Inhabituels mais pas exceptionnels du point de vue météorologique, les flocons ont surpris les habitants de la ville d'altitude Aïn Sefra, entre l'Atlas et le nord du Sahara.