POUTINE FACE AUX ÉTATS UNIS ET À L'OTAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

POUTINE FACE AUX ÉTATS UNIS ET À L'OTAN

Message par LARA BAÏKAL le Mer 17 Juin - 13:21

Quel est le pays qui accepterait que l'on masse des armes à sa frontière? Les États Unis ont le beau rôle d'aider la Pologne et les Pays Baltes à cela.


La réponse de Vladimir est  normale à mon sens mais elle nous entraîne nous Européens à assister sur le sol de notre continent à ce dangereux face à face.


Nous n'avions pas besoin de cela et plutôt que de malmener la Russie nous devrions avoir un dialogue plus constructif et lui livrer les Mistrals.


Si Obama veut stocker des armes il a toujours l'Alaska.




[size=40]Sous-marin et missiles nucléaires : Poutine face aux Etats-Unis et à l'Otan[/size]


Par L' Obs

Vladimir Poutine explique que la Russie doit se défendre avec "ses forces armées et sa force de frappe" si elle est "menacée", car "l'Otan arrive" à ses frontières.


Vladimir Poutine à l'ouverture d'un salon militaire près de Moscou (VASILY MAXIMOV / POOL / AFP)




Vladimir Poutine n'a pas peur. Et le président russe veut le montrer. Il a annoncé mardi 16 juin le renforcement de la force de frappe nucléaire russe.
Selon Vladimir Poutine, c'est en réponse au projet américain d'installation d'armes lourdes en Europe de l'est. Forcément, l'initiative a déclenché la colère de l'Otan qui fustige une décision "dangereuse".

# Ce qu'il faut retenir des déclarations de Vladimir Poutine

Le président russe était à l'ouverture d'un salon militaire près de Moscou. Vladimir Poutine déclare :

  • "Cette année, plus de 40 nouveaux missiles balistiques intercontinentaux, capables de résister aux systèmes de défense antiaérienne les plus sophistiqués, seront déployés au sein des forces nucléaires russes".

  • Le chef de l'Etat russe s'est également félicité du "perfectionnement" en cours du potentiel militaire des forces aériennes et de la flotte russe. Il a rappelé notamment qu'un nouveau sous-marin lanceur d'ogives nucléaires appelé "Vladimir Monomaque" devrait être mis en service cette année.


Devant la presse, Vladimir Poutine explique que la Russie devait se défendre avec "ses forces armées et sa force de frappe" si elle est "menacée", car "l'Otan arrive" à ses frontières.


LIRE"Comment nous ferons tomber Vladimir Poutine"


"Si quelqu'un place sous la menace certains de nos territoires, nous devons pointer nos forces armées et notre force de frappe vers les territoires d'où vient la menace", affirme le président russe lors d'une rencontre près de Moscou avec son homologue finlandais Sauli Niinisto.
C'est l'Otan qui arrive à nos frontières et non pas nous qui allons quelque part".


L'annonce de Vladimir Poutine intervient trois jours après la révélation par le quotidien américain "New York Times" d'un projet à l'étude au Pentagone de déploiement d'armes lourdes dans des pays d'Europe de l'Est.


La Russie a renforcé son budget militaire, qui représente désormais 21% de son budget total, un doublement par rapport à 2010, d'après le think-tank indépendant Gaïdar.


Selon la nouvelle doctrine militaire entérinée fin 2014 par Vladimir Poutine, l'expansion de l'Otan est une menace pour la sécurité de la Russie.

# Que sait-on du projet du Pentagone en Europe de l'Est ?

Selon le New York Times qui cite des sources américaines et alliées anonymes, le Pentagone pourrait déployer des armes lourdes, notamment des chars, pour une force militaire allant jusqu'à 5.000 soldats.
Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, devrait informer ses 27 homologues des projets du Pentagone lors d'une réunion des ministres de la Défense de l'Otan mercredi et jeudi prochains, selon M. Stoltenberg.


Ce serait la première fois que les Etats-Unis déploient des armes lourdesdans des pays qui, avant de devenir membres de l'Otan à partir de 1999, ont appartenu à la sphère d'influence de l'URSS au sein des forces du Pacte de Varsovie.


Jeudi, Moscou avait déjà mis en garde Washington contre le déploiement de missiles américains de courte et moyenne portée en Europe, qu'elle interprète comme étant dirigé avant tout contre elle.


L'installation de ces missiles mènerait à "la destruction totale par la partie américaine du régime établi par le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), avec toutes les conséquences qui en découlent", avait averti son ministère des Affaires étrangères.
LIREIls ont connu Poutine, ils le racontent


# Comment a réagi l'Otan après les déclarations de Vladimir Poutine ?



Les déclarations de Vladimir Poutine sur les missiles ont suscité la condamnation immédiate de l'Otan. "C'est injustifié, c'est déstabilisant et dangereux", a dénoncé le secrétaire général Jens Stoltenberg lors d'un point de presse à Bruxelles.


"La déclaration de Vladimir Poutine aujourd'hui confirme le comportement de la Russie depuis un moment déjà. Nous avons vu que la Russie investit plus dans la défense en général, et en particulier dans les capacités nucléaires", a-t-il ajouté.


De son côté, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a dit craindre un retour à la Guerre froide après l'annonce par le président Poutine.
Nous avons eu une énorme coopération depuis les années 1990 en matière de destruction des armes nucléaires qui se trouvaient sur les anciens territoires de l'Union soviétique et personne ne veut que nous fassions marche arrière", a-t-il plaidé.


Sans commenter les projets des Etats-Unis, le secrétaire général de l'Otan a défendu mardi le droit pour les Alliés de "prépositionner" des équipements sur la frontière orientale de l'Otan.


"Nous augmentons notre présence à l'est de l'Alliance en réponse à un environnement sécuritaire nouveau", a-t-il expliqué. "Tout ce que nous faisons est conforme à nos obligations", a-t-il assuré.


Le ministre polonais de la Défense, Tomasz Siemoniak, avait déclaré dimanche mener des "pourparlers" avec Washington "en faveur d'une présence militaire américaine maximale en Pologne et sur tout le flanc Est de l'Otan".


Washington explique vouloir rassurer les pays baltes et d'autres pays d'Europe de l'Est très inquiets depuis l'annexion de la Crimée et le déclenchement du conflit en Ukraine, où des séparatistes pro-russes contestent l'autorité de Kiev.


http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150617.OBS0937/missiles-et-sous-marin-nucleaires-poutine-face-aux-etats-unis-et-a-l-otan.html?xtor=RSS-19&google_editors_picks=true

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 18212
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUTINE FACE AUX ÉTATS UNIS ET À L'OTAN

Message par haroun 6259 le Mer 17 Juin - 13:40

Les Etats-Unis veulent-ils qu'il y ait une guerre en Europe ? J'en ai de plus en plus l'impression, alors que le véritable danger, ce n'est certes pas Poutine, mais bien plutôt Daesh, Al Qaïda et les autres organisations islamistes criminelles et barbares du même genre .
avatar
haroun 6259

Messages : 1996
Date d'inscription : 21/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUTINE FACE AUX ÉTATS UNIS ET À L'OTAN

Message par LARA BAÏKAL le Mer 17 Juin - 13:53

haroun 6259 a écrit:Les Etats-Unis veulent-ils qu'il y ait une guerre en Europe ? J'en ai de plus en plus l'impression, alors que le véritable danger, ce n'est certes pas Poutine, mais bien plutôt Daesh, Al Qaïda et les autres organisations islamistes criminelles et barbares du même genre .

C'est à se demander réellement...De toute façon ce qui s'est passé en Ukraine a été soutenu par les Etats Unis et certains pays d'Europe dont le nôtre. Et l'Ukraine était redevable envers la Russie, sans ce soutien extérieur, ce pays aurait-il été plus loin. Pour moi la réponse est non.


Vladimir Poutine est en position de défense au niveau de ses frontières et les Américains feraient bien d'aller jouer ailleurs, cela ferait baisser tout de suite la tension.


Certainement que notre ennemi commun à tous est Daesh ou Isis pour les Américains c'est ceux là qu'il faut combattre.

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty

Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 18212
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUTINE FACE AUX ÉTATS UNIS ET À L'OTAN

Message par lili@ne le Mer 17 Juin - 13:56

haroun 6259 a écrit:Les Etats-Unis veulent-ils qu'il y ait une guerre en Europe ? J'en ai de plus en plus l'impression, alors que le véritable danger, ce n'est certes pas Poutine, mais bien plutôt Daesh, Al Qaïda et les autres organisations islamistes criminelles et barbares du même genre .
 Ces organisations criminelles dont on peut se demander légitimement si elles n'ont pas été sinon crées du moins encouragées par les Etats Unis , s'attaquer à l'Irack  dont ils se sont bien servis contre l'Iran à l'époque  ensuite à Kadhafi et maintenant  à la Syrie en voulant destituer leurs présidents a ouvert la boite de Pandore , alors le double langage des USA stop , ils ne font rien ou si peu de choses pour les endiguer , ils nous prennent pour des cons et la la chanson de Brassens serait bien plus appropriée .
avatar
lili@ne

Messages : 3684
Date d'inscription : 22/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: POUTINE FACE AUX ÉTATS UNIS ET À L'OTAN

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum