Dans son numéro de mars, Vanity Fair vous fait découvrir un Barack Obama comme vous ne l’avez jamais vu. Ou plutôt, deux Barack Obama. L’étudiant nonchalant qui, en 1981, prononce son premier discours politique, laissant derrière lui le surf, les filles et la fête. Et, trente-trois ans plus tard, le président qui prépare sa légende, évoque la solitude du pouvoir, son impuissance à changer le monde mais aussi les combats qu’il lui reste à mener. Extraits.