Claude Farrere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Claude Farrere

Message par Sporthos le Sam 19 Nov - 1:12

Tout le monde peut faire une recherche sur WIki pour connaître la vie de ce romancier passé de la gloire à l'oubli .
Je n'ai donc pas la prétention de dresser un portrait exhaustif de ce marin qui fut aussi connu que Pierre Loti en son temps .
Même si ses livres ont assez mal vieilli , me semble-t-il , contrairement à cet autre grand marin que fut Loti , sa personnalité est intéressante .
En voici quelques traits .
Lyonnais , élève brillant devenu officier de Marine , il navigue beaucoup dans sa jeunesse et fera partager sa passion de la Marine
dans une cinquantaine de livres , essentiellement des romans et des études sur des marins célèbres .
Ses voyages , notamment en Turquie où il séjournera près de 3 ans , lui font découvrir et aimer l'Islam , comme Loti également , sans se convertir . Il reviendra à la religion catholique dans les années 30 .
Il écrira des choses très étonnantes sur l'Islam , notamment que l'individu musulman est supérieur à l'individu chrétien .
Il prendra la défense de la Turquie dans un conflit qui opposa la France à ce pays , ce qui lui valu d'avoir une rue qui porte son nom à Istanbul au début du XXe siècle . Cette rue existe encore et porte toujours son nom .
Il fut un grand ami de Pierre Louÿs , de Pierre Loti et de Pierre Benoit . Il se consacra à l'écriture en démissionnant assez jeune .
Il est élu à l'Académie française contre Paul Claudel en 1935 , Claudel finira par être élu en 1946 .
Séduit par Maurras et Mussolini , il observera une certaine neutralité durant l'Occupation , vivant en retrait dans le Pays Basque .
Paradoxalement , il s'engagera dans la réhabilitation de Pétain après la guerre alors que jusqu'en 1944 , il n'avait guère de sentiment et d'admiration pour le vainqueur de Verdun  .
L'épuration l'a beaucoup marqué . Il tentera de sauver avec de nombreux intellectuels la tête de Brasillach qu'il ne connaissait pas par ailleurs .
Il décédera en 1956 à 80 ans je crois , son œuvre tombée dans l'oubli .

Il s'est fait remarquer en s'interposant entre  Paul Doumer et son assassin , prenant une balle dans le bras . Mais aussi en qualifiant Victor Hugo d'imbécile , ce qui fit couler beaucoup d'encre !

Ceux qui aimeraient en savoir davantage pourront lire comme moi un livre malheureusement épuisé mais remarquablement bien écrit : Le cas Farrère , du Goncourt à la disgrâce d'Alain Quella-Villéger ( 465 pages ) . Un vrai régal .

Qu'on m'excuse pour mes fautes de cancre .

Sporthos

Messages : 528
Date d'inscription : 16/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum