Cette anomalie périodique de température relevée dans l’océan Pacifique au niveau de l’Équateur coule les bielles du Dakar-2016, dont la première étape a été annulée.