Le chef de l'Etat s'est opposé, en Conseil des ministres, à tout rétablissement de l'ISF. « Nous ne détricoterons rien de ce qui a été fait depuis dix-huit mois , a-t-il affirmé.