« Il faut que ce genre de pratique cesse »