Le modèle allemand dans les entreprises ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le modèle allemand dans les entreprises ...

Message par Rouky le Sam 26 Mar - 11:01

" En cas d’achat par une firme allemande d’une firme française, le véritable problème posé aux actionnaires français, soucieux de leur rente à court terme, vient à l’évidence de la gouvernance particulièrement démocratique des sociétés anonymes allemandes.   En effet, la plupart des sociétés anonymes allemandes comporte une participation paritaire des représentants des salariés au sein de la direction. C’est une des principales caractéristiques du modèle allemand  (et sans doute une des clefs du succès de son industrie), dont les hommes politiques parlent « bizarrement » très peu.
   En Allemagne, une cogestion formellement paritaire existe obligatoirement pour les sociétés de plus de 2000 salariés. En d’autres termes, d’après la loi allemande sur la cogestion, la moitié des postes du conseil de surveillance doivent être  accordés aux représentants salariaux (§§ 1, 6 et s. MitbestG). Le conseil de surveillance est l’organe de contrôle, qui nomme et révoque l’exécutif opérationnel de la société (nommé directoire). Cet organe existe au sein des sociétés dites dualistes (forme obligatoire pour les sociétés anonymes allemandes), c’est-à-dire : des sociétés disposant de deux organes collectifs (conseil de surveillance et directoire) à la place du seul conseil d’administration (la règle en France). "

En Allemagne, pas de syndicalisme politique  et des mouvements de grève et des conflits, mais une réelle démocratie au sein des entreprises !!

Rouky

Messages : 284
Date d'inscription : 15/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle allemand dans les entreprises ...

Message par Rouky le Sam 26 Mar - 11:17

article du Figaro 2014


"L'Hexagone est le deuxième pays au monde après les États-Unis en termes de dividendes versés au cours du deuxième trimestre, selon l'étude de Henderson Global Investors. Les entreprises françaises ont accordé 40,7 milliards de dollars à leurs actionnaires.

En période de crise, la France se serait bien passé de ce trophé: championne européenne des dividendes versés aux actionnaires, au cours du deuxième trimestre, selon l'étude de Henderson Global Investors. Les rémunérations des actionnaires ont en effet augmenté de 30,3 % dans l'Hexagone pour atteindre 40,7 milliards de dollars. Les entreprises françaises font ainsi augmenter la moyenne mondiale puisque les dividendes globaux s'inscrivent en hausse de 11,7% affichant un nouveau record à 426,8 milliards de dollars US versés par les entreprises cotées au deuxième trimestre 2014. «Les dividendes mondiaux devraient connaître cette année la croissance la plus rapide depuis 2011», détaille Alex Crooke, directeur de la gestion actions internationales à fort rendement chez Henderson Global Investors".



En Allemagne  3%  sont dûs  aux actionnaires ,  en France, 33 % dans les entreprises du CAC 40 ..Les PME et les petites entreprises galèrent mais pas celles du CAC 40 soutenues par le MEDEF .

Rouky

Messages : 284
Date d'inscription : 15/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle allemand dans les entreprises ...

Message par Rouky le Sam 26 Mar - 11:35

En Allemagne le modèle démocratique dans les entreprises explique aussi l'ambiance qui existe dans le monde du travail , nettement moins conflictuel ...(je ne parle pas du cas des travailleurs détachés étrangers , sous payés et sans droits  ) mais des Allemands ..
Je me rends régulièrement en Allemagne et le climat social n'a rien de comparable à celui de notre pays .
Cela explique le succès de Merkel ..Dommage que la dame frappée de je ne sais quelle mouche ait dérapé complètement avec son appel aux migrants de la planète et ait mis toute l'Europe dans la panade ...Sa popularité est de ce fait en chute libre

(désolée ce fil devrait figurer dans politique internationale !!)

Rouky

Messages : 284
Date d'inscription : 15/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle allemand dans les entreprises ...

Message par Rouky le Sam 26 Mar - 11:46

Pourquoi Sanofi, 2e entreprise du CAC 40 enchaîne les fermetures d’usines et de laboratoires, alors qu’elle engrange les bénéfices... et paie son dirigeant 508 fois le smic par an ? Comment le patron des patrons, Pierre Gattaz, justifie-t-il la course aux dividendes ? À questions gênantes, réponses embarrassées ou péremptoires… Cash Investigation révèle notamment les indemnités de départ de Chris Viehbacher, l’ex-patron du groupe pharmaceutique. Elles se sont élevées à 5 millions d’euros, alors que l’entreprise a supprimé 4 000 postes en France sous sa direction.

Rouky

Messages : 284
Date d'inscription : 15/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle allemand dans les entreprises ...

Message par Rouky le Sam 26 Mar - 11:52

Les entreprises du CAC 40 s'enrichissent tant et plus ..Par contre les PME et les petites entreprises en France subissent trop de prélèvements obligatoires ..
Position du FN

Avec un taux de prélèvements obligatoires de 43,7% en 2011, et 44,5% prévus pour 2012, la France renforce considérablement la pression fiscale sur les ménages et les entreprises (à titre de comparaison, l’Allemagne a un taux de prélèvements obligatoires inférieur de plus de trois points). Nicolas Sarkozy avait promis de faire baisser ce taux de 3 points sous son mandat, il l’augmente en réalité désormais au rythme effréné d’un point par an. Près d’une trentaine de taxe ou d’augmentations d’impôts ont vu le jour depuis le début d’un quinquennat, sans aucune cohérence ni aucun souci de justice. Et le rythme s’accélère au gré des plans d’austérité votés pour « sauver l’euro ».
Ainsi, le rapport sur les prélèvements obligatoires adossé au projet de loi de finances pour 2012 révèle que « cette hausse s’expliquerait pour l’essentiel par la contribution des mesures fiscales et sociales décidées et mises en œuvre par les pouvoirs publics (ou « mesures nouvelles»), qui s’établiraient à 19,2 Md€. Les contrecoups du plan de relance et de la réforme de la taxe professionnelle représenteraient près de 4 Md€ chacun. Plusieurs mesures nouvelles auraient un rendement supérieur à 1 Md€ : la suppression du taux réduit de TVA « triple play » (+ 1,1 Md€), l’annualisation des allégements généraux de charges sociales (+ 1,8 Md€),la taxation au fil de l’eau des contrats d’assurance vie (+ 1,6 Md€), et la hausse des tarifs de la contribution au service public de l’électricité (CSPE, + 1,4 Md€). »
Le système fiscal hérité des gouvernements successifs de droite et de gauche est aujourd’hui parfaitement illisible. Sa complexité et le rythme effréné de ses modifications sont sources d’insécurité juridique pour les entreprises et d’affaiblissement de la compétitivité de celles qui n’ont pas les moyens de recourir à un cabinet spécialisé dans l’optimisation fiscale. C’est en particulier le cas pour les artisans, les commerçants et les PME qui sont confrontées à une complexité fiscale hors norme par rapport aux autres pays développés.

Rouky

Messages : 284
Date d'inscription : 15/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle allemand dans les entreprises ...

Message par LARA BAÏKAL le Sam 26 Mar - 12:12

Voilà qui est réparé Smile

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 19463
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle allemand dans les entreprises ...

Message par Rouky le Sam 26 Mar - 12:43

Merci Lara !!

Rouky

Messages : 284
Date d'inscription : 15/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle allemand dans les entreprises ...

Message par ledevois le Sam 26 Mar - 13:11

Rouky a écrit:Les entreprises du CAC 40 s'enrichissent tant et plus ..Par contre les PME et les petites entreprises en France subissent trop de prélèvements obligatoires ..
Position du FN

Avec un taux de prélèvements obligatoires de 43,7% en 2011, et 44,5% prévus pour 2012, la France renforce considérablement la pression fiscale sur les ménages et les entreprises (à titre de comparaison, l’Allemagne a un taux de prélèvements obligatoires inférieur de plus de trois points). Nicolas Sarkozy avait promis de faire baisser ce taux de 3 points sous son mandat, il l’augmente en réalité désormais au rythme effréné d’un point par an. Près d’une trentaine de taxe ou d’augmentations d’impôts ont vu le jour depuis le début d’un quinquennat, sans aucune cohérence ni aucun souci de justice. Et le rythme s’accélère au gré des plans d’austérité votés pour « sauver l’euro ».
Ainsi, le rapport sur les prélèvements obligatoires adossé au projet de loi de finances pour 2012 révèle que « cette hausse s’expliquerait pour l’essentiel par la contribution des mesures fiscales et sociales décidées et mises en œuvre par les pouvoirs publics (ou « mesures nouvelles»), qui s’établiraient à 19,2 Md€. Les contrecoups du plan de relance et de la réforme de la taxe professionnelle représenteraient près de 4 Md€ chacun. Plusieurs mesures nouvelles auraient un rendement supérieur à 1 Md€ : la suppression du taux réduit de TVA « triple play » (+ 1,1 Md€), l’annualisation des allégements généraux de charges sociales (+ 1,8 Md€),la taxation au fil de l’eau des contrats d’assurance vie (+ 1,6 Md€), et la hausse des tarifs de la contribution au service public de l’électricité (CSPE, + 1,4 Md€). »
Le système fiscal hérité des gouvernements successifs de droite et de gauche est aujourd’hui parfaitement illisible. Sa complexité et le rythme effréné de ses modifications sont sources d’insécurité juridique pour les entreprises et d’affaiblissement de la compétitivité de celles qui n’ont pas les moyens de recourir à un cabinet spécialisé dans l’optimisation fiscale. C’est en particulier le cas pour les artisans, les commerçants et les PME qui sont confrontées à une complexité fiscale hors norme par rapport aux autres pays développés.


 Certaines société étrangère s'implante en France ----- Faut voir aussi les contrats qu'ils ont concernant charges et impôts --- 
 L'état c'est faire avec les étrangers ce qui ne sait faire avec les Français --et on est toujours dans la logique que les uns payent pour les autres --

_________________
avatar
ledevois

Messages : 3219
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le modèle allemand dans les entreprises ...

Message par mareaction le Sam 26 Mar - 13:43

Rouky, nous travaillons pour une société Suisse Allemande, je peux vous dire, que malheureusement en France, cela change! par contre, au début, nous n'avions même pas le droit de parler aux chauffeurs étrangers! en tant que patron, nous avions eu une mise à pieds, d'une semaine (aucun véhicule ne tournait) année 1965
Ils n'avaient jamais eu de syndicat dans leurs usines, sauf depuis une dizaine d'année, et la CGT,

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 14784
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum