L'Allemagne est le premier briseur des règles de l'UE

Aller en bas

L'Allemagne est le premier briseur des règles de l'UE

Message par LARA BAÏKAL le Mer 7 Fév - 10:57

L'Allemagne toujours prise en modèle par nos politiques n'est pas aussi respectueuses des règles européennes.
Elle est même en tête sur les statistiques pour ne pas les respecter et traîne des pieds pour promulguer des lois dans ce sens....
L'Allemagne est le premier briseur des règles de l'UE

Aucun autre pays ne semble autant parler aux États de l'UE qu'à l'Allemagne. Mais, embarrassant, le gouvernement d'Angela Merkel est en violation de la réglementation européenne plus que quiconque.
Par


Publié le
6 février 2018 15h59



Oui, c'est vraiment vrai: l'Allemagne est le plus grand rival de la règle dans l'Union européenne. Le pays, qui a donné des conférences à des pécheurs de la dette, comme la Grèce, est le plus dur pour se conformer à la législation de l'Union européenne. Médecin, guéris-toi toi-même.


De nouveaux chiffres du ministère allemand de l'Economie révèlent que le gouvernement d'Angela Merkel fait actuellement face à pas moins de 74 procédures d'infraction pour défaut de transposition adéquate et opportune des règles de l'UE en droit allemand. «Nous ne sommes plus l'élève modèle - nous sommes en bas de la classe», a déclaré à Handelsblatt Markus Tressel, politicien du Parti vert. Le Parti Vert a demandé les chiffres au ministère.


Les dernières données disponibles à l'échelle de l'UE , qui utilisent les chiffres de fin 2016, montrent déjà que l'Allemagne arrive en tête de la liste des contrevenants, avec l'Espagne. Et bien que les nouveaux chiffres du ministère montrent une diminution, il est encore 20% plus élevé qu'en 2012. "Le gouvernement se comporte mal dans la conversion des directives européennes en droit national, en particulier dans les domaines du trafic et de l'environnement", a déclaré M. Tressel.

Les violations couvrent les problèmes clés affectant la santé et la sécurité, y compris la pollution de l'air , le bruit de la circulation, les mesures de protection contre l'incendie et la qualité de l'eau, selon les chiffres du ministère. Le ministère allemand des transports est actuellement confronté à 20 procédures d'infraction, tandis que les ministères de l'environnement et des finances arrivent en deuxième et troisième position.





Le ministère de l'Economie a souligné que les chiffres ne sont peut-être pas aussi accablants qu'ils le semblent. L'ouverture d'une procédure d'infraction ne signifie pas nécessairement que l'Allemagne est en violation du droit de l'UE. La Cour de justice européenne, ou CJCE, a le dernier mot sur la question de savoir s'il y a eu violation grave. Actuellement, le tribunal de première instance n'a examiné les procédures d'infraction que dans 12 des 74 cas.


Quel que soit le résultat, d'autres pays de l'UE peuvent rencontrer certains Schadenfreude voyant le nombre supérieur. L'Allemagne, après tout, a la réputation d'être une nation respectueuse des règles, où les procédures et la diligence peuvent prendre le pas sur la flexibilité et l'innovation. Quand il s'agit de mettre en œuvre de nouvelles lois, les chiffres semblent indiquer que le pays souffre d'inertie ou de négligence.
Les partenaires européens se souviendront également de l'Allemagne. L'ancien ministre des Finances Wolfgang Schäuble, par exemple, était célèbre pour avoir insisté sur le fait que la Grèce devait assainir ses finances pendant et après la crise de la dette de 2010 à 2012. La ministre allemande de l'Environnement Barbara Hendricks a exhorté la Belgique à améliorer la sécurité réacteurs, situés à proximité de la frontière allemande. Depuis 2007, elle enfreint continuellement les règles de la balance des paiements européenne car l'Allemagne vend tant de biens à l'étranger et son excédent commercial est si important - le plus important au monde - comparé à la production économique.


Dans une certaine mesure, les nouvelles révélations sont un déjà-vu de 2003, lorsque l'Allemagne a été le premier pays à briser les règles du déficit qui s'appliquent à l'ensemble des 19 pays de la zone euro. Les pays européens frugaux, en particulier l'Allemagne, ont poussé à des réglementations strictes pour limiter les déficits budgétaires et les niveaux d'endettement. Quand l'Allemagne a manqué de régner dans son déficit à la suite du buste de dot.com et de la récession qui a suivi, elle a convenu avec la France que les règles ne s'appliquaient pas.


Les nouveaux chiffres montrent également que l'Allemagne ne prend tout simplement pas la peine de créer les lois correspondantes nécessaires.


Martin Greive est un correspondant de Handelsblatt basé à Berlin. Till Hoppe, un correspondant de Handelsblatt à Bruxelles, a contribué à cet article. Pour contacter l'auteur: greive@handelsblatt.com
https://global.handelsblatt.com/politics/germany-leading-breaker-eu-rules-883837?ref=MTA5NDE2&utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=post

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty


Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 23165
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum