Pour le Dalaï Lama, il y a trop de migrants en Europe