n'a rien de militaire ! Pourquoi l'avoir flanquée aux armées ? Parce qu'elle est plus "européenne" que française ? Donc qu'elle sera plus proche de l'OTAN ?

 Certainement -

_________________
Il ne peut y avoir de liberté sans autonomie, ni de paix sans pain
Pierre Rabhi
avatar
ledevois

Messages : 2964
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par Torofurieu30 le Mer 17 Mai 2017 - 17:15

C'est tout de même grave ! Une nana qui ne connaît vraisemblablement rien aux armées et à la défense à la place de Drian qui lui au moins avait une expérience dans ce domaine... On voit que ce mélange est du n'importe quoi !
avatar
Torofurieu30

Messages : 781
Date d'inscription : 15/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par mareaction le Mer 17 Mai 2017 - 17:17

Torofurieu30 a écrit:C'est tout de même grave ! Une nana qui ne connaît vraisemblablement rien aux armées et à la défense à la place de Driand qui lui au moins avait une expérience dans ce domaine... On voit que ce mélange est du n'importe quoi !
Et la Ministre des transports, je viens d'entendre qu'elle avait été une très bonne fonctionnaire, drôle de référence, pour un secteur en souffrance par le non respect des réglementations Européennes par les entreprises hors France! 
Lorsque vous écoutez les journalistes, tout est super, tout est parfait, tout est équilibré! incroyable!

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 13540
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par printemps le Mer 17 Mai 2017 - 17:30

Une femme ministre des armées
Espérons qu'elle donnera les moyens financiers qu'attendent depuis longtemps les militaires pour la rénovation de leurs moyens de défense.
Egalement pourvoir les postes administratifs qui manquent par exemple à la comptabilité de l'arsenal de Toulon et sans doute d'autres villes
avatar
printemps

Messages : 1984
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 77
Localisation : Hyères les palmiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par printemps le Mer 17 Mai 2017 - 17:33

Du grand n'importe quoi ce nouveau gouvernement !!!!
çà va barder à l'Assemblée Nationale
Nous verrons qui seront les députés
avatar
printemps

Messages : 1984
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 77
Localisation : Hyères les palmiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par LARA BAÏKAL le Mer 17 Mai 2017 - 18:30

Torofurieu30 a écrit:C'est tout de même grave ! Une nana qui ne connaît vraisemblablement rien aux armées et à la défense à la place de Drian qui lui au moins avait une expérience dans ce domaine... On voit que ce mélange est du n'importe quoi !

Je le pense aussi, que cela soit une femme soit mais au moins une militaire, c'est juste une distribution de cartes comme d'habitude.


Peut-être que Le Drian ne voulait plus de ce poste non plus...

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 18270
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le connaissez-vous ?

Message par cessybo le Mer 17 Mai 2017 - 21:36

Jean-Michel Blanquer, le nouveau ministre de l'Éducation Nationale :

Agrégé de droit public, docteur en droit, titulaire d’une maîtrise de philosophie, il a été directeur adjoint du cabinet de Gilles de Robien, dernier bon ministre de l’Éducation. Recteur en Guyane puis à Créteil, il a montré son pragmatisme et son imagination, en mettant par exemple en place un partenariat avec une fédération d’échecs pour favoriser le développement des compétences logiques des enfants, en lançant un « micro lycée » destiné aux élèves décrocheurs, en promouvant le « cartable numérique » ou encore en initiant le dispositif de la « mallette des parents ».

Directeur général de l’enseignement scolaire de 2009 à 2012, il a déployé le réseau des « internats d’excellence », seule initiative majeure du quinquennat Sarkozy en matière d’éducation.

À la tête du groupe ESSEC depuis 2012, il a montré sa capacité à développer une institution d’excellence de l’enseignement supérieur au niveau international.

Il est l'auteur de deux essais remarquables sur le système éducatif, L'École de la vie et L'École de demain.


Source : SOS Éducation



Le directeur de l'Essec, 52 ans, bien connu de la communauté éducative à défaut de l'être du grand public, a pris ses fonctions rue de Grenelle mercredi.


PORTRAIT EXPRESS
#SON ÉTAT CIVIL
Date et lieu de naissance.Jean-Michel Blanquer est né le 4 décembre 1964, à Paris.
Situation familiale. Il a trois enfants.
Signe particulier. L'homme a déjà écrit deux livres, L'Ecole de la vie en 2014 et L'Ecole de demain (éd. Odile Jacob dans les deux cas) deux ans plus tard. Le second ouvrage ressemble à s'y méprendre… à un programme ministériel.
#SES COMPÉTENCES
Son cursus scolaire. L'homme est bardé de diplômes : maîtrise de philosophie à l'université Paris 1, DEA de Sciences politiques à Sciences Po Paris, DEA de droit public à Harvard, docteur en droit mention très honorable et félicitations du jury.
Son expérience politique. Jean-Michel Blanquer n'a d'autre expérience politique que celle de son passage au cabinet de Gilles de Robien lorsque celui-ci était ministre de l'Education nationale, en 2006. Il a également été nommé directeur général de l'enseignement scolaire au ministère entre 2009 et 2012.
Son expérience professionnelle. Professeur agrégé en droit public, il enseigne à l'IEP de Lille après avoir été maître de conférences à l'université de Tours. En 2004, il est nommé recteur de Guyane, puis, après un bref passage par le cabinet du ministre de l'Éducation nationale, est propulsé recteur de l'Académie de Créteil en 2007. Depuis juin 2013, il est directeur général du Groupe ESSEC.
#PLUS ET MOINS
Ses atouts. Jean-Michel Blanquer est rôdé aux rouages de l'Éducation nationale, dont il a occupé un large nombre de fonctions. Les syndicats et les acteurs du milieu le connaissent donc bien et savent qu'il maîtrise ses dossiers. Son expérience au rectorat de Créteil, l'une des Académies les plus difficiles, devrait aussi lui servir.
Ses points faibles. Outre le fait d'écoper d'un ministère où aucune réforme n'est facile à mener, Jean-Michel Blanquer arrive avec l'étiquette de celui qui a œuvré à l'Éducation nationale sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Ce qui, dans l'esprit du monde de l'éducation, rime avec coupes budgétaires et suppressions de postes.
#SES RÉSEAUX
Jean-Michel Blanquer a eu le temps de se tisser un réseau très étendu. Bien sûr, son expérience en tant que professeur, puis recteur, lui a permis de se faire connaître du monde éducatif. Il a aussi des liens avec la droite qu'il a accompagnée au ministère entre 2007 et 2012. Enfin, son dernier ouvrage a été conçu avec l'Institut Montaigne, un think tank libéral très proche d'Emmanuel Macron.
#CE QU’Il PENSE DE MACRON
S'il est souvent classé à droite en raison de son parcours, Jean-Michel Blanquer n'avait jamais pris ouvertement position jusqu’au 3 mai dernier. Il avait alors posté sur Facebook un message de soutien à Emmanuel Macron. Il n'y citait pas le principal intéressé mais décrivait son envie d'aller "vers plus de paix, plus d'humanité, plus d'équité" et rejetait "tout simplisme".

Source : Europe 1
avatar
cessybo

Messages : 2752
Date d'inscription : 02/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Muriel Pénicaud, ministre du Travail

Message par cessybo le Mer 17 Mai 2017 - 21:53

La nouvelle ministre du travail peut se prévaloir de ne pas débarquer en terre inconnue. Muriel Pénicaud, 62 ans, a, en effet, passé une partie de sa vie professionnelle dans les services coiffés par ce ministère – à l’échelon régional durant les années 1980 puis auprès de Martine Aubry, quand celle-ci occupait ce maroquin ministériel, sous les gouvernements Cresson et Bérégovoy (1991-1993).


Elle est ensuite revenue vers le privé, en 2002, en devenant notamment directrice générale adjointe de Dassault Systèmes, où on l’a chargée de l’organisation, des ressources humaines et du développement durable.

Six ans plus tard, Danone l’a enrôlée au poste de directrice générale des ressources humaines (DRH) – un groupe où elle avait déjà travaillé durant les années 1990 en exerçant diverses fonctions de direction mondiale. Elle y a passé cinq années, au cours desquelles le gouvernement Fillon l’a sollicitée pour rendre un rapport sur « Bien-être et efficacité au travail » ; corédigé avec Henri Lachmann (Schneider Electric) et Christian Larose (CGT), ce document formule une dizaine de propositions pour améliorer la santé psychologique au travail.

Organisatrice de la fête de la French Tech


Propulsée à la tête de Business France en 2015, sa mission a consisté à vanter les mérites de l’économie française et des entreprises tricolores à l’étranger. Elle en était aussi directrice générale quand cette institution a organisé, dans des délais très courts, une fête pour célébrer la French Tech à Las Vegas, à la demande d’Emmanuel Macron, en janvier 2016. Un événement qui fit scandale, par la suite, à cause, entre autres, de son coût considéré comme exorbitant.

Réagissant à sa nomination, Laurence Parisot, ancienne patronne du Medef, a déclaré sur le réseau social Twitter : « Votre nomination est une excellente nouvelle pour le dialogue social ! Bravo et tous mes vœux de réussite ! »

Début 2014, elle avait confié au quotidien Les Echos sa vision du management : « Le fil rouge d’une gouvernance en phase avec son temps, c’est le pari d’une convergence entre les performances économique, sociale et sociétale. » Reste maintenant à savoir si elle saura trouver les bons mots – notamment vis-à-vis des syndicats – pour faire passer par ordonnances, et sans trop de heurts, la réforme du code du travail. Le défi est immense.
Source : Le Monde




Muriel Penicaud, 62 ans, a été nommée ministre du Travail dans le gouvernement d'Édouard Philippe, mercredi 17 mai.

Sur franceinfo, Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force ouvrière, a estimé que cette nomination était "plutôt rassurante".

La nouvelle ministre "a une grande expérience à la fois en cabinet ministériel, puisqu'elle fut au cabinet de Martine Aubry lorsqu'elle était ministre du Travail, et à la fois comme DRH de grandes entreprises, dont Danone qui est une entreprise réputée sur sa dimension sociale", a-t-il indiqué.

Source : France-Info
avatar
cessybo

Messages : 2752
Date d'inscription : 02/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par patt03 le Mer 17 Mai 2017 - 23:30

Je suis assez dubitative suite à l'annonce des personnalités nommées ministres !! j'ai quand même l'impression que nombreux sont ceux qui ont un minimum d'expérience dans le monde du travail et semblent connaître leur sujet ... hormis l'élection de Bayrou garde des "sots", je me dis que ça peut être intéressant ! un bémol aussi pour Hulot qui est d'un tempérament colérique et peut ne pas rester longtemps à son ministère.

Enfin, ils ne sont élus que pour un mois, on verra après les législatives !!
avatar
patt03

Messages : 439
Date d'inscription : 17/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par printemps le Jeu 18 Mai 2017 - 9:55

la ministre de la défense, n'a aucune compétence dans le domaine
Alors que c'est un ministère important, qui engage les armées et leur fonctionnement
Il faudra qu'elle dégage
Pour quoi ne pas nommer un homme qui soit un haut gradé et connaît le métier
Aller en chercher un serait très facile, Macron est un sot.

Pour celle de la santé je suis d'accord, une femme médecin, pourquoi pas, mieux que la petite Touraine en tous cas.
Et pour l'Education Nationale, ne plus voir la tronche de la Nadjad ne va pas me manquer
avatar
printemps

Messages : 1984
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 77
Localisation : Hyères les palmiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par vinca le Jeu 18 Mai 2017 - 11:23

la ministre des armées ( et plus de la défense) ne se sent pas française , avec ça on est bien
Communiqué de Jacques Myard 
A/S: Un gouvernement d’opportunistes et d’idéologues !
La composition du gouvernement Macron / Philippe est l’illustration de l’incohérence et des contradictions inhérentes à la ligne politique du Président de la République.
 
En dehors de quelques ministres républicains comme Jean-Yves Le Drian et Gérard Collomb dont les qualités sont reconnues , ce gouvernement est un gouvernement d’opportunistes et d’idéologues !
Le ralliement d’Edouard Philippe , de Bruno Le Maire et de Gérald Darmanin est à inscrire dans l’ambition forcenée des intéressés qui ne pensent qu’à leur carrière, en étant prêts à toutes les trahisons , à tous les reniements ! C’est sans doute là la nouvelle morale politique voulue par le Président.Ce n’est pas la mienne!
Un seul point positif, on y verra plus clair au sein des Républicains, enfin sans eux !
Quant au camp des idéologues, on y trouve surtout des tenants de l’eurobéatitude, la nouvelle religion, ils détiennent la vérité et sont prêts à changer le peuple qui a l’insolence de ne pas voter comme ils l’ont décidé selon le fameux adage de Brecht !
Un point particulier pour Sylvie Goulard qui me confiait dans notre parcours commun au ministère des Affaires étrangères  » Je ne me sens pas française  » et c’est cette personne qui est placée au ministère de la Défense rebaptisé ministère des Armées, ça promet !!!
Quant au sieur Bayrou le poussin du jour, bien connu pour son immobilisme lorsqu’il fut ministre de l’Education nationale , on est rassuré d’avance sur la fermeté qu’il va mettre en oeuvre au ministère de la justice pour combattre la délinquance!
Ce gouvernement formé de personnalités aussi disparates et en complète opposition nous réserve un concert de couacs , c’est une certitude !
Jacques Myard

_________________

Ils n'auront pas ma liberté de penser

avatar
vinca

Messages : 3438
Date d'inscription : 12/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par cessybo le Jeu 18 Mai 2017 - 11:34

printemps a écrit:Une femme ministre des armées
Espérons qu'elle donnera les moyens financiers qu'attendent depuis longtemps les militaires pour la rénovation de leurs moyens de défense.
Egalement pourvoir les postes administratifs qui manquent par exemple à la comptabilité de l'arsenal de Toulon et sans doute d'autres villes

Une femme ministre des Armées ? Non ! Ministre de la Défense, c'est un peu différent.

Une femme ! Oui, et alors ?

Je vous rappelle que nos Armées sont de plus en plus féminisées et que les jeunes femmes qui ont choisi ce métier dangereux doivent être considérées avec respect.

Je vous rappelle également que Mme Michèle Alliot- Marie, alias MAM,  a également été ministre de la Défense et des Anciens Combattants, au temps de Chirac et qu'elle s'est montrée à la hauteur de la tâche.

Il est vrai que le Breton, socialiste de surcroit, Jean-Yves Le Drian a été l'un des meilleurs ministres de la Défense que nous n'ayons jamais eu. Prendre sa succession sera difficile. Attendons de voir, avant de juger.

Quant à ceux qui préconisent de nommer un haut gradé à ce poste, je ne crois pas que ce soit souhaitable.

Ce qu'il faut à ce poste, c'est quelqu'un qui œuvre activement à renforcer notre sécurité et  au maintien de la paix. Pour cela, il faudra donner aux militaires des 3 armes, les moyens nécessaires pour être efficaces.  Mais, il ne nous faut pas un va-t-en-guerre !


Clémenceau le Père la Victoire disait :

"La guerre est une chose trop grave pour la confier à des militaires !"
avatar
cessybo

Messages : 2752
Date d'inscription : 02/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par ledevois le Jeu 18 Mai 2017 - 11:37

cessybo a écrit:

Une femme ministre des Armées ? Non ! Ministre de la Défense, c'est un peu différent.

Une femme ! Oui, et alors ?

Je vous rappelle que nos Armées sont de plus en plus féminisées et que les jeunes femmes qui ont choisi ce métier dangereux doivent être considérées avec respect.

Je vous rappelle également que Mme Michèle Alliot- Marie, alias MAM,  a également été ministre de la Défense et des Anciens Combattants, au temps de Chirac et qu'elle s'est montrée à la hauteur de la tâche.

Il est vrai que le Breton, socialiste de surcroit, Jean-Yves Le Drian a été l'un des meilleurs ministres de la Défense que nous n'ayons jamais eu. Prendre sa succession sera difficile. Attendons de voir, avant de juger.

Quant à ceux qui préconisent de nommer un haut gradé à ce poste, je ne crois pas que ce soit souhaitable.

Ce qu'il faut à ce poste, c'est quelqu'un qui œuvre activement à renforcer notre sécurité et  au maintien de la paix. Pour cela, il faudra donner aux militaires des 3 armes, les moyens nécessaires pour être efficaces.  Mais, il ne nous faut pas un va-t-en-guerre !


Clémenceau le Père la Victoire disait :

"La guerre est une chose trop grave pour la confier à des militaires !"
  
 Je suis un peu comme vous -- nous avons eu une ministre de la défense et ma foi rien a lui reprocher ---

_________________
Il ne peut y avoir de liberté sans autonomie, ni de paix sans pain
Pierre Rabhi
avatar
ledevois

Messages : 2964
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par LARA BAÏKAL le Jeu 18 Mai 2017 - 16:29

Non elle est bien Ministre des Armées changement ou retour à cette dénomination.

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 18270
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par printemps le Jeu 18 Mai 2017 - 17:33

Oui, mais je suis allée sur un site où seuls les militaires ont le droit à la parole, et ils pensent comme moi, qu'une femme qui n'y connaît rien, n'a jamais exercé dans ce domaine, la mettre ministre d'une telle responsabilité, c'est la couler d'office
avatar
printemps

Messages : 1984
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 77
Localisation : Hyères les palmiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par pannecouk le Jeu 18 Mai 2017 - 17:40

printemps a écrit:Oui, mais je suis allée sur un site où seuls les militaires ont le droit à la parole, et ils pensent comme moi, qu'une femme qui n'y connaît rien, n'a jamais exercé dans ce domaine, la mettre ministre d'une telle responsabilité, c'est la couler d'office

oui elle pourrait commander des milliers de pneus pour char leclerc
2

_________________
macron n'étant pas mon président de choix inutile de venir me casser les cacahuètes avec  le mot respect
avatar
pannecouk

Messages : 1740
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 66
Localisation : hauts de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ministère Macron

Message par printemps le Jeu 18 Mai 2017 - 17:42

Encore mieux, pannecouk, des bouées de sauvetage
avatar
printemps

Messages : 1984
Date d'inscription : 06/04/2017
Age : 77
Localisation : Hyères les palmiers

Revenir en haut Aller en bas

Élection d'Emmanuel Macron : effets secondaires

Message par cessybo le Ven 19 Mai 2017 - 21:03

La Tribune de Genève fait savoir :


En Suisse, le franc fort, c'est bientôt fini...

Après plus de deux ans d’un franc beaucoup trop fort par rapport à l’euro, un cours plus confortable devrait se confirmer relativement rapidement, selon le chef stratégiste en devises d’UBS, Thomas Flury. Celui-ci prévoit en effet un euro à 1,14 franc dans six mois et à 1,16 franc d’ici un an.
La victoire d’Emmanuel Macron et la défaite de Marine Le Pen aux deuxième tour des élections présidentielles françaises favorisent certes cette tendance.
Mais ce n’est de loin pas l’unique facteur. Nombre d’experts relèvent avant tout des indices attestant une réelle reprise économique au sein de la zone euro. Plus concrètement les spécialistes d’UBS s’attendent à un ralentissement de la politique d’assouplissement quantitatif (quantitative easing) de la Banque centrale européenne, dès septembre. Autrement dit l’institut d’émission de la monnaie unique devrait continuer à acheter de la dette publique au sein de la zone euro, mais à un rythme moins soutenu. La cadence actuelle porte sur 60 milliards d’euros.
Valant encore 1,07 franc à la mi-avril, l’euro coûte déjà près de 1,10 franc. Ces nouvelles devraient déjà apporter un soupçon de baume au cœur des exportateurs helvétiques et des prémisses de chagrin parmi les travailleurs frontaliers. (TDG)
avatar
cessybo

Messages : 2752
Date d'inscription : 02/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mieux connaitre Sylvie Goulard, notre nouvelle ministre des Armées

Message par cessybo le Ven 19 Mai 2017 - 21:43

Réponses au questionnaire de Proust :


Quand avez-vous explosé de rire pour la dernière fois en pensant à l’Europe ?


En me rappelant cet ami italien qui avait emprunté en catimini le badge d’un collègue finlandais pour se glisser dans une salle de réunion. A peine entré, un commissaire l’a prié de lui traduire une intervention en finnois…

Et quand avez-vous pleuré pour la dernière fois ?


Les seules frontières qu’il faut maintenir sont celles des jardins secrets.

D’où vous vient votre fibre européenne ?


Peut-être d’un toboggan merveilleux du Parco Sempione, à Milan que j’ai découvert quand j’étais une toute petite fille. Comprendre que, chez les autres, cela peut-être mieux, c’est déjà faire un pas vers l’Europe. En s’amusant.

A quelle figure historique vous identifiez-vous le plus en Europe ?


Je n’ai pas la prétention de m’identifier à une figure historique… Mais j’ai au moins deux modèles : Voltaire, sa plume légère, son impertinence efficace, son immense capacité de travail… Un homme qui a eu le courage de s’attaquer au fanatisme de son temps ; il a même essayé le franco-prussien (un peu tôt)… Voltaire est le représentant parfait de ce XVIIIème siècle dont j’aurais aimé avoir la joyeuse facilité…
Et Jean Monnet, même si cela peut sembler banal parce que cet homme ne l’était pas ! Il ignorait les hiérarchies, les allégeances partisanes, se moquait des frontières, des nationalités, des catégories ; il a inventé une nouvelle méthode de relations entre Etats et êtres humains. Sous ses airs bonhommes, c’était un génie.


Qui sont vos héros européens d’aujourd’hui ?


Les professeurs de langue qui prennent le risque d’emmener trente adolescents de quinze ans à Berlin pendant deux semaines ; de leur trouver trente familles d’accueil et un enfant de leur âge pour partager leurs hobbies et manies (une est végétarienne, quatorze aiment le foot, trois les échecs, quatre le ping-pong, huit n’aiment rien, Berlin bof…) ; d’en perdre un dans le métro ; de le retrouver parfaitement zen, se gavant de « Gummibärchen » (ours en guimauve) alors que le ministère fédéral et le Quai d’Orsay sont déjà alertés ; de sécher leurs larmes à Paris parce qu’ils hésitent à partir, de sécher leurs larmes à Berlin parce qu’ils ne veulent plus revenir… Merci de leur faire de si beaux souvenirs !

Mes héros sont aussi Bistagne Marius et Bistagne Jean-Baptiste, nés dans ma commune, morts le 3 décembre 1914, le même jour ; mon intérêt pour l’Allemagne a quelque chose à voir avec ces deux noms et cette date unique. Etaient-ils homonymes ? Cousins ? Etaient-ils frères, pleurés par la même mère ?

Votre héros européen de fiction ?


Fabrice del Dongo le Milanais qui se prend pour Napoléon mais sait aimer comme un Italien.

Quel est votre voyage préféré en Europe ?


Syracuse, pour la pureté du ciel et les dauphins qui jouent dans le soleil, au milieu de la baie ; Weimar sous la neige, à la veille de Noël, pour l’atmosphère magique de l’Avent et les oratorios de Bach dans le parfum du vin chaud… Et puis Prague à l’automne, le cimetière juif, un matin, dans la brume…

Quelle est la qualité que vous préférez chez un Européen ?


Qu’il soit aussi positif qu’un Américain…
Plus sérieusement : la conscience de sa chance d’être né ici, maintenant, et de vivre dans une société où hommes et femmes se côtoient librement.


Chez une Européenne ?


La conscience encore plus forte de sa chance d’être née ici, maintenant, quand tant de femmes sont humiliées, bafouées, mariées de force, violées, tuées, séparées des hommes.

Qui sont vos écrivains européens préférés ?


En vrac, Stendhal, Stefan Zweig, Italo Calvino, Antonio Munoz Molina, La Fontaine…

Vos compositeurs ?


Selon les heures du jour, Bach, pour ses cantates, Purcell pour la rigueur, ou Rossini pour se redonner le moral… Aucun coup de cafard ne peut résister à l’Italienne à Alger.
Et, dans la 9ème de Beethoven, non pas l’hymne européen mais l’andante…


Vos peintres ?


Antonello da Messina pour le petit ange en pleurs derrière le Christ descendu de Croix (au Prado à Madrid) et Paul Helleu, pour les dessins de sa fille Paulette…
Et tous ceux qui font qu’au détour d’un musée, un jour, on est resté bouche bée devant les merveilles de l’art européen.


Quel est votre livre culte ?


« Die Weise von Liebe und Tod des Cornets Christoph Rilke », de Rainer Maria Rilke, à cause de la scène d’amour.

Quelle est votre boisson préférée ?


Le café qu’on boit en Italie dans un dé à coudre, dans une baignoire au Nord de l’Europe, mais qui n’est exquis qu’à Vienne.
Le meilleur test d’attachement à la diversité culturelle…


Que considérez-vous comme votre plus grande réussite, à ce jour, en matière européenne ?


Avoir donné à l’Europe trois futures citoyennes magnifiques.

Votre plus grand regret ?


Avoir échoué à convaincre les autorités françaises de répondre au discours de Joschka Fischer en mai 2000. Le traité de Nice aurait été différent ; nous n’aurions pas eu le fiasco de la constitution. Les « élites » françaises sont restées enfermées dans leur schéma du rejet du « fédéralisme » et de l’Europe « à l’allemande ». L’Histoire ne repasse pas toujours les plats.

Quel talent voudriez-vous avoir ?


Bienheureux les doux…

Que détestez-vous par-dessus tout ?


La lâcheté ; Dante refuse aux « ignavi » d’entrer en enfer.
Comprenne qui me lira.


Quand vous ne militez pas en faveur de l’Europe, quelle est votre occupation préférée ?


Nager. Cela laisse le temps de penser (à l’Europe par exemple).

Quelle est votre plus grande peur ?


Que la parenthèse se referme ; cinquante ans de paix dans une histoire de brutes, ce n’est pas long.

Si vous rencontriez Dieu, qu’aimeriez-vous qu’il vous dise ?


Son silence serait peut-être bon signe, signe qu’il regardait ailleurs quand je n’ai pas été sage…


Propos recueillis par Baudouin Bollaert
avatar
cessybo

Messages : 2752
Date d'inscription : 02/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum