Le déclin industriel de la France depuis vingt ans explique en partie la crise sociale actuelle. Mais la révolution industrielle à venir peut aussi y répondre, si le pays s’en donne les moyens