Al-Mourabitoune, un groupe djihadiste affilié à Aqmi, a revendiqué l'action. Le groupe a diffusé un message sur Internet, puis un enregistrement qui met en scène l'interview d'un assaillant qui est à l'intérieur de l'hôtel. D'après Romain Caillet, consultant spécialiste des groupes djihadistes, la France a été évoquée dans cette vidéo.