Embarras à l’Hôpital de Genève après le transfert par erreur de Bouteflika (toujours en vie) à la morgue

Aller en bas

Embarras à l’Hôpital de Genève après le transfert par erreur de Bouteflika (toujours en vie) à la morgue Empty Embarras à l’Hôpital de Genève après le transfert par erreur de Bouteflika (toujours en vie) à la morgue

Message par LARA BAÏKAL le Dim 2 Sep - 10:25

2  Mourra bien qui rira le dernier Smile
 Bouteflika est soigné en Suisse pour une fois et cela suscite des billets d'humour tant que certains se demandent s'il gouverne vraiment son pays depuis quelques années.

C'est de l'humour noir, j'en conviens !

Embarras à l’Hôpital de Genève après le transfert par erreur de Bouteflika (toujours en vie) à la morgue

Embarras à l’Hôpital de Genève après le transfert par erreur de Bouteflika (toujours en vie) à la morgue Avatar_user_7_1535749902-46x46

Publié
 Il y a 2 jours
dans
 août 30, 2018

Par
 Minou


Embarras à l’Hôpital de Genève après le transfert par erreur de Bouteflika (toujours en vie) à la morgue Morgue

L’Algérie et la Suisse traversent leur plus grave crise à cause d’une erreur médicale commise à l’encontre du président Bouteflika. Ce dernier, présent à l’hôpital universitaire de Genève pour des contrôles médicaux de routine, a été transféré (par erreur) à la morgue, où il a passé la nuit, provoquant la colère d’Alger. Le professeur Charonier, chef de service de réanimation avait demandé le transfert du président algérien à la morgue centrale après avoir signer son certificat de décès.

“Il était mort !!”

Le transfert par erreur de Bouteflika à la morgue serait-il dû à une simple négligence ? Pourtant, le professionnalisme du Pr charonier n’est pas à remettre en cause. Exerçant dans différents hôpitaux réputés en Suisse depuis 40 ans, il est considéré comme l’un des meilleurs réanimateurs au monde. Ce dernier, refuse toujours de reconnaître son erreur. “Je l’ai vu agoniser, je l’ai vu mourir. J’ai essayé vainement de le réanimer. Je n’ai établi le certificat de décès qu’après avoir constaté avec mon assistant sa mort clinique et cérébrale. Qu’il puisse ressusciter, cela me dépasse” déclare-t-il, sous le choc.

“J’ai vu des choses très étranges !”

Nous avons pu approcher la morgue de l’hôpital de Genève où le président de la république a passé sa nuit funèbre. Samir 32 ans est un immigré algérien travaillant dans la morgue comme agent. Il était présent hier soir après le transfert de Bouteflika. Il nous livre un témoignage étonnant : “Bouteflika était conservé dans sa cellule réfrigérante comme toutes les autres dépouilles, je me suis approché pour prier pour lui en murmurant يرحمك الله..Une voix tremblotante à peine audible me répond alors “يهديك الله ويصلح بالك mais je n’ai pas éternué c......” .. Je suis sorti en courant, appeler le médecin légiste, ce dernier a constaté que le président était encore en vie. Je ne dors plus, je fais des cauchemars, ce que j’ai vu est épouvantable” nous confie-t-il, horrifié.

https://el-manchar.com/2018/08/30/embarras-a-lhopital-de-geneve-apres-transfert-erreur-de-bouteflika-toujours-vie-a-morgue/

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty
Jefferson. 
LARA BAÏKAL
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 32065
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum