Émilie König. Itinéraire d'une Bretonne devenue recruteuse pour l’État islamique

Aller en bas

Émilie König. Itinéraire d'une Bretonne devenue recruteuse pour l’État islamique

Message par Katya le Dim 14 Jan - 0:00

Émilie König. Itinéraire d'une Bretonne devenue recruteuse pour l’État islamique





Émilie König à son domicile avant son départ en Syrie, en 2012 . 

Cette Lorientaise de 33 ans vient d’être arrêtée dans le nord de la Syrie. Retour sur le parcours morbihannais d’une femme, recruteuse pour l’État islamique, qui souhaitait se repentir.

Émilie König a été arrêtée par les forces kurdes en Syrie. Activement recherchée, elle a joué un rôle important de propagandiste et de recruteuse sur les réseaux sociaux pour le groupe État islamique (EI). De cette Lorientaise, ses amies se souviennent « d’une adolescente gentille, joyeuse et heureuse de vivre ». Retour sur son parcours.

Dernière d’une fratrie de quatre enfants, elle n’a pas connu son père. Décrite comme fragile psychologiquement, elle tombe dans la drogue, épouse un Algérien d’origine, condamné pour trafic de stupéfiants et qui serait toujours en détention.

Sa radicalisation aurait commencé à son contact. « Au départ, elle était voilée "fashion" », à la mode, témoignent encore des Lorientais. Jusqu’à ce jour du printemps 2012 où, après s’être radicalisée au contact du groupe islamiste radical Forsane Alizza, elle se présente en niqab au tribunal de Lorient où elle est convoquée. Elle provoque l’agent de sécurité qui veut contrôler son identité. Elle filme la scène et la poste sur YouTube.

À l’été 2012, alors qu’elle a commencé à recruter en France pour Daech, le ministère de l’Économie et des Finances interdit « tout mouvement ou transfert de fonds au bénéfice » de cette jeune femme. Il est souligné qu’elle envisage « de se rendre prochainement dans une zone de combat à l’étranger afin d’y mener le djihad armé ».

Ce qu’elle fait en fin d’année 2012 : alors qu’elle se fait appeler Samra, elle gagne Alep, en Syrie, pour « rejoindre le front dans un groupe de sœurs combattantes », comme elle l’explique sur les réseaux sociaux, sur lesquels, devenue Ummu Tawwab - littéralement « la mère de celui qui pardonne » - elle demeure très active jusqu’à l’été 2014. Elle épouse un autre converti français, décédé depuis, et accouche, à Mossoul, en Irak, en mars 2015, d’Ibrahim. En septembre 2015, elle devient la Française de l’État islamique la plus recherchée par les services de renseignements américains. Jusqu’à son arrestation, en zone de guerre, en décembre 2017.

Pendant ce temps, c’est sa mère, âgée de 70 ans, qui élève ses deux garçons de 10 et 12 ans restés en France. Le juge des enfants de Lorient lui en a confié la garde. Ils font tous les deux l’objet d’une interdiction de sortie du territoire national.

Une mère passée par tous les états depuis la radicalisation de sa fille : « Pour moi, elle s’est fait endoctriner, c’est une secte, clame-t-elle aujourd’hui. Elle a pris conscience de ses erreurs. » Émilie n’a jamais rompu les ponts avec sa mère et ses enfants : « Dans ses derniers messages, elle disait qu’ils lui manquaient », alors qu’en janvier 2017, elle a eu ses 2e et 3e enfants en Syrie, les jumelles Maroua et Safa.

Quant à son père, Jean-Bernard König, 69 ans, il est parti - « l’a abandonnée » selon son ex-épouse - quand sa fille avait 2 ans. L’ancien gendarme maritime, qui a exercé notamment à Lorient et Brest, l’a revue quand elle en avait 16. « Je l’avais mise en garde sur ses fréquentations. » Sur la radicalisation d’Émilie, cet homme désormais en retraite dans le sud de la France tranche : « Elle a fait ce qu’elle a voulu et maintenant c’est trop tard. Elle est en Syrie ? Qu’elle y reste. »


Sources

Emilie Konig avait rejoint l’État islamique depuis 2012. Elle est actuellement en captivité avec la " française qui demande l'aide du Président Macron. Emilie Konig par amour pour un Algérien s'est radicaliséE. À compté du moment ou ses femmes sont capturées elles se disent repenties, tant qu'elles sont sur leurs lieux de combat, et en liberté, elles n'ont aucun regret.

_________________
L'homme qui ne craint pas la vérité n'a rien à craindre du mensonge Thomas Jefferson
avatar
Katya

Messages : 2007
Date d'inscription : 25/02/2017
Localisation : Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Émilie König. Itinéraire d'une Bretonne devenue recruteuse pour l’État islamique

Message par ledevois le Dim 14 Jan - 10:22

Katya a écrit:Émilie König. Itinéraire d'une Bretonne devenue recruteuse pour l’État islamique





Émilie König à son domicile avant son départ en Syrie, en 2012 . 

Cette Lorientaise de 33 ans vient d’être arrêtée dans le nord de la Syrie. Retour sur le parcours morbihannais d’une femme, recruteuse pour l’État islamique, qui souhaitait se repentir.

Émilie König a été arrêtée par les forces kurdes en Syrie. Activement recherchée, elle a joué un rôle important de propagandiste et de recruteuse sur les réseaux sociaux pour le groupe État islamique (EI). De cette Lorientaise, ses amies se souviennent « d’une adolescente gentille, joyeuse et heureuse de vivre ». Retour sur son parcours.

Dernière d’une fratrie de quatre enfants, elle n’a pas connu son père. Décrite comme fragile psychologiquement, elle tombe dans la drogue, épouse un Algérien d’origine, condamné pour trafic de stupéfiants et qui serait toujours en détention.

Sa radicalisation aurait commencé à son contact. « Au départ, elle était voilée "fashion" », à la mode, témoignent encore des Lorientais. Jusqu’à ce jour du printemps 2012 où, après s’être radicalisée au contact du groupe islamiste radical Forsane Alizza, elle se présente en niqab au tribunal de Lorient où elle est convoquée. Elle provoque l’agent de sécurité qui veut contrôler son identité. Elle filme la scène et la poste sur YouTube.

À l’été 2012, alors qu’elle a commencé à recruter en France pour Daech, le ministère de l’Économie et des Finances interdit « tout mouvement ou transfert de fonds au bénéfice » de cette jeune femme. Il est souligné qu’elle envisage « de se rendre prochainement dans une zone de combat à l’étranger afin d’y mener le djihad armé ».

Ce qu’elle fait en fin d’année 2012 : alors qu’elle se fait appeler Samra, elle gagne Alep, en Syrie, pour « rejoindre le front dans un groupe de sœurs combattantes », comme elle l’explique sur les réseaux sociaux, sur lesquels, devenue Ummu Tawwab - littéralement « la mère de celui qui pardonne » - elle demeure très active jusqu’à l’été 2014. Elle épouse un autre converti français, décédé depuis, et accouche, à Mossoul, en Irak, en mars 2015, d’Ibrahim. En septembre 2015, elle devient la Française de l’État islamique la plus recherchée par les services de renseignements américains. Jusqu’à son arrestation, en zone de guerre, en décembre 2017.

Pendant ce temps, c’est sa mère, âgée de 70 ans, qui élève ses deux garçons de 10 et 12 ans restés en France. Le juge des enfants de Lorient lui en a confié la garde. Ils font tous les deux l’objet d’une interdiction de sortie du territoire national.

Une mère passée par tous les états depuis la radicalisation de sa fille : « Pour moi, elle s’est fait endoctriner, c’est une secte, clame-t-elle aujourd’hui. Elle a pris conscience de ses erreurs. » Émilie n’a jamais rompu les ponts avec sa mère et ses enfants : « Dans ses derniers messages, elle disait qu’ils lui manquaient », alors qu’en janvier 2017, elle a eu ses 2e et 3e enfants en Syrie, les jumelles Maroua et Safa.

Quant à son père, Jean-Bernard König, 69 ans, il est parti - « l’a abandonnée » selon son ex-épouse - quand sa fille avait 2 ans. L’ancien gendarme maritime, qui a exercé notamment à Lorient et Brest, l’a revue quand elle en avait 16. « Je l’avais mise en garde sur ses fréquentations. » Sur la radicalisation d’Émilie, cet homme désormais en retraite dans le sud de la France tranche : « Elle a fait ce qu’elle a voulu et maintenant c’est trop tard. Elle est en Syrie ? Qu’elle y reste. »


Sources

Emilie Konig avait rejoint l’État islamique depuis 2012. Elle est actuellement en captivité avec la " française qui demande l'aide du Président Macron. Emilie Konig par amour pour un Algérien s'est radicaliséE. À compté du moment ou ses femmes sont capturées elles se disent repenties, tant qu'elles sont sur leurs lieux de combat, et en liberté, elles n'ont aucun regret.

 Quelle aille au bout de ses idées responsable et quelle nous fiche la paix -

_________________
avatar
ledevois

Messages : 3706
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 78
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Émilie König. Itinéraire d'une Bretonne devenue recruteuse pour l’État islamique

Message par Katya le Dim 14 Jan - 11:52

Ceci ne signifie pas grand chose en réponse. Permettez moi je vous prie de le dire, et de le préciser : sans animosité.

_________________
L'homme qui ne craint pas la vérité n'a rien à craindre du mensonge Thomas Jefferson
avatar
Katya

Messages : 2007
Date d'inscription : 25/02/2017
Localisation : Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Émilie König. Itinéraire d'une Bretonne devenue recruteuse pour l’État islamique

Message par Ammonite le Dim 14 Jan - 15:18

La France ne doit en aucun cas récupérer des gens de cet acabit !!
avatar
Ammonite

Messages : 2156
Date d'inscription : 23/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Émilie König. Itinéraire d'une Bretonne devenue recruteuse pour l’État islamique

Message par LARA le Dim 14 Jan - 16:39

C est un peu trop facile de demander a revenir en France apres l avoir combattu et avoir recrute des personnes pretes a semer le mal.

Qu elles restent la ou elles sont et si par hasard elles risquent la peine de mort ce n est pas grave.
avatar
LARA
Admin

Messages : 655
Date d'inscription : 12/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Repentir ou rependre

Message par cessybo le Dim 14 Jan - 19:10

Plutôt que de lui dire  "repens-toi !"

j'ai envie de lui conseiller   "repends-toi"

c'est la seule façon de réparer une telle faute.
avatar
cessybo

Messages : 5500
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Région Genevoise, côté Français.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Émilie König. Itinéraire d'une Bretonne devenue recruteuse pour l’État islamique

Message par Ammonite le Dim 14 Jan - 19:56

cessybo a écrit:Plutôt que de lui dire  "repens-toi !"

j'ai envie de lui conseiller   "repends-toi"

c'est la seule façon de réparer une telle faute.
Laughing Laughing  une bonne idée !!
avatar
Ammonite

Messages : 2156
Date d'inscription : 23/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Émilie König. Itinéraire d'une Bretonne devenue recruteuse pour l’État islamique

Message par LARA le Dim 14 Jan - 21:41

Excellent, en verite je prefere penser aux victimes qu aux bourreaux.


Et comme le probleme est international avec tous ces partants, la Cour Penale Internationale serait un bon choix a mon avis.
avatar
LARA
Admin

Messages : 655
Date d'inscription : 12/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum