Nous sommes dans l’ère du jihad » et les « réfugiés » musulmans, qui déferlent sur l’Occident s’arrogent les droits, prescrits par la loi et les traditions islamiques.