Les juppéistes s'apprêteraient à divorcer avec les Républicains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les juppéistes s'apprêteraient à divorcer avec les Républicains

Message par LARA BAÏKAL le Mar 9 Mai - 20:19

On comprend mieux maintenant la déclaration de Juppé aujourd'hui.



Les juppéistes s'apprêteraient à divorcer avec les Républicains


Le maire de Bordeaux Alain Juppé en mars 2017 ((GEORGES GOBET / AFP))

Le maire juppéiste du Havre Edouard Philippe, régulièrement cité pour le poste de Premier ministre, serait sur le point de créer un nouveau parti pour les législatives.


 Paul LaubacherPublié le 09 mai 2017 à 19h59

Qui pour être le Premier ministre de Emmanuel Macron ?


Le porte-parole d'Alain Juppé lors des primaires de la droite en novembre dernier, avait quitté la campagne de François Fillon lorsque la tempête avait éclaté. Et donc, pas sûr que la ligne Wauquiez-Baroin qui semble s'imposer chez les Républicains lui convienne.


Edouard Philippe pourrait représenter cette droite, réformatrice, qu'Emmanuel Macron veut attirer à lui et qui lui permettra d'engager la décomposition de LR. Pardon, la recomposition politique. Reste que son profil très classique n'incarne pas véritablement le renouvellement que souhaite incarner le nouveau président.
Le timing de la création de ce nouveau parti de centre-droit n'a rien de singulier. L'initiative viendrait fracturer un peu plus le parti les Républicains, fragilisé par la cinglante défaite de François Fillon au premier tour de l'élection présidentielle. Elle intervient alors que le parti doit tenir un bureau politique.


Un bureau politique houleux

Les Républicains doivent valider ce mardi 9 mai un projet amendé en vue des législatives. Ca, c'est l'ordre du jour officiel. Mais, selon une source LR à l'AFP :


"A la base, le bureau politique se réunit pour valider notre projet amendé mais plusieurs ténors du parti demanderont qu'on réfléchisse à une 'attitude constructive' avec Emmanuel Macron".


Outre les juppéistes, dont Edouard Philippe mais aussi Fabienne Keller..., déjà en discussion avec l'équipe du président élu, Christian Estrosi, président démissionnaire de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre, ou encore Bruno Le Maire, ancien candidat à la primaire de la droite, devraient mettre sur la table le sujet des relations avec Macron. Ces trois derniers ont d'ailleurs ouvertement, mais à degré divers, affirmé qu'ils pouvaient ou souhaitaient travailler avec Emmanuel Macron.


Mais les discussions au siège de LR s'annoncent houleuses entre les tenants d'un rapprochement avec Macron et les autres principaux ténors LR, notamment François Baroin, chef de file de son parti pour les échéances de juin. Celui qui devait être Premier ministre de Nicolas Sarkozy, puis de François Fillon, a lancé une sévère mise en garde à "ceux qui choisissent Macron": ce sera "l'exclusion" des Républicains.


Pas question donc de rouler avec deux casquettes, LR d'une part, majorité présidentielle de l'autre. C'est ce que voulait faire Bruno Le Maire. Commentaire de Christian Estrosi : c'est "l'échec assuré" pour LR si François Baroin fait preuve de "radicalisation".


En réalité, trois lignes s'affrontent au sein de la droite républicaine : ceux qui veulent rejoindre les rangs d'En marche !, ceux qui veulent travailler avec le nouveau président mais de loin, incarnés par les branches modérés des Républicains et ceux qui n'entendent pas rallier Emmanuel Macron et ambitionnent d'être dans l'opposition, dont les chefs de file sont François Baroin et Laurent Wauquiez. 


Pour François Baroin, pour qui les législatives représente la "mère des batailles" et qui se voit Premier ministre d'une éventuelle cohabitation, il ne faut pas redouter d'hémorragie dans les rangs du parti :


"Il peut y avoir une tentation mais marginale, l'immense majorité de notre famille a vécu cette présidentielle comme une très grande frustration car notre candidat, abîmé par les affaires, n'a pas pu porter notre projet. L'objectif, c'est de gagner, je ne connais pas d'autre victoire que absolue pour gouverner".


Selon l'AFP, des responsables LR confient en privé ne pas croire à une future cohabitation. Ils tablent avant tout sur le maintien du même nombre de députés LR et UDI que dans l'Assemblée sortante (environ 230), ce qui leur permettrait de se poser en force d'opposition numéro un. Mais cette fois-ci, ce pourrait être sans les centristes et les juppéistes.


"Il est assez grand garçon"



Qu'en pense Alain Juppé ? Le maire de Bordeaux a déclaré avant le bureau politique qu'il ne s'inscrivait pas dans la logique d'une "obstruction systématique et d'une opposition frontale" au gouvernement Macron si jamais la droite n'obtenaient pas la majorité absolue aux législatives.


"Il faudra faire en sorte que la France réussisse les réformes dont elle a besoin. Il faut faire passer l'intérêt national avant toute autre considération".


Alain Juppé juge toutefois "légitime, et je dirais même nécessaire, que Les Républicains et l'UDI présentent des candidats sur la base d'une plateforme qui exprime bien les diverses sensibilités de la grande famille de la droite et du centre".


"Il y a dans cette grande famille de la droite et du centre des différences. Et elles se sont sans doute dans la période récente aggravées, il faudra tirer ça au clair. Je ne pense pas que ce soit le moment de le faire en pleine campagne législative, il faut un temps pour tout".


Et si Edouard Philippe devenait Premier ministre d'Emmanuel Macron ? "Il est assez grand garçon pour décider par lui-même". Mais pour l'ancien Premier ministre une telle hypothèse devrait se faire "évidemment sur la base d'un projet" et "d'un ensemble de réformes".


Paul Laubacher


http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170509.OBS9195/les-juppeistes-s-appreteraient-a-divorcer-avec-les-republicains.html

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 15675
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les juppéistes s'apprêteraient à divorcer avec les Républicains

Message par mareaction le Mar 9 Mai - 20:28

Rien de surprenant venant de ces Juppeistes!

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 12096
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les juppéistes s'apprêteraient à divorcer avec les Républicains

Message par quoikicause le Mar 9 Mai - 22:41

Bal des faux culs mais vrais pourris ! Et dire que ces gens là prétendaient être les héritiers du gaullisme ! Mais ces "juppéistes" n'ont jamais accepté le choix des électeurs aux primaires de la droite et du centre.
Après, ils pourront toujours prétendre être fidèles à l'idéologie de la droite et du centre, seulement voilà, ils seront aux côtés d'un "socialiste dans l'âme", un petit minet qui a besoin de sa "maman" pour savoir quoi faire et surtout, comme lui, seront au service de la finance et du grand capital. Tous ces gens sont à vomir, car des français ils n'ont que faire !

quoikicause

Messages : 442
Date d'inscription : 18/03/2017
Localisation : est de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les juppéistes s'apprêteraient à divorcer avec les Républicains

Message par Ammonite le Mer 10 Mai - 23:59

Si les LR sont représentés par Baroin ou Wauquiez , je voterai pour eux  ..Les républicains juppéistes qui disent amen à tout (à l'Europe sans jamais ne  rien contester , à l'immigration massive, aux fondamentalistes qui prennent de l'importance de plus en plus dans notre pays  ) ne sont ni plus ni moins des clones de Macron- Hollande ...
De toutes façons quand comme Estrosi ou Bertand on est élu uniquement  grâce aux voix socialistes , on n'est guère crédible .
avatar
Ammonite

Messages : 690
Date d'inscription : 23/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les juppéistes s'apprêteraient à divorcer avec les Républicains

Message par mareaction le Jeu 11 Mai - 6:16

Ammonite a écrit:Si les LR sont représentés par Baroin ou Wauquiez , je voterai pour eux  ..Les républicains juppéistes qui disent amen à tout (à l'Europe sans jamais ne  rien contester , à l'immigration massive, aux fondamentalistes qui prennent de l'importance de plus en plus dans notre pays  ) ne sont ni plus ni moins des clones de Macron- Hollande ...
De toutes façons quand comme Estrosi ou Bertand on est élu uniquement  grâce aux voix socialistes , on n'est guère crédible .
Idem! ni Juppeïstes, ni sous marin rose!

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 12096
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les juppéistes s'apprêteraient à divorcer avec les Républicains

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum