Après la déclaration des droits de l'homme, voici la déclaration des droits de l'arbre. Elle a été proclamée vendredi 5 avril dans l'enceinte de l'Assemblée nationale par des défenseurs des arbres. Cinq articles qui n'ont aucune portée juridique, mais qui ont pour but d'alerter.