Pour ne pas entraver sur les réseaux sociaux les opérations de police belges, qui ont abouti à 16 interpellations, les habitants de Bruxelles ont donné la parole aux lolcats.