Conversation autour de Jacques Prévert

Aller en bas

Conversation autour de Jacques Prévert Empty jacques prévert

Message par cessybo le Sam 1 Sep - 21:09

Martyr, c'est pourrir un peu...
Jacques Prévert !
mgreen
cessybo
cessybo

Messages : 11172
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Région Genevoise, côté Français.

Revenir en haut Aller en bas

Conversation autour de Jacques Prévert Empty Re: Conversation autour de Jacques Prévert

Message par lindyhop le Sam 1 Sep - 21:13

cessybo a écrit:Martyr, c'est pourrir un peu...
Jacques Prévert !
mgreen


tu bottes à sept lieues.....

_________________
la gauche est à la france ce que le gros rouge qui tâche est au mouton rotschild ou la brebis galeuse est à l'agneau pascal .
lindyhop
lindyhop

Messages : 3611
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : avignon

Revenir en haut Aller en bas

Conversation autour de Jacques Prévert Empty Re: Conversation autour de Jacques Prévert

Message par cessybo le Sam 1 Sep - 22:02

lindyhop a écrit:


tu bottes à sept lieues.....


Je n'ai pas la vitesse du marquis de Carabas.

Mais j'adore Jacques Prévert.

Je suis " Le Cancre" :

"Il dit NON avec la tête
Mais il dit OUI avec le cœur."  Very Happy

J'adore !
cessybo
cessybo

Messages : 11172
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Région Genevoise, côté Français.

Revenir en haut Aller en bas

Conversation autour de Jacques Prévert Empty Re: Conversation autour de Jacques Prévert

Message par lindyhop le Sam 1 Sep - 23:23

cessybo a écrit:


Je n'ai pas la vitesse du marquis de Carabas.

Mais j'adore Jacques Prévert.

Je suis " Le Cancre" :

"Il dit NON avec la tête
Mais il dit OUI avec le cœur."  Very Happy

J'adore !

robert lamoureux est moins connu,mais ses textes sont magnifiques!

Nul en histoire, nul en grammaire
À quoi ça lui a servi de faire tous les affreux devoirs qu'il a faits ?
Il n'a jamais connu le bien-être du bon élève qui sait ses leçons
Ni le regard amical du maître qui sourit en disant son nom
Sur son cahier, il y a cinq cents taches 
C'est ce qui fait dire à ses parents 
« À ce gosse-là il faut la cravache
Quand on n'est bon qu'à faire des taches
La cravache, il n'y a que ça qu'on comprend 
Qu'est-ce que tu fous à l'école ?
Qu'est-ce que tu fous si tu fous rien ? »
Tu fais l'imbécile, tu rigoles
Et de tout son cœur qui se désole
Le petit répond : « Eh ben… eh ben… »
Oh, il en a appris des choses
De la petite classe au certificat :
Il sait qu'il y a des nuages qui sont roses
Vers quatre heures, pendant la leçon de choses
Quand le soleil fout le camp, tout là-bas
Il sait très bien ce que c'est qu'une droite
Une droite qui n'a ni de A ni de B
Quand le soleil du matin éclate
Il y a ses rayons qui font des droites
C'est comme ça qu'il apprend, le dernier
Lui, ce qui l'amuse, ce sont les mouches
Qu'on garde captives dans un bouchon
Les mots qui font drôle dans la bouche
Comme « tintinnabule » ou « polochon »
À la fin d'une année scolaire, à la distribution des prix
Le petit dernier traîne sa misère
Sous le regard méprisant de son père
Et sa détresse est infinie
Mon petit copain, dernier de la classe
Moi, je sais bien que tu n'es pas le dernier
Puis console-toi, les années passent
En prenant la vie face à face
Tu verras que les premières places
Ne sont pas toutes pour les premiers

_________________
la gauche est à la france ce que le gros rouge qui tâche est au mouton rotschild ou la brebis galeuse est à l'agneau pascal .
lindyhop
lindyhop

Messages : 3611
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : avignon

Revenir en haut Aller en bas

Conversation autour de Jacques Prévert Empty Conversation autour de Jacques Prévert

Message par lindyhop le Sam 1 Sep - 23:24

cessybo a écrit:


Je n'ai pas la vitesse du marquis de Carabas.

Mais j'adore Jacques Prévert.

Je suis " Le Cancre" :

"Il dit NON avec la tête
Mais il dit OUI avec le cœur."  Very Happy

J'adore !

Nos parents se cassent la tete pour donner à leurs enfants une instruction très complète qu'ils oublient lorsqu'ils sont grands

Mais le meilleur de leur instruction ça ne s'apprend pas à la maison

La manière de dire bonjour avec un p'tit sourire autour on apprend ça dans la rue

S'flanquer des trempes mémorables à coups e poings à coups de cartables, On apprend ça dans la rue

Ecraser une larme qui brille et bravement se remettre aux billes, On apprend ça dans la rue

S'priver de deux ou trois sucettes pour faire l'aumone en cachette on apprend ça dans la rue

Mais hélas le jour arrive où les petits morveux s'croient grands

Ils commencent à changer de rive et changent de voix en même temps

Et le pire de leur instruction ça n'est pas nous qui leur donnons

S'regarder dans les vitrines

Jouer les hommes près des gamines, Ils apprennent ça dans la rue

Porter pour faire de l'épate la plus affreuse des cravates, Ils apprennent ça dans la rue

Regarder l'heure en faisant un geste qui vous remonte l'épaule de veste, Ils apprennent ça dans la rue

Ce qu'il y a de mieux messieurs bebetes qui n'aiment pas qu'on s'paient leurs tetes, Ils apprennent ça dans la rue

Mais la vie est ainsi faite nous n'y pouvons rien changer, heureusement pour nous l'age bete ne dure que quelques années

Et l'plus beau d'leur éducation ça ne s'apprend pas à la maison

Attendre sans se mettre en colère trois heures sous un réverbère, on apprend ça dans la rue

Qu'un petit bouquet de violettes ça peut mettre le cœur en fête, on apprend ça dans la rue.

Que le cœur d'une petite amie ça n'aime jamais toute la vie, on apprend ça dans la rue.

Qu'un gars aux épaules tombantes peut très bien vous foutre une trempe, on apprend ça dans la rue.

Mais trouver que la vie est belle quand on fait claquer ses semelles on apprend ça dans la rue

Se battre pour garder sa place dans la foule et dans l'espace, on apprend ça dans la rue.

Qu'au fond nous sommes comme tout le monde des petites poussières dans la ronde, on apprend ça dans la rue.

Mais que toutes ces p'tites poussières sont des millions de petits frères
On apprend ça où ça
On apprend ça où ça
On apprend ça dans la rue

_________________
la gauche est à la france ce que le gros rouge qui tâche est au mouton rotschild ou la brebis galeuse est à l'agneau pascal .
lindyhop
lindyhop

Messages : 3611
Date d'inscription : 20/09/2017
Localisation : avignon

Revenir en haut Aller en bas

Conversation autour de Jacques Prévert Empty Lamoureux

Message par cessybo le Dim 2 Sep - 22:02

Lindy,

Je ne lis que maintenant ce que tu as écrit hier après 23 heures.
J'ai failli les louper.
C'aurait été dommage.
Ce sont des beaux textes et j'aime beaucoup les beaux textes.
Et je suis d'accord pour Robert- Lamoureux. Je pense par exemple à :






Merci !
cessybo
cessybo

Messages : 11172
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Région Genevoise, côté Français.

Revenir en haut Aller en bas

Conversation autour de Jacques Prévert Empty Re: Conversation autour de Jacques Prévert

Message par Girondin le Jeu 3 Jan - 17:31

et les ratons laveurs....ils peuvent crever ? rigolo

Girondin

Messages : 6295
Date d'inscription : 10/02/2018
Age : 70
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Conversation autour de Jacques Prévert Empty Re: Conversation autour de Jacques Prévert

Message par Ximena le Ven 4 Jan - 0:38

C'est bien écrit ce que tu as mis Lindyhop
ça me fait penser à la chanson

Mes années d'école de Jean-Pierre Ferland




Paroles de Mes Années D'école



Si j'ai appris à écrire c'est que j'ai souvent lu dans les feuilles de chêne et les plumes de paon
Si je sais parler aux belles c'est que je sais bien comment font les tourterelles et les chauds lapins
Dans le trou de ma guitare y a comme un perdreau, dans le fond de mes sabots y a comme un renard

Refrain
Mais de mes années d'école je n'ai rien gardé, ce n'était que des paroles pour gâcher l'été


J'ai appris à ma manière que la liberté c'est d'cracher dans la rivière ou dans le sentier
Se peut que j'ai fait mes classes sous un églantier, que j'oublie ou que je n'sache pas très bien compter
Mais je sais tendre l'oreille et je sais rêver comme rêvent les corneilles et les peupliers

Si je sais plier bagages quand il en est temps c'est qu'avec les oies sauvages j'ai frayé longtemps
Si je chante bleues les roses c'est que j'ai appris d'un rossignol pas morose qu'était mon ami
Si je sais lécher en outre. je sais mordre aussi, je l'ai appris d'une loutre et d'un saumon gris

Dans le trou de ma guitare y a comme un perdreau, dans le fond de mes sabots y a comme un renard
Quand j'aurai tenu parole et bien gagné ma vie, quand j'aurai mis pauvres écoles à pauvres profits
J'apprendrai d'un solitaire à vivre caché et d'un loup quinquagénaire à me taire

Si j'ai appris à écrire c'est que j'ai souvent lu dans les feuilles de chêne et les plumes de paon

--------

Bon c'est un peu démago mais bon c'est tellement bien écrit  et JP Ferland est un de mes chanteurs préférés ..alors ..

Ximena

Messages : 2828
Date d'inscription : 23/12/2018

Revenir en haut Aller en bas

Conversation autour de Jacques Prévert Empty Re: Conversation autour de Jacques Prévert

Message par Invité le Sam 5 Jan - 16:36

Je suis allé au marché aux oiseaux
Et j'ai acheté des oiseaux
Pour toi
Mon amour

Je suis allé au marché aux fleurs
Et j'ai acheté des fleurs
Pour toi
Mon amour

Je suis allé au marché à la ferraille
Et j'ai acheté des chaines, de lourdes chaines
Pour toi
Mon amour

Et puis, je suis allé au marché aux esclaves
Et je t'ai cherchée
Mais je ne t'ai pas trouvée
Mon amour !  Sad

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum