«Le Danemark a décidé de durcir les règles s'appliquant aux réfugiés.» Ceci n'est pas qu'une information mais quasiment un slogan publicitaire. Alors que l'Allemagne a décidé d'accueillir massivement des migrants en provenance de la Syrie en guerre et que la France consent à recevoir les 24 000 personnes déplacées que lui a attribué l'Union européenne, le Danemark se montre manifestement plus réticent et n'hésite pas à jouer les repoussoirs dans une publicité parue dans la presse libanaise.