Nouvel Incident Aérien au-dessus de la Mer Noire...

Aller en bas

Nouvel Incident Aérien au-dessus de la Mer Noire...

Message par Zigomar le Mer 31 Jan - 11:16

31 janvier 2018
Un jet russe accueille un avion espion américain dans de violentes turbulences au-dessus de la mer Noire.
Un P-3C Orion pris dans le tourbillon d’un avion de chasse qui a coupé sa trajectoire de vol en post-combustion, provoquant la fin prématurée de sa mission.


Un avion de chasse russe Sukhoi Su-27 Flanker serait passé très près d’un avion de reconnaissance américain Lockheed P-3C Orion au-dessus de la mer Noire lundi. L’incident, le dernier d’une série de vols, aurait fait passer le chasseur russe à seulement cinq pieds de l’avion américain.
Cela semble plutôt improbable d’être si proche, mais le jet a pris le P-3C dans une turbulence de sillage qui a fait dévier l’Orion d’environ 15 degrés dans la violente turbulence causée par l’avion.  Le Sukhoi aurait également utilisé ses postcombustions au même moment.
Bien qu’il ne soit pas clair que quelque chose de dommageable soit arrivé à l’Orion, le Pentagone a rapporté qu’il avait dû mettre fin prématurément à sa mission et atterrir après cet incident. La durée totale de l’interaction entre les deux appareils a été d’environ deux heures et 40 minutes.
Cet incident est le premier du genre depuis qu’un autre incident de ce type s’est produit en novembre 2017, également au-dessus de la mer Noire.
La Russie et les Etats-Unis ont tous deux renforcé leur présence dans la mer Noire à la suite du référendum de 2014 lorsque la Crimée a rejoint la Fédération de Russie. Cet évènement est considéré par les Américains comme une «agression russe» et, conjointement avec la résistance de deux républiques séparatistes de l’Est de l’Ukraine contre le gouvernement Porochenko, a contribué à accroître la présence de l’OTAN et la rhétorique qui l’accompagne.
Les eaux de la mer Noire sont internationales en raison de la taille de la mer, mais cet endroit est stratégiquement extrêmement important pour les forces russes, car il est libre de glace toute l’année. Une grande partie des forces navales russes sont stationnées à leur base à Sébastopol.
La Russie avait la permission d’y fonder ses forces alors même que la Crimée était considérée comme faisant partie de l’Ukraine, mais depuis 2014, lorsque la Crimée a voté pour rejoindre la Russie et que la Fédération l’a acceptée, la base a été renforcée. Il est maintenant courant pour les forces russes, américaines et de l’OTAN de se voir dans la région.
« Tout le vol du Su-27 a été effectué conformément à la réglementation internationale, et il n’y avait pas de situations d’urgence », a  déclaré le ministère russe de la Défense dans un communiqué obtenu par RT.
Moscou a déclaré que l’avion a été brouillé quand un objet volant non identifié a été détecté en direction de la frontière russe. Le Su-27 s’est approché de l’avion et l’a identifié comme un US Navy ЕР-3Е Bélier II – un avion de surveillance couramment utilisé. Le ministère a déclaré que le jet l’avait escorté  «à une distance de sécurité»  avant que l’avion espion ne change de cap et s’éloigne de l’espace aérien russe.
La marine américaine a publié un compte rendu contrasté de l’interception, qui a duré 2 heures et 40 minutes.
« Cette interaction a été jugée dangereuse parce que le Su-27 s’est approché à moins de 1,5 mètres et a directement traversé la trajectoire de l’EP-3, mettant l’EP-3 dans la turbulence de sillage du Su-27″  disent les militaires américains dans une déclaration. Ils ont insisté sur le fait que l’avion américain  « n’a pas provoqué cette activité russe »  et ont déclaré que sa réponse  « augmentait le risque d’erreurs de calcul et de collisions en plein ciel ».
« Les militaires russes ont le droit d’opérer dans l’espace aérien international, mais ils doivent se conformer aux normes internationales établies pour assurer la sécurité et prévenir les incidents », ajoute le communiqué.


Dernier incident en date, d'une longue série, dans le ciel de la Mer Noire entre avions russes et américains...même si les pilotes de chasse russes excellent dans le vol acrobatique, cette manoeuvre de couper la route, presque à le toucher, de l'avion américain n'est pas sans risque de collision...
Mais visiblement...l'Ours russe ne se laisse pas intimider par les nombreuses présences militaires de l'OTAN en mer Noire...à proximité immédiate des frontières de la Russie...
avatar
Zigomar

Messages : 1745
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum