SYRIE....L'IRAN, LA RUSSIE, LES USA ET LE HEZBOLLAH LIBANAIS

Aller en bas

SYRIE....L'IRAN, LA RUSSIE, LES USA ET LE HEZBOLLAH LIBANAIS

Message par LARA BAÏKAL le Jeu 1 Oct - 20:36

Les derniers développements semblent donc indiquer que l'Iran entre en jeu en Syrie...
Conflit en Syrie, confrontation de la Russie et des Etats Unis...Une situation bien dangereuse pour tous...



Deuxième journée de frappes russes en Syrie, l'Iran s'active
Par par Vladimir Soldatkin et Laila Bassam | Reuters – il y a 23 minutes





  • Reuters/Reuters - Image tirée d'une vidéo publiée par le ministère russe de la Défense et montrant une frappe aérienne en Syrie. La Russie a mené sa deuxième journée de frappes aériennes jeudi en Syrie


  • Reuters - il y a 37 minutes


par Vladimir Soldatkin et Laila Bassam
MOSCOU/BEYROUTH (Reuters) - L'aviation russe a frappé jeudi pour la deuxième journée consécutive en Syrie où plusieurs centaines de soldats iraniens, indique-t-on de sources libanaises, ont pris position en vue d'une offensive au sol en soutien aux forces gouvernementales de Bachar al Assad.
Les chasseurs russes ont mené des frappes contre une base aérienne tenue par les djihadistes de l'Etat islamique (EI) dans la province de Rakka, leur fief du nord de la Syrie, et dans le secteur de Daïr az Zour, également contrôlé par l'EI, mais aussi contre d'autres objectifs dans l'ouest tenus par des rebelles dont certains ont été formés et équipés par la CIA, rapporte la chaîne de télévision libanaise Al Mayadine, proche du pouvoir syrien.
Les villes de Homs et de Hama ont notamment été visées.
Cité par l'agence de presse RIA Novosti, un officier de l'armée de l'air russe a rapporté que l'analyse des données montrait que toutes les frappes qui ont été menées mercredi et jeudi concernaient uniquement des cibles de l'EI.
Mais au siège new-yorkais des Nations unies, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a déclaré devant la presse que l'armée de l'air russe visait "l'EI et d'autres positions terroristes en coordination avec l'armée syrienne". Il a affirmé en revanche que l'Armée syrienne libre (ASL) n'était pas dans le viseur de l'intervention militaire, la première des Russes dans la région depuis des décennies.
"L'objectif est vraiment d'aider les forces armées de Syrie dans leurs points faibles", a indiqué pour sa part le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, dans une définition plus large des cibles des Soukhoï russes.
MOSCOU ET WASHINGTON FACE À FACE
L'armée d'Assad est notamment en difficulté dans le nord-ouest du pays, dans la province d'Idlib, où les rebelles de l'Armée de la conquête, alliance de plusieurs composantes de l'insurrection syrienne, dont le Front al Nosra (affilié à Al Qaïda), mais pas l'Etat islamique, ont progressé depuis le début de l'année.
Cette région commande l'accès aux zones côtières, coeur du pays alaouite d'Assad où se trouve aussi la base militaire de Tartous, utilisée par la marine russe.
Les Etats-Unis et des rebelles syriens maintiennent pour leur part que l'EI est absente de l'essentiel des secteurs bombardés.
Selon Hassan Hadj Ali, chef du groupe rebelle Lioua Soukour al Djabal, une brigade de l'ASL opérant dans les montagnes de Zaouïa, une vingtaine de missiles tirés lors de deux sorties russes ont touché jeudi un camp d'entraînement de son groupe dans la province d'Idlib.
Ce groupe a été entraîné par la CIA au Qatar et en Arabie saoudite, dans le cadre d'un programme présenté par Washington comme le moyen de soutenir des groupes opposés tant à l'Etat islamique qu'au régime d'Assad.
Pour la première fois depuis la Guerre froide, Moscou, qui dit lutter contre l'EI et soutenir Assad, et Washington, qui dit lutter à la fois contre l'EI et Assad, se retrouvent à soutenir des parties opposées dans un conflit au Moyen-Orient.
Des officiers des deux pays se sont entretenus jeudi pendant une heure par visioconférence pour éviter tout incident alors que leurs aviations opèrent séparément dans le ciel syrien, a annoncé la Maison blanche. D'autres discussions auront lieu dans les prochains jours.
L'IRAN SE PRÉPARERAIT À UNE OFFENSIVE AU SOL
Dans un autre signe de l'internationalisation du conflit syrien, qui a déjà fait plus de 250.000 morts et déplacé des millions de personnes en quatre ans et demi, des sources libanaises ont affirmé jeudi à Reuters que les frappes aériennes russes allaient être prochainement suivies par une offensive au sol menée par les forces pro-gouvernementales syriennes et leurs alliés chiites iraniens et du Hezbollah libanais.
Une avant-garde constituée de centaines de soldats iraniens est arrivée ces dix derniers jours en Syrie. "Il ne s'agit pas de conseillers mais de centaines de soldats avec leurs équipements et leurs armes", souligne-t-on. Les combattants du Hezbollah libanais, qui participent à la guerre aux côtés des forces gouvernementales, se préparent eux aussi à cette grande opération terrestre.
"Il est possible que les prochaines opérations terrestres se concentrent sur les régions d'Idlib et d'Hama", a précisé une de ces deux sources.
La décision de la Russie d'entrer en guerre au côté d'Assad, de même que l'implication militaire accrue de l'Iran ainsi qu'elle se dessine, pourraient constituer un tournant dans le conflit syrien dans lequel les Etats-Unis et la coalition rassemblée autour d'eux opèrent déjà depuis un an.
"La solution échappe désormais aux Syriens", a constaté Sipan Hemo, le chef de la milice kurde syrienne YPG qui a chassé les djihadistes de l'EI de certaines portions du territoire syrien cette année, notamment à Kobani.
Dans des déclarations faites à l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) à la veille des premières frappes russes mais diffusées jeudi, il ajoutait que le conflit ressemblait désormais "à une Troisième Guerre mondiale, où les grandes puissances s'affrontent pour la répartition de zones d'influence".
(avec Sylvia Westall et Tom Perry à Beyrouth, Andrew Osborn et Lidia Kelly à Moscou et Michelle Nichols aux Nations unies; Pierre Sérisier, Danielle Rouquié et Henri-Pierre André pour le service français, édité par Guy Kerivel)


https://fr.news.yahoo.com/nouvelles-frappes-a%C3%A9riennes-russes-en-syrie-133611964.html;_ylt=AulGx1kAJz8DviVyN.bxdUESscB_;_ylu=X3oDMTB0Z2s3aTcwBG1pdAMEcG9zAzMEc2VjA2xuX1JldXRlcnNfZ2Fs;_ylg=X3oDMTBhN3R1NmhqBGxhbmcDZnItRlI-;_ylv=3

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty


Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 23081
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SYRIE....L'IRAN, LA RUSSIE, LES USA ET LE HEZBOLLAH LIBANAIS

Message par Darkwing le Ven 2 Oct - 9:03

Les soi-disantes forces anti-Assad et en même temps anti-islamistes ne représentent rien dans ce conflit. Elle servent de "plastron" à Obama pour justifier la position des USA qui "aideraient" l'établissement d'une démocratie en Syrie. Ces forces sont depuis longtemps passées du côté de Daesch ou ont été anéanties, et par l'armée syrienne et par l'EI/Daesch...
Si l'Iran entre dans le conflit, c'est l'Arabie Saoudite qui devra bouger et la guerre se généralisera entre Chiites et Sunnites...
Notre problème ? C'est qu'elle risque de s'étendre... chez nous !
avatar
Darkwing

Messages : 647
Date d'inscription : 01/06/2015
Age : 78
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: SYRIE....L'IRAN, LA RUSSIE, LES USA ET LE HEZBOLLAH LIBANAIS

Message par haroun 6259 le Ven 2 Oct - 9:42

Il y a eu tellement de désinformation et, disons-le, de mensonges de la part des Etats-Unis pour justifier leur invasion de l'Irak en 2003 que j'ai beaucoup de mal à croire ce qu'ils racontent à propos des Russes.
Souvenez-vous des " armes de destruction massives irakiennes", des " bombes intelligentes qui ne tuent pas de civils", etc .
Même si Assad est un salopard, ce que personne ne conteste, je crois vraiment qu'il n'y a pas d'autre solution que de s'allier avec lui pour extirper Daesh, Al Qaïda et les autres organisations terroristes.
Et j'ajoute : oui, heureusement, n'en déplaise aux anti russes bêlants, que Poutine est là .
avatar
haroun 6259

Messages : 2082
Date d'inscription : 21/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: SYRIE....L'IRAN, LA RUSSIE, LES USA ET LE HEZBOLLAH LIBANAIS

Message par mareaction le Ven 2 Oct - 9:50

haroun 6259 a écrit:Il y a eu tellement de désinformation et, disons-le, de mensonges de la part des Etats-Unis pour justifier leur invasion de l'Irak en 2003 que j'ai beaucoup de mal à croire ce qu'ils racontent à propos des Russes.
Souvenez-vous des " armes de destruction massives irakiennes", des " bombes intelligentes qui ne tuent pas de civils", etc .
Même si Assad est un salopard, ce que personne ne conteste, je crois vraiment qu'il n'y a pas d'autre solution que de s'allier avec lui pour extirper Daesh, Al Qaïda et les autres organisations terroristes.
Et j'ajoute : oui, heureusement, n'en déplaise aux anti russes bêlants, que Poutine est là .
Je suis comme vous! je n'ai plus confiance aux EU, et Hollandouille qui les suit!
Je remarque toutefois, que Assad est peut être un criminel pour son peuple, mais les autres le sont à l'international, donc procédons par étapes!

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 14840
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 80
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: SYRIE....L'IRAN, LA RUSSIE, LES USA ET LE HEZBOLLAH LIBANAIS

Message par Darkwing le Ven 2 Oct - 11:30

Ouvrons les yeux ! Si le peuple américain est de même "sang" que nous, l'Administration américaine de Washington est notre ennemie, par CIA déléguée, et envisage la domination économique mondiale. La défense de l'Europe sans la Russie de Poutine (ou d'un autre) est illusoire. Suivre les USA dans cette voie est suicidaire !
Celà dit, il faut comprendre les autres peuples au lieu de vouloir leur imposer notre forme de société. Les peuples arabes fonctionnent et ont toujours fonctionné dans des rapports de force. Le "Raïs" est le Chef s'il montre sa force et elle est souvent brutale. L'Islam ne connait pas de frontières nationales ou d'états. Il ne connait que l'Oumma ou communauté des croyants donc des Musulmans.
On a décrété qu'Assad était un féroce dictateur. Mais qui dirige l'Arabie Saoudite ? Je rappellerai que sous la "dictature" de Saddam Hussein, l'Irak était en paix et que les Chrétiens et les Juifs y cohabitaient avec les Musulmans. Et qu'en plus l'Irak était un de nos interlocuteurs privilégiés au Moyen Orient. Même si Saddam maintenait l'ordre avec une poigne de fer, il était notre "ami" !


Dernière édition par Darkwing le Ven 2 Oct - 11:41, édité 1 fois
avatar
Darkwing

Messages : 647
Date d'inscription : 01/06/2015
Age : 78
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: SYRIE....L'IRAN, LA RUSSIE, LES USA ET LE HEZBOLLAH LIBANAIS

Message par mareaction le Ven 2 Oct - 11:36

Darkwing a écrit:Ouvrons les yeux ! Si le peuple américain est de même "sang" que nous, l'Administration américaine de Washington est notre ennemie, par CIA déléguée, et envisage la domination économique mondiale. La défense de l'Europe sans la Russie de Poutine (ou d'un autre) est illusoire. Suivre les USA dans cette voie est suicidaire !
Bien d'accord avec vous!

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 14840
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 80
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: SYRIE....L'IRAN, LA RUSSIE, LES USA ET LE HEZBOLLAH LIBANAIS

Message par Invité le Ven 2 Oct - 15:24

Pour la première fois donc, depuis l’intervention soviétique en Afghanistan de 1979 à 1989, l’armée russe intervient au Moyen-Orient. Ainsi, les avions de combat de Moscou bombardent depuis deux jours des cibles de Daech mais aussi d’autres groupes islamistes qui s’opposent au régime d’Assad. Mieux, pour les Russes, il n’y a pas d’opposants armés « modérés » et tous les groupes rebelles sur le terrain sont « des groupes terroristes ». D’ailleurs, ils n’ont pas tout à fait tort puisqu’il n’y a plus que quelques idéologues pour croire encore à l’existence de rebelles « laïcs et démocrates »… Il ne serait donc pas étonnant que l’ASL (ou ce qu’il en reste) soit aussi ciblée. John Mc Cain a sûrement raison. Toutefois, les Russes ne se gêneront absolument pas pour bombarder tous les groupes opposés à Assad, tous, sans exception, même ceux entraînés et armés par la CIA !


Roland Hureaux : John Mac Cain confirme donc que la CIA a formé des djihadistes  car en fait de rebelles syriens il n'y a plus aujourd'hui que des djihadistes. Ils sont composés de deux groupes : Daesh à l'Est et Al Nosra (ex-Al Qaida) à l'Ouest. Quand on vous parle de rebelles modérés - pourquoi pas des  terroristes modérés ! - n'en croyez pas un mot. Daesh et Al Nosra sont pratiquement interchangeables quant à l'idéologie.
Il est vrai que les Occidentaux (surtout les Etats-Unis et la France) ont essayé d'organiser des stages pour former à l'usage des armes des  rebelles soi-disant démocrates, mais ceux qui se sont présentés étaient  pratiquement  tous des djihadistes camouflés qui, à peine revenus au front, se sont livrés aux pires exactions et ont apporté au djihad les armes qu'on leur avait données.
Le raisonnement des Ruses est simple et difficilement contestable : sur le terrain, il n'y a que le gouvernement syrien et les djihadistes, rien d'autre. Puisque les Etats-Unis ont engagé une croisade contre Daesh, les Russes les ont pris au pied de la lettre et ils leur disent en quelque sorte "Chiche !". Ils se sont portés de manière spectaculaire volontaires pour y participer mais avec la volonté d'aller jusqu'au bout de la démarche, ce qui signifie combattre tous les islamistes, qu'ils se rattachent officiellement à l'Etat islamique ou pas. Si vous me pardonnez cette expression ils ne veulent pas du coïtus interruptus qui caractérise la guerre faite par l'Occident à Daesh. Que les Russes aient commencé par bombarder des djihadistes autres que Daesh n'est sûrement pas une erreur, d'autant que leur premier objectif est de desserrer l'étau dans lequel est enfermé l'armée syrienne autour de Damas et que dans cette région, Al Nosra est plus présent que Daesh. En même temps, ils envoient un message clair : ils ne laisseront pas tomber le régime d'Assad, lequel a paru ces derniers temps en difficulté.


article en entier  sur

http://www.atlantico.fr/decryptage/bombardements-russes-allies-americains-en-syrie-incident-militaire-entre-arabie-saoudite-et-iran-retrait-palestiniens-accords-2362242.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SYRIE....L'IRAN, LA RUSSIE, LES USA ET LE HEZBOLLAH LIBANAIS

Message par Darkwing le Sam 3 Oct - 8:12

Ecaxt ! Et Moscou intervient avec intelligence en désignant des priorités ! Il sera temps lorsque l'islamisme aura été détruit, d'intervenir auprés du régime syrien pour lui imposer plus de "modération".
Il n'existe pas d'islamistes "modérés", "laïcs" et "democrates" ! C'est le fantasme de Hollande et de Juppé, arrosé de miel par Boubeker...
avatar
Darkwing

Messages : 647
Date d'inscription : 01/06/2015
Age : 78
Localisation : Gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: SYRIE....L'IRAN, LA RUSSIE, LES USA ET LE HEZBOLLAH LIBANAIS

Message par mareaction le Sam 3 Oct - 8:26

Darkwing a écrit:Ecaxt ! Et Moscou intervient avec intelligence en désignant des priorités ! Il sera temps lorsque l'islamisme aura été détruit, d'intervenir auprés du régime syrien pour lui imposer plus de "modération".
Il n'existe pas d'islamistes "modérés", "laïcs" et "democrates" ! C'est le fantasme de Hollande et de Juppé, arrosé de miel par Boubeker...
Les Russes ont raison! mais ont pas mal de Pays contre eux! ils suivent les EU comme des toutous!

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 14840
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 80
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum