Les musulmans : une vitrine à l’international pour la Russie :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les musulmans : une vitrine à l’international pour la Russie :

Message par ledevois le Sam 23 Jan - 11:12

Que ceux qui pensent que  la Russie exagère quand  ils parlent de la France  qu'ils aillent se promener dans les cités Française Parisienne --
 http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/10/11/cliches-limmigration-en-france-vue-par-une-television-russe/



 Pourquoi la Russie qui compte 20 millions de musulmans fait respecter ses institutions et le vivre ensemble alors que la France ni arrive pas et produits des djihadistes -- 
 
Les musulmans : une vitrine à l’international pour la Russie :
De retour sur la scène internationale, la Russie a pris le parti de contrecarrer la puissance américaine en mettant en place une politique de coopération avec les pays musulmans, qui s’appuie sur les anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale, majoritairement musulmanes, mais aussi sur les pays du Moyen-Orient qui constituent des partenaires incontournables, pour un pays désireux d’accroître encore sa puissance énergétique. Dans cette entreprise, politique et commerciale, la Russie peut compter sur ses cadres issus de minorités ethniques traditionnellement musulmanes et formés dans les universités russes d’Etat. Parmi eux, les Tatars de la République du Tatarstan, l’une des sept républiques de la Fédération de Russie à dominante musulmane (régions de la Moyenne Volga et du Caucase), constituent une force puissante de pénétration des marchés proche et moyen-orientaux. 
Dotés d’une double culture, à la fois russe et musulmane, les Tatars, qui évoluent eux-mêmes sur un territoire riche en pétrole, forment des commerciaux et des ingénieurs géologues hors pair pour prospecter et forer de nouveaux puits de pétrole, comme c’est actuellement le cas en Syrie et en Iran. Implantée dans le sud-est iranien sur le site de Koupal depuis 2002, la compagnie Tatneft n’a cessé d’ouvrir de nouveaux gisements dans ce pays, qui s’est également attaché ses services en matière de développement d’industrie dérivée du pétrole


Un pays de tolérance :
Le gouvernement russe va dépenser 10 millions d’euros chaque année pour faire des universités islamiques un rempart contre l’extrémisme politico-religieux dans le Caucase, déchiré par les conflits
Le Centre universitaire islamique d’éducation du Caucase Nord.
Six jeunes femmes aux robes colorées et la tête recouverte d’un foulard attendent leur car sur le campus du Centre universitaire islamique d’éducation et de science du Caucase du Nord à Makhatchkala, la capitale du Daghestan. Ces étudiantes au visage sérieux se préparent pour leur premier zairat - une visite chez un cheikh, suivie d’un rituel soufi. « C’est le jour le plus important de ma vie », raconte Renata, une étudiante de 18 ans, adepte du soufisme, la tendance mystique de l'islam. « Je vais savoir aujourd’hui si je peux devenir murid de mon maître (son disciple, ndlr). Mon cœur saura la réponse dès que je verrai le cheikh ».
Le soufisme représente un mouvement islamique modéré que l'État russe encourage et subventionne pour lutter contre l'extrémisme religieux, dont souffrent le Daghestan et les républiques russes voisines du Caucase du Nord. Le Daghestan est déchiré par une guérilla de faible intensité, un conflit complexe et douloureux marqué par des attentats-suicides, des assassinats de policiers, d’élus locaux et de chefs religieux, ainsi que d’enlèvements et d’éliminations de musulmans pacifiques. Ces actes criminels sont étroitement liés aux conflits ethniques, à la corruption interne, à la pauvreté et au chômage qui sévissent dans la région. Pour lutter contre le prosélytisme des fondamentalistes, qui sont souvent financés par des États étrangers, le gouvernement russe a décidé de soutenir les chefs religieux et les enseignants des mouvements musulmans modérés, dans sept universités islamiques, à Moscou, au Tatarstan, au Bachkortostan et dans les quatre républiques du Caucase du Nord, dont le Daghestan.
http://www.dementieva.fr/russie/religion1.html

_________________
Il ne peut y avoir de liberté sans autonomie, ni de paix sans pain
Pierre Rabhi
avatar
ledevois

Messages : 2964
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum