Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Aller en bas

Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Message par haroun 6259 le Lun 22 Jan - 12:05

On est dans la rubrique " Histoire"
Or, l'Histoire, c'est forcément le passé ( duquel découle le présent )
Mais, force est de constater que n'intéresse la plupart des intervenants que le passé très récent, et  celui de la France en particulier.
Il y a le reste du monde ( la France représente moins de 1% de la population mondiale )
Il y a l'Antiquité, le Moyen-Age, les " Temps modernes"
Il y a les Césars, les Mongols et les Moghols, les civilisations précolombiennes, les fantastiques civilisations chinoises et indiennes, il y a l'Egypte ancienne et la Mésopotamie.
Il y a l'Afrique, l'esclavage qui a sévi dans tous les pays du monde, et cela depuis la nuit des temps.

Cela intéresse--t-il quelqu'un ?
avatar
haroun 6259

Messages : 2082
Date d'inscription : 21/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Message par haroun 6259 le Mar 23 Jan - 14:11

Je suis un peu étonné par vos non-réponses ;
La question est pourtant d'une grande simplicité : qu'est-ce qui vous intéresse dans l'HISTOIRE ( l'Histoire de France ou d'ailleurs, et pas spécialement la nostalgie des Sixties, Seventies et autres Eighties, avec la ritournelle " c'était mieux avant"  )
JUe parle des Amérindiens, de la Chine des Ming, de Geneviève et Clovis, d'Attila et Aetius, de Lénine et des Romanoc, de la traite négrière, de l'esclavage perpétré par les Occidentaux, les Romains ou les Arabes, de Gutemberg et de Luther, du KKK et de Lincoln, etc.
Si cela n'intéresse personne, autant le dire, non ?

Sinon, je peux parler de Janis Joplin, de Nicola Sirkis et même de Jimmy Hendrix  :-)
avatar
haroun 6259

Messages : 2082
Date d'inscription : 21/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

" La Corrèze avant le Zambèze " Jacques Chirac

Message par cessybo le Mar 23 Jan - 18:10

haroun 6259 a écrit:On est dans la rubrique " Histoire"
Or, l'Histoire, c'est forcément le passé ( duquel découle le présent )
Mais, force est de constater que n'intéresse la plupart des intervenants que le passé très récent, et  celui de la France en particulier.
Il y a le reste du monde ( la France représente moins de 1% de la population mondiale )
Il y a l'Antiquité, le Moyen-Age, les " Temps modernes"
Il y a les Césars, les Mongols et les Moghols, les civilisations précolombiennes, les fantastiques civilisations chinoises et indiennes, il y a l'Egypte ancienne et la Mésopotamie.
Il y a l'Afrique, l'esclavage qui a sévi dans tous les pays du monde, et cela depuis la nuit des temps.

Cela intéresse--t-il quelqu'un ?


L'histoire universelle est certainement intéressante, mais je suis de ceux qui pensent que l'enseignement de l'histoire de France doit être le prologue à l'histoire du monde.
Or, il semble que l'enseignement de notre histoire nationale ait été passablement malmené ces dernières années.

Si je reprends un article de Valeurs Actuelles, j'apprends que :





 Les “grands hommes” (et les femmes) qui firent la France sont progressivement effacés des programmes scolaires, de sorte que les jeunes Français ne connaissent plus leur histoire. Il leur est donc impossible de comprendre comment fut forgée la nation, à force de batailles, de mariages et parfois de ruse. Du passé de la France, de son identité, l’Éducation “nationale” a fait table rase.

Clovis, par exemple, dont le baptême influença si profondément notre histoire, a disparu des programmes au collège. « Dans les textes officiels, il faut passer directement de l’Empire romain à Charlemagne. L’histoire de l’Occident s’arrête donc entre l’édit de Milan, qui autorise le christianisme, en 313, et le couronnement de Charlemagne, en l’an 800 », constate Vincent Badré, professeur d’histoire-géographie, dans un livre très fouillé : l’Histoire fabriquée ? (Éditions du Rocher). « Les migrations des IVe et Ve siècles (les fameuses “invasions barbares”), pourtant fondamentales dans l’histoire de l’Europe, ne sont plus évoquées », ajoute l’historien Dimitri Casali dans son Altermanuel d’histoire de France (Perrin).

La liste de ces disparus est longue. Ni Charles Martel, ni Hugues Capet, ni Saint Louis, ni Jeanne d’Arc, ni Louis XIII ne sont étudiés par les collégiens. D’autres ont vu leur place considérablement réduite, comme Louis XIV, relégué à la fin d’un programme de cinquième qui s’étend sur plus de mille ans ! Encore n’est-il abordé que pour évoquer « l’émergence du roi absolu » au terme d’un chapitre qui cite François Ier et Henri IV mais ne consacre que quelques lignes à Louis XIII et Richelieu ! Comment comprendre le Roi-Soleil si l’on passe sous silence la Fronde, cette guerre civile qui sévit sous la régence d’Anne d’Autriche ? Quant à Napoléon, qui n’est plus étudié en seconde, il n’est inscrit qu’en option au programme de quatrième, au moment où les enseignants abordent « la fondation d’une France nouvelle ».

Charles de Gaulle est le dernier de nos grands hommes à subir ce qu’il faut bien appeler une purge : l’allégement du programme de troisième, décidé par Vincent Peillon, s’est fait au détriment de sa présidence, désormais abordée de façon beaucoup plus succincte. L’une des absurdités de ce programme consiste, par ailleurs, à parler du régime de Vichy après la Seconde Guerre mondiale ! Ces ruptures chronologiques n’inquiètent pas les responsables de l’Éducation nationale : des documents destinés aux enseignants revendiquent cette « discontinuité » au motif que « l’approche du temps s’est complexifiée » (Clés pour l’enseignement de l’histoire et de la géographie, 2010).


Alors, Haroun, si tu peux justifier ces modifications, je suis intéressé par tes arguments.
Personnellement je désapprouve ce chambardement.
avatar
cessybo

Messages : 7904
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Région Genevoise, côté Français.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Message par haroun 6259 le Mar 23 Jan - 18:15

Ben, j'ai parlé à plusieurs reprises de Clovis, de Geneviève d'Attila et d'Aetius  :-)
J'ai parlé de saint Remi et de saint Vaast, qui assistèrent au baptême catholique du roi franc ( et non français ) Clovis
J'ai parlé à plusieurs reprises de Judith de Bavière ( l'épouse de Louis le Débonnaire ) et d'Hugues Capet .
Et puis, Charlemagne était - anachronisme, certes - tout autant " français" que " belge", "allemand" et même '"italien"
J'ai cité je ne sais combien de fois Paul Veyne et Michel Rouche. ( peut-être n'ai-je pas toujours indiqué mes sources ? )
Je crois avoir mis "pas mal" de sujets dans la rubrique " Histoire" ( qui est la matière qui m'intéresse le plus )
avatar
haroun 6259

Messages : 2082
Date d'inscription : 21/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Message par cessybo le Mar 23 Jan - 18:24

haroun 6259 a écrit:Ben, j'ai parlé à plusieurs reprises de Clovis, de Geneviève d'Attila et d'Aetius  :-)
J'ai parlé à plusieurs reprises de Judith de Bavière ( l'épouse de Louis le Débonnaire ) et d'HuguEs Capet .
Et puis, Charlemagne était - anachronisme, certes - tout autant " français" que " belge", "allemand" et même '"italien"


Oui, Haroun,  mais tu ne me dis pas si tu trouves pertinent ce changement de programme dans l'enseignement de l'histoire de France
Je pense que la connaissance de l'histoire de France et de ses grands hommes est un prélude nécessaire à l'apprentissage de l'histoire universelle.

Apprentissage pouvant être programmé aux cycles supérieurs.

Pourquoi ces disparitions :


La liste de ces disparus est longue. Ni Charles Martel, ni Hugues Capet, ni Saint Louis, ni Jeanne d’Arc, ni Louis XIII ne sont étudiés par les collégiens. D’autres ont vu leur place considérablement réduite, comme Louis XIV, relégué à la fin d’un programme de cinquième qui s’étend sur plus de mille ans ! Encore n’est-il abordé que pour évoquer « l’émergence du roi absolu » au terme d’un chapitre qui cite François Ier et Henri IV mais ne consacre que quelques lignes à Louis XIII et Richelieu ! Comment comprendre le Roi-Soleil si l’on passe sous silence la Fronde, cette guerre civile qui sévit sous la régence d’Anne d’Autriche ? Quant à Napoléon, qui n’est plus étudié en seconde, il n’est inscrit qu’en option au programme de quatrième, au moment où les enseignants abordent « la fondation d’une France nouvelle ».
avatar
cessybo

Messages : 7904
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Région Genevoise, côté Français.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Message par haroun 6259 le Mar 23 Jan - 18:49

cessybo a écrit:


Oui, Haroun,  mais tu ne me dis pas si tu trouves pertinent ce changement de programme dans l'enseignement de l'histoire de France
Je pense que la connaissance de l'histoire de France et de ses grands hommes est un prélude nécessaire à l'apprentissage de l'histoire universelle.

Apprentissage pouvant être programmé aux cycles supérieurs.

Pourquoi ces disparitions :



Non, bien sûr, je ne suis pas d'accord avec ces "disparitions".
Mais il faut tenir compte de plusieurs facteurs : tout d'abord, l'Histoire de France telle qu'elle était enseignée tenait en grande partie du " roman national" inventé par les fondateurs de la IIIème République. Par exemple, Clovis était tout d'abord un roitelet - puis roi - franc, et non "français". Et on ne peut pas parler de la France avant, au moins ,987, lors de la fondation de la 1ère dynastie nationale par Hugues "Capet". Et encore, il faut savoir que le mot " France" n'apparaît dans les textes qu'en 1214, en parlant de la bataille de Bouvines.
Rien n'est écrit d'avance. Et la France est "née"  - si je puis dire - qu'à la suite de plusieurs circonstances particulières, de hasards....comme d'ailleurs n'importe quel pays. Rien ne prédestinait la plus grande partie de la Gaule à devenir un jour la France. Mais le roman national fait comme si c'était une chose inéluctable, inévitable, comme si il ne pouvait pas en être autrement.
Ce même roman national salissait à l'extrême le Moyen-Age, qu'il qualifiait d'obscurantiste, de réactionnaire, de barbare, pour glorifier la Révolution et, bien sûr, la III ème République. Bien sûr, les historiens modernes ( Pernoud, Rouche, Le Goff, Maraval )ont largement "déconstruit" ces légendes, mais les clichés ont la vie dure !

Enfin, il faut aussi tenir compte du programme scolaire, dont les horaires ne sont pas extensibles : les autres matières , langues vivantes ou anciennes, maths, littérature, sciences de la vie, physique-chimie, sport....tout cela demande du temps. Et à l'époque de Jules Ferry, on ne se préoccupait pas beaucoup de l'enseignement de l'espagnol, de l'anglais et même du sport !

P.S : l'Histoire de la France dépend pour beaucoup de celles d'autres pays : Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Espagne, Royaume-Uni, Etats-Unis, Russie, ...et bien sûr les colonies africaines ou asiatiques . Comment ne pas en tenir compte ?
avatar
haroun 6259

Messages : 2082
Date d'inscription : 21/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Message par cessybo le Mar 23 Jan - 20:50

Haroun écrit :
P.S : l'Histoire de la France dépend pour beaucoup de celles d'autres pays : Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Espagne, Royaume-Uni, Etats-Unis, Russie, ...et bien sûr les colonies africaines ou asiatiques . Comment ne pas en tenir compte ?

Je suis d'accord, Haroun, mais il ne faut pas inverser les priorités.
Il faut d'abord connaitre correctement ce qui s'est passé chez nous, les pourquoi et les comment, avant de s'intéresser à ce qui s'est passé chez les autres.
Comme il n'est pas possible d'enseigner, en même temps, l'histoire de France et l'histoire universelle, apprenons à nous connaitre nous-mêmes, pour commencer.
Cela nous permettra, sans doute, de mieux connaitre les autres et de comparer.

P.S. : Je suis d'accord pour affirmer, avec toi, qu'il est un peu désobligeant de constater que le sujet qu'on a posté ne rencontre aucun écho.

" A quoi ça sert que Ducroc il se décarcasse "? Sad
avatar
cessybo

Messages : 7904
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Région Genevoise, côté Français.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Message par Zigomar le Mar 23 Jan - 21:32

cessybo a écrit:

Je suis d'accord, Haroun, mais il ne faut pas inverser les priorités.
Il faut d'abord connaitre correctement ce qui s'est passé chez nous, les pourquoi et les comment, avant de s'intéresser à ce qui s'est passé chez les autres.
Comme il n'est pas possible d'enseigner, en même temps, l'histoire de France et l'histoire universelle, apprenons à nous connaitre nous-mêmes, pour commencer.
Cela nous permettra, sans doute, de mieux connaitre les autres et de comparer.

P.S. : Je suis d'accord pour affirmer, avec toi, qu'il est un peu désobligeant de constater que le sujet qu'on a posté ne rencontre aucun écho.

" A quoi ça sert que Ducroc il se décarcasse "? Sad
...Serions-nous sommés de prendre part, activement, à vos croyances, attentes, dévotions, convictions, adhésions, théogonies, doctrines, illusions ou même simple espérance..?
Ou plus simplement de penser...et jusqu'à preuve du contraire...que le Grand Mystère reste entier...
Smile
avatar
Zigomar

Messages : 1753
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Qu'est-ce qui vous intéresse ?

Message par cessybo le Mar 23 Jan - 22:37

Zigomar écrit

...Serions-nous sommés de prendre part, activement, à vos croyances, attentes, dévotions, convictions, adhésions, théogonies, doctrines, illusions ou même simple espérance..?
Ou plus simplement de penser...et jusqu'à preuve du contraire...que le Grand Mystère reste entier...

Zigomar, tu es une sommité du forum. je n'ai pas l'intention de te sommer ni de te sonner d'ailleurs.
Ce serait prétentieux de la part d'un moussaillon comme moi.

Ce que j'ai dit à Haroun, qui a fait l'effort de nous donner son point de vue sur les religions, et bien que ce sujet ne me "branche" pas vraiment, c'est que je regrettais qu'il n'ait reçu aucun écho. Ce n'est pas encourageant.
Il n'est pas nécessaire d'avoir un avis éminent sur ce sujet, ce qui est mon cas, pour se désintéresser de sa prose qui est toujours bien documentée.
Lui répondre, c'est une façon de l'inviter à continuer. J'aime bien le lire, même si je ne suis pas assez expérimenté en ce domaine pour lui donner une réplique documentée.

Il a aussi écrit  des posts historiques qui n'ont pas obtenu plus de succès.

A mon tour, je peux observer que plusieurs de mes propositions de dialogue (l'Algérie, par ex.) n'ont rencontré que l'indifférence.
Bof ! Tant pis. Je m'en remettrai.

Mais ce qui fait l'intérêt d'un forum, c'est le dialogue, le plus spontané possible.
C'est ce pourquoi je me suis inscrit ici.

Lara a annoncé son retour. J'espère qu'elle saura réveiller ceux qui somnolent, sinon la léthargie nous menace.

La parole est d'argent, mais le silence endort. C'est pourquoi, je vais au plume.

Ciao Ciao !
avatar
cessybo

Messages : 7904
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Région Genevoise, côté Français.

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum