Des doléances transmises au gouvernement