Le ministre des Affaires étrangères a qualifié Melina Boughedir de "terroriste de Daech". Les avocats de la jeune femme évoquent les risques d'un procès "expéditif".