L’art de lever l’impôt consiste à plumer l’oie sans la faire crier » disait Colbert…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’art de lever l’impôt consiste à plumer l’oie sans la faire crier » disait Colbert…

Message par ledevois le Mer 10 Mai - 19:18

Prélèvement à la source : l’État se sert en premier Alors que les prélèvements obligatoires dépasseront les 1000 milliards d’euros en 2017, le gouvernement souhaite mettre en place, pour le 1er janvier 2018, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Le projet a été vendu aux Français par Michel Sapin (photo) comme « un choc de simplification ». Dans les faits, il n’en est rien. Avec ce nouveau dispositif, l’État a trouvé le meilleur moyen de se servir dans les poches des Français et de rendre plus indolore la ponction fiscale. « L’art de lever l’impôt consiste à plumer l’oie sans la faire crier » disait Colbert… Concrètement, les entreprises collecteront mensuellement l’impôt des salariés en transmettant directement les sommes à Bercy. Les contribuables auront toujours à déclarer annuellement leurs revenus à l’administration fiscale. 40000 Français ont signé la pétition lancée par Contribuables Associés contre ce projet (www.contribuables.org/?p=54241). De nombreux hommes politiques à droite ont fait part de leur intention de revenir sur cette mesure, si d’aventure elle était votée au Parlement dans le cadre du projet de loi de finances pour 2017. Benjamin 



10 bonnes raisons de dire non au prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu 1. Le prélèvement de l’impôt à la source nie le consentement à l’impôt et va à l’encontre de l’article 14 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. 2. Les contribuables ne seront plus en mesure d’évaluer la charge de leur impôt.Un exemple qu’il ne faut pas oublier : la CSG des salariés, prélevée à la source, a été multipliée par sept en sept ans dans les années 1990, sans que beaucoup de Français s’en rendent compte. 3.Les entreprises, les artisans et commerçants employeurs seront transformés en percepteurs-bénévoles de l’État: ce n’est ni leur rôle, ni de leur compétence. 4. Les entrepreneurs n’ont pas les moyens financiers de cette réforme : en 2012, le Conseil des prélèvements obligatoires (qui dépend de la Cour des comptes) a estimé qu’une telle mesure coûterait aux entreprises entre 1,3% et 3,5% des sommes collectées, soit une facture pouvant dépasser les deux milliards d’euros par an. 5. L’entreprise devra justifier du salaire net amoindri auprès de ses salariés, y compris des augmentations d’impôts dont elle n’est pas responsable. 6.Le prélèvement à la source complique inutilement l’impôt sur le revenu et ne signifie pas la fin du système déclaratif des revenus.Comme c’est le cas aujourd’hui, les contribuables devront continuer à dé- clarer leurs revenus une fois par an. Et le coût de la collecte de l’impôt ne diminuera pas puisqu’il faudra toujours des agents-contrôleurs. 7. Les employeurs pourront avoir accès à des informations personnelles sur leurs salariés, en connaissant le taux d’imposition et par recoupement des données, ce qui risque d’introduire une nouvelle forme de discrimination salariale. 8. Le prélèvement de l’impôt à la source est difficilement compatible avec les demandes de remise gracieuse aux services du fisc, 215000 en 2013. Cette réforme antisociale mettra des centaines de milliers de Français dans une situation financière précaire. 9. Le prélèvement à la source induit la disparition du foyer fiscal au profit d’une individualisation totale de l’impôt, au détriment de nombreuses familles. 10.Avec le prélèvement à la source, les gouvernants s’offrent un outil qui va leur faciliter les augmentations d’impôt. Pourtant la mensualisation de l’impôt permet déjà d’échelonner dans le temps le paiement de l’impôt sur le revenu. Et le taux de recouvrement de l’impôt sur le revenu est excellent : 98,5%. Prélèvement à la source : l’État se sert en premier Alors que les prélèvements obligatoires dépasseront les 1000 milliards d’euros en 2017, le gouvernement souhaite mettre en place, pour le 1er janvier 2018, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Le projet a été vendu aux Français par Michel Sapin (photo) comme « un choc de simplification ». Dans les faits, il n’en est rien. Avec ce nouveau dispositif, l’État a trouvé le meilleur moyen de se servir dans les poches des Français et de rendre plus indolore la ponction fiscale. « L’art de lever l’impôt consiste à plumer l’oie sans la faire crier » disait Colbert… Concrètement, les entreprises collecteront mensuellement l’impôt des salariés en transmettant directement les sommes à Bercy. Les contribuables auront toujours à déclarer annuellement leurs revenus à l’administration fiscale. 40000 Français ont signé la pétition lancée par Contribuables Associés contre ce projet (www.contribuables.org/?p=54241). De nombreux hommes politiques à droite ont fait part de leur intention de revenir sur cette mesure, si d’aventure elle était votée au Parlement dans le cadre du projet de loi de finances pour 2017. Benjamin Izarn 8 Tous contribuables ! n°1 • www.contribuables.org • déc. 2016 – fév. 2017 La vie de 

_________________
Il ne peut y avoir de liberté sans autonomie, ni de paix sans pain
Pierre Rabhi
avatar
ledevois

Messages : 2690
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’art de lever l’impôt consiste à plumer l’oie sans la faire crier » disait Colbert…

Message par LARA BAÏKAL le Mer 10 Mai - 19:20

Je doute vraiment du système quand vous voyez que certains employeurs peu scrupuleux ne reversent pas les cotisations sociales, les tva etc...

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 15737
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’art de lever l’impôt consiste à plumer l’oie sans la faire crier » disait Colbert…

Message par ledevois le Mer 10 Mai - 19:24

LARA BAÏKAL a écrit:Je doute vraiment du système quand vous voyez que certains employeurs peu scrupuleux ne reversent pas les cotisations sociales, les tva etc...

 C'est certainement vrai pour certains et moi_même je dénonce qu'il y est autant de travail au noir ,mais ça ne dure pas longtemps   ; Je sais pour ceux que j'ai connu que c'est souvent un acte de survie --

_________________
Il ne peut y avoir de liberté sans autonomie, ni de paix sans pain
Pierre Rabhi
avatar
ledevois

Messages : 2690
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’art de lever l’impôt consiste à plumer l’oie sans la faire crier » disait Colbert…

Message par mareaction le Mer 10 Mai - 19:50

LARA BAÏKAL a écrit:Je doute vraiment du système quand vous voyez que certains employeurs peu scrupuleux ne reversent pas les cotisations sociales, les tva etc...
Pour les employeurs les salariés peuvent se renseigner heureusement!
Par contre il y a également des contrôleurs, que s'ils faisaient correctement leur travail, il y aurait moins de fraudeurs!
Au lieu de contrôler régulièrement les entreprises, dans lesquelles ils ne redressent rien à chaque contrôle, qu'ils contrôlent les autres! et même les auto entrepreneurs!
Idem pour les impots sur le revenu!
Prenez l'exemple du train de vie du fiston Fabius, alors qu'il n'y a pas eu de donation déclarée, et pas d'emploi, qui roule en belles voitures, et a acheté un très bel appartement!

Où le couple qui ne paie pas d'IR, mais qui arrive à se payer une maison, piscine, voitures, et voyages!

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 12164
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’art de lever l’impôt consiste à plumer l’oie sans la faire crier » disait Colbert…

Message par mareaction le Mer 10 Mai - 19:52

ledevois a écrit:

 C'est certainement vrai pour certains et moi_même je dénonce qu'il y est autant de travail au noir ,mais ça ne dure pas longtemps   ; Je sais pour ceux que j'ai connu que c'est souvent un acte de survie --
Vous savez, une société par chez nous, attrapée plusieurs fois, pour ne déclarer que partiellement ses salariées, déjà lorsque je faisais partie de la commission travail clandestin, elle est toujours là! donc les sanctions pas assez dissuasives, ou il a des couvertures haut placées

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 12164
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’art de lever l’impôt consiste à plumer l’oie sans la faire crier » disait Colbert…

Message par lili@ne le Mer 10 Mai - 19:52

Il disait vraiment ça Colbert ? Un grand comique qui est ignoré les nôtres font pale figure . je me marre 1

_________________
Il vaut mieux perdre à cause de ses idées que gagner avec celles des autres
avatar
lili@ne

Messages : 3364
Date d'inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’art de lever l’impôt consiste à plumer l’oie sans la faire crier » disait Colbert…

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum