L'ÉGYPTE, LE SOUDAN ET L'ÉTHIOPIE S'ENTENDENT SUR LE PARTAGE DU NIL.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

happy L'ÉGYPTE, LE SOUDAN ET L'ÉTHIOPIE S'ENTENDENT SUR LE PARTAGE DU NIL.

Message par LARA BAÏKAL le Ven 27 Mar - 8:03

Dans toute l'actualité de ces derniers jours, cette bonne nouvelle a été occultée par nos médias.
L'Egypte, le Soudan et l'Éthiopie se sont entendus pour le partage des eaux du Nil, accord qui doit être souligné car il est si important pour ces trois pays. Ne dit-on pas que l'eau c'est la vie ?



L’Égypte, le Soudan et l’Éthiopie s’entendent sur le partage du Nil

23 mars 2015 22h18 |Associated PressActualités internationales

Photo: Mosa’ab Elshamy Associated PressDe jeunes Égyptiens du Caire plongent dans les eaux du Nil.


Khartoum — L’Égypte, le Soudan et l’Éthiopie ont conclu une première entente sur le partage des eaux du Nil, le majestueux fleuve qui traverse les trois pays.

L’Éthiopie est à construire un gigantesque barrage hydroélectrique pour combattre ses pénuries d’électricité.

Le président égyptien Abdel-Fattah el-Sissi, son homologue soudanais Omar Bashir et le premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn ont salué la conclusion de l’accord lors de discours au palais républicain de Khartoum, au Soudan.

Ils avaient précédemment visionné un court film portant sur le barrage de la Renaissance, qui expliquait comment le projet pourrait bénéficier à la région.

«Pendant que vous œuvrez au développement de votre peuple, gardez en tête le peuple égyptien, pour qui le Nil est non seulement une source d’eau, mais une source de vie», a dit M. el-Sissi au premier ministre éthiopien.

Collaboration

Des représentants des trois pays avaient négocié l’entente avant de récentes rencontres à Khartoum. Le document détaille comment les trois pays collaboreront pour utiliser l’eau adéquatement et les mécanismes de résolution pacifique d’éventuels conflits.

L’Égypte s’était déjà inquiétée que le projet hydroélectrique éthiopien de 4,2 milliards $ US ne réduise sa part du Nil, qui comble presque tous les besoins en eau du pays.

Le barrage remettait aussi en question une entente datant de l’ère coloniale, qui accordait seulement à l’Égypte et au Soudan le droit d’exploiter le Nil.

L’Éthiopie respectait jusqu’à tout récemment cette entente, qui voyait l’Égypte prélever 55,5 milliards de mètres cubes d’eau contre 18,5 milliards de mètres cubes pour le Soudan. Dix autres milliards de mètres cubes étaient perdus à l’évaporation.

L’entente conclue en 1929 n’accordait aucune attention aux huit autres pays qui se trouvent le long des 6700 kilomètres du Nil et de son bassin, mais ceux-ci réclamaient depuis des années un accord plus juste.

Le nouveau barrage se trouve à environ 20 kilomètres de la frontière orientale du Soudan.

Des experts prédisent que l’Égypte pourrait perdre environ 20 % de son eau du Nil pendant les trois à cinq ans dont l’Éthiopie aura besoin pour remplir le gigantesque réservoir du barrage.

avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 19463
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

happy Re: L'ÉGYPTE, LE SOUDAN ET L'ÉTHIOPIE S'ENTENDENT SUR LE PARTAGE DU NIL.

Message par mareaction le Ven 27 Mar - 8:15

Effectivement, une très bonne nouvelle!

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 14784
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 79
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum