L’Elysée affirme sa fermeté sur l’ouverture de la PMA à toutes les femmes, malgré le risque de revivre les heures de la contestation de la loi Taubira. La Manif pour tous ne laissera pas passer. Le terrain de la bioéthique reste glissant