Le député de La France insoumise a reproché aux députés LREM d'avoir rejeté ce texte porté par un élu des Républicains.

Aller en bas

Le député de La France insoumise a reproché aux députés LREM d'avoir rejeté ce texte porté par un élu des Républicains.

Message par LARA BAÏKAL le Ven 12 Oct - 12:53

Coup de gueule à l'Assemblée concernant ce projet de loi. Mais à quoi faut-il s'attendre de la part des députés LREM qui sont incapables d'avoir leur "propre direction "?
Si un projet est bon même porté par un autre groupe pourquoi ne pas le voter ?
Ce député de la France insoumise en montre l'exemple en défendant un projet porté par les Républicains pour cette loi des élèves handicapés !




"J'espère que le pays ne vous le pardonnera pas" : la colère de François Ruffin après le rejet d'une loi pour les élèves handicapés
Le député de La France insoumise a reproché aux députés LREM d'avoir rejeté ce texte porté par un élu des Républicains. 




franceinfoFrance Télévisions


Mis à jour le 12/10/2018 | 08:45
publié le 12/10/2018 | 08:06

"Vous n'avez pas honte ? Honte de votre paresse ? Honte de votre sectarisme ?" Le député de La France insoumise François Ruffin a exprimé sa colère dans l'hémicycle, jeudi 11 octobre, après le rejet d'une proposition de loi sur les élèves handicapés, portée par un député Les Républicains. Le député de la Somme s'est adressé aux élus de la majorité LREM : "J'espère que le pays ne vous le pardonnera pas." 

La proposition de loi d'Aurélien Pradié (LR) prévoyait notamment un statut unique "d'accompagnant à l'inclusion scolaire", mieux rémunéré, pour les auxiliaires de vie scolaire (AVS) ou les accompagnants des élèves en situation de handicap. Elle visait aussi à "décloisonner" l'accompagnement entre scolaire et périscolaire.
"Personne ne peut décemment regarder dans les yeux ces familles, ces enfants, ces adolescents, ces accompagnants et leur dire que l'urgence est ailleurs", a plaidé Aurélien Pradié.

Un vote sans examen du texte

Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, avec le soutien de la secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées, Sophie Cluzel, a rétorqué que des mesures avaient déjà été prises en ce sens et a renvoyé ces propositions à la concertation prévue fin octobre devant le Conseil national consultatif des personnes handicapées.
Les députés LR ont vu "une trahison" dans le rejet du texte avant l'examen de ses articles, par 70 voix contre 54. Des élus d'autres groupes se sont aussi dits "attristés" et François Ruffin a lancé aux "marcheurs" que ce vote leur collerait "à la peau comme une infamie".
"Nous avons dans le pays des femmes, des milliers de femmes qui accompagnent les enfants handicapés dans les écoles. Elles sont sous-payées, avec des contrats ultra-précaires. Pour changer ça, quelle proposition de loi avez-vous portée ? Rien, aucune !" a-t-il lancé, reprochant aux députés LREM d'avoir voté "contre, contre, contre comme des Playmobil".


https://www.francetvinfo.fr/politique/la-republique-en-marche/video-j-espere-que-le-pays-ne-vous-le-pardonnera-pas-la-colere-de-rufin-apres-le-rejet-d-une-loi-pour-les-eleves-handicapes_2982183.html

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty


Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 25898
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le député de La France insoumise a reproché aux députés LREM d'avoir rejeté ce texte porté par un élu des Républicains.

Message par lindyhop le Ven 12 Oct - 13:42

LARA BAÏKAL a écrit:
Coup de gueule à l'Assemblée concernant ce projet de loi. Mais à quoi faut-il s'attendre de la part des députés LREM qui sont incapables d'avoir leur "propre direction "?
Si un projet est bon même porté par un autre groupe pourquoi ne pas le voter ?
Ce député de la France insoumise en montre l'exemple en défendant un projet porté par les Républicains pour cette loi des élèves handicapés !




"J'espère que le pays ne vous le pardonnera pas" : la colère de François Ruffin après le rejet d'une loi pour les élèves handicapés
Le député de La France insoumise a reproché aux députés LREM d'avoir rejeté ce texte porté par un élu des Républicains. 




franceinfoFrance Télévisions


Mis à jour le 12/10/2018 | 08:45
publié le 12/10/2018 | 08:06

"Vous n'avez pas honte ? Honte de votre paresse ? Honte de votre sectarisme ?" Le député de La France insoumise François Ruffin a exprimé sa colère dans l'hémicycle, jeudi 11 octobre, après le rejet d'une proposition de loi sur les élèves handicapés, portée par un député Les Républicains. Le député de la Somme s'est adressé aux élus de la majorité LREM : "J'espère que le pays ne vous le pardonnera pas." 

La proposition de loi d'Aurélien Pradié (LR) prévoyait notamment un statut unique "d'accompagnant à l'inclusion scolaire", mieux rémunéré, pour les auxiliaires de vie scolaire (AVS) ou les accompagnants des élèves en situation de handicap. Elle visait aussi à "décloisonner" l'accompagnement entre scolaire et périscolaire.
"Personne ne peut décemment regarder dans les yeux ces familles, ces enfants, ces adolescents, ces accompagnants et leur dire que l'urgence est ailleurs", a plaidé Aurélien Pradié.

Un vote sans examen du texte


Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, avec le soutien de la secrétaire d'Etat aux Personnes handicapées, Sophie Cluzel, a rétorqué que des mesures avaient déjà été prises en ce sens et a renvoyé ces propositions à la concertation prévue fin octobre devant le Conseil national consultatif des personnes handicapées.
Les députés LR ont vu "une trahison" dans le rejet du texte avant l'examen de ses articles, par 70 voix contre 54. Des élus d'autres groupes se sont aussi dits "attristés" et François Ruffin a lancé aux "marcheurs" que ce vote leur collerait "à la peau comme une infamie".
"Nous avons dans le pays des femmes, des milliers de femmes qui accompagnent les enfants handicapés dans les écoles. Elles sont sous-payées, avec des contrats ultra-précaires. Pour changer ça, quelle proposition de loi avez-vous portée ? Rien, aucune !" a-t-il lancé, reprochant aux députés LREM d'avoir voté "contre, contre, contre comme des Playmobil".


https://www.francetvinfo.fr/politique/la-republique-en-marche/video-j-espere-que-le-pays-ne-vous-le-pardonnera-pas-la-colere-de-rufin-apres-le-rejet-d-une-loi-pour-les-eleves-handicapes_2982183.html

on peut reprocher à ruffin certaines affinités,mais il faut reconnaitre,son courage,son energie à défendre ses idées, font plaisir à voir......

_________________
la gauche est à la france ce que le gros rouge qui tâche est au mouton rotschild ou la brebis galeuse est à l'agneau pascal .
avatar
lindyhop

Messages : 1590
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : avignon

Revenir en haut Aller en bas

Une députée LREM dénonce les « méthodes de voyou » de Ruffin

Message par LARA BAÏKAL le Sam 13 Oct - 8:17

Si ce gouvernement avait été bienveillant, ces députés LREM auraient fait le nécessaire pour examiner ce dossier si important pour les familles d'élèves handicapés ainsi que leurs accompagnants.
Une députée LREM dénonce les « méthodes de voyou » de Ruffin

L'Insoumis a dévoilé la liste des 70 députés marcheurs qui ont rejeté une proposition de loi visant à mieux encadrer « des élèves en situation de handicap ».

Par LePoint.fr
Modifié le 12/10/2018 à 19:34 - Publié le 12/10/2018 à 19:32 | Le Point.fr



Particulièrement remontée, la députée de Paris Anne-Christine Lang a accusé le réalisateur du documentaire « Merci Patron » de faire de la « délation ».
©️ JACQUES DEMARTHON / AFP

François Ruffin a mêlé la parole aux actes. Au lendemain de son coup de gueule retentissant à l'Assemblée, l'Insoumis a dévoilé, vendredi 12 octobre, la liste des députés de La République en marche coupables, selon lui, d'avoir rejeté une proposition de loi visant à mieux encadrer « des élèves en situation de handicap ».

« Voici les noms des 70 députés qui ont empêché qu'un débat ait lieu sur le statut des accompagnantes pour enfants handicapés. Nulle délation, juste de l'information sur les choix de vos élus », a lâché l'élu dans un tweet repéré vendredi par nos confrères du Huffington Post.

Chose promise, chose due. Voici les noms des 70 députés qui ont empêché qu’un débat ait lieu sur le statut des accompagnant.es pour enfants handicapés. Nulle délation, juste de l’information sur les choix de vos élus.
LREM : 
Damien Adam
Aude Amadou
Didier Baichère
Aurore Bergé
Pascal Bois
Céline Calvez
Émilie Cariou
Lionel Causse
Jean-René Cazeneuve
Sylvie Charrière
Fannette Charvier
Fabienne Colboc
François Cormier-Bouligeon
Dominique David
Marc Delatte
Nicolas Démoulin
Jacqueline Dubois
Laurence Gayte
Perrine Goulet
Véronique Hammerer
Pierre Henriet
Sacha Houlié
Yannick Kerlogot
Rodrigue Kokouendo
Aina Kuric
Frédérique Lardet
Célia de Lavergne
Fiona Lazaar
Gaël Le Bohec
Fabrice Le Vigoureux
Jean-Claude Leclabart
Roland Lescure
Monique Limon
Richard Lioger
Didier Martin
Thomas Mesnier
Amélie de Montchalin
Sandrine Mörch
Zivka Park
Patrice Perrot
Béatrice Piron
Pierre-Alain Raphan
Cécile Rilhac
Véronique Riotton
Stéphanie Rist
Mireille Robert
Laurianne Rossi
Laurent Saint-Martin
Jean-Bernard Sempastous
Bertrand Sorre
Bruno Studer
Marie Tamarelle-Verhaeghe
Adrien Taquet
Stéphane Testé
Huguette Tiegna
Laurence Vanceunebrock-Mialon
Annie Vidal
Patrick Vignal

Modem : 
Philippe Berta
Marguerite Deprez-Audebert
Marc Fesneau
Isabelle Florennes
Jean-Luc Lagleize
Fabien Lainé
Philippe Latombe
Jean-Paul Mattéi
Philippe Michel-Kleisbauer
Bruno Millienne
Michèle de Vaucouleur





François Ruffin

@Francois_Ruffin





[ltr]Chose promise, chose due. Voici les noms des 70 députés qui ont empêché qu'un débat ait lieu sur le statut des accompagnantes pour enfants handicapés. Nulle délation, juste de l'information sur les choix de vos élus.https://francoisruffin.fr/handicap-infamie/ …[/ltr]






09:59 - 12 oct. 2018



"Ce vote vous collera à la peau comme une infamie !"







Sur ce thème, les enfants handicapés, leurs accompagnants, j'espère que le pays ne vous le pardonnera pas. Vos noms circuleront dans le pays !
francoisruffin.fr






« Incitation à la haine »

Une bravade qui a aussitôt provoqué une levée de boucliers dans les rangs de la majorité présidentielle. Particulièrement remontée, la députée de Paris Anne-Christine Lang a accusé le réalisateur du documentaire Merci Patron de faire de la « délation ». Pire, il s'agirait, selon l'élue, de « méthodes de voyou » relevant de l'« incitation à la haine ».



Anne-Christine Lang

@AChristine_Lang





[ltr]C’est quoi l’idée? Qu’ils soient insultés, agressés, violentés? Sur Internet? Physiquement?
Ça s’appelle de la délation, de l’incitation à la haine. Ce sont des méthodes de voyous @Francois_Ruffin ! #PPL #Handicap
[/ltr]








François Ruffin

✔️@Francois_Ruffin

En réponse à @Francois_Ruffin

Que leurs noms circulent sur vos pages Facebook, dans vos emails, sur vos comptes Twitter.
Que leurs noms circulent à travers le pays.
Que leur vote leur colle à la peau comme une infamie.https://francoisruffin.fr/handicap-infamie/ …
Loin de se démonter, François Ruffin s'est livré à une petite leçon sur la démocratie : « Si vous souhaitez que vos votes, vos propositions, vos discours restent cachés, il fallait entrer dans un conseil d'administration d'une grande entreprise. Ici, c'est l'Assemblée. Même si, souvent, vous confondez. »
La veille, l'Insoumis avait rabroué ses collègues LREM dont le vote, à 70 voix contre 54, avait permis de retoquer une proposition de loi LR pour « l'inclusion des élèves en situation de handicap ». Le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer avait mis en avant « le chemin » déjà pris par le gouvernement et une concertation à venir. « Vous n'avez même pas participé aux échanges. Vous vous êtes contentés, en groupe, en troupeau, de voter contre, contre, contre, contre, de lever la main en cadence, comme des Playmobil. (...) Vous allez voter une motion de rejet préalable. Ça porte bien son nom, rejet préalable. C'est-à-dire que la discussion n'aura même pas lieu, que le texte ne sera même pas examiné. Vous empêchez carrément le débat, vous l'interdisez. Sur ce thème, les enfants handicapés, leurs accompagnants, j'espère que le pays ne vous le pardonnera pas », avait-il tonné sous les ors de l'hémicycle.
https://www.lepoint.fr/politique/une-deputee-lrem-denonce-les-methodes-de-voyou-de-ruffin-12-10-2018-2262614_20.php?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter&Echobox=1539366329

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty


Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 25898
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum