Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison

Message par LARA le Mer 3 Jan - 0:46

A quand un abonnement internet dans chaque cellule pour consulter les forums et pourquoi pas un jacuzzi pour eviter le stress - ?



Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison

AFP
Modifié le 02/01/2018 à 19:40 - Publié le 02/01/2018 à 11:38 | AFP







Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison ©️AFP/Archives / FRANCOIS NASCIMBENI


Un téléphone fixe par cellule en prison: cette initiative inédite du ministère de la Justice vise à aider les détenus à maintenir un lien avec leurs proches, et aussi à mieux lutter contre le trafic de portables.


L'objectif, a expliqué la Chancellerie à l'AFP, est d'avoir "un téléphone par cellule", en dehors des quartiers disciplinaires. Plus de 50.000 cellules de 178 établissements pénitentiaires seront concernées, selon Le Monde, qui a révélé l'information.
Les détenus pourront appeler entre cinq et vingt numéros préalablement autorisés, selon la nature et la durée de leur incarcération, a précisé l'Administration pénitentiaire (AP).


Un appel d'offres pour une concession de 10 ans a été lancé par la Chancellerie.


Ce dispositif était expérimenté depuis juillet 2016 dans la prison de Montmédy (Meuse). Une expérimentation concluante, qui a "permis d'apaiser les tensions" dans cet établissement, selon le ministère. "Cela favorise la réinsertion, en maintenant les liens familiaux", a-t-on expliqué.
Actuellement, les détenus ont accès à des cabines téléphoniques situées notamment sur les coursives. "Mais les personnels doivent (les) accompagner, ce qui demande du temps et de la disponibilité", a mis en avant la Chancellerie.


"Parfois, un détenu a quatre personnes avant lui pour accéder au téléphone sur la coursive. Et quand c'est son tour, il faut retourner en cellule. Cela crée de la tension", raconte Christopher Dorangeville, secrétaire général de la CGT Pénitentiaire.


Le contrat devrait être signé au printemps et, "compte tenu de l'ampleur des travaux à réaliser, ce déploiement ambitieux devrait s'opérer sur une période d'environ 30 mois", selon l'AP. L'entreprise financera l'intégralité de l'investissement et se rémunérera par le prix des communications payées par les détenus.


Le dispositif vise également à "diminuer les trafics de téléphones portables". A Montmédy, "les saisies de portables ont baissé de 20 % en 2017 par rapport à 2016 et, dans le même temps, le volume des communications filaires a été multiplié par quatre", a indiqué à l'AFP Philippe Godefroy, le directeur de l'établissement, qui salue une expérientation "très positive".
Au premier semestre 2017, 19.339 téléphones portables et accessoires ont été découverts dans les prisons françaises, qui comptaient au 1er juillet quelque 70.000 personnes, condamnées ou en attente de leur procès.


'Brouillage' des portables

"Bonne nouvelle pour les personnes détenues", a salué, dans un tweet, l'Observatoire international des prisons, une ONG française qui défend les droits des prisonniers.
"Un téléphone par cellule, cela permet de maintenir l'intimité quand on parle à sa famille. Plus encore, le fait de pouvoir appeler quand on le veut va permettre de parler à ses enfants après leur retour de l'école", a expliqué à l'AFP François Bes, de l'OIP.
"Le problème, tempère-t-il, c'est le coût trop élevé des communications. Actuellement, l'appel, facturé à la minute, coûte entre 60 et 80 centimes. C'est beaucoup trop cher pour la plupart des détenus".


A la prison de Réau (Seine-et-Marne), un détenu avait ainsi calculé que téléphoner quelques minutes par jour à sa famille lui coûtait près de 150 euros par mois, une somme dont il ne dispose pas en détention, même s'il effectue quelques travaux rémunérés.
Pour François Korber, de l'association de défense des détenus Robin des Lois, cette initiative "positive" arrive "presque trop tard", tellement "l'usage du portable est enraciné". "Il faudrait aller plus loin, au moins installer un internet bridé comme en Belgique".
Mais l'Ufap-Unsa Justice, syndicat majoritaire parmi les surveillants, a mis en garde contre la gestion du dispositif: "Avec plusieurs détenus par cellule, comment va-t-on gérer les conflits d'accès au téléphone ?". Son secrétaire général Jean-François Forget s'inquiète du manque de personnel et de la "faiblesse du brouillage" des portables.


Les chiffres parlent d'eux-mêmes: 804 brouilleurs en prison, dont seuls 10 % sont effectifs.


Pour faire face, un second appel d'offres a été lancé fin 2017: la Chancellerie met sur la table une enveloppe de 15 millions d'euros pour payer un prestataire qui sera chargé de "garantir un brouillage effectif", quelle que soit la technologie, selon l'administration pénitentiaire.




http://www.lepoint.fr/societe/prisons-la-chancellerie-veut-installer-un-telephone-par-cellule-02-01-2018-2183515_23.php
avatar
LARA
Admin

Messages : 595
Date d'inscription : 12/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison

Message par ledevois le Mer 3 Jan - 9:53

LARA a écrit:A quand un abonnement internet dans chaque cellule pour consulter les forums et pourquoi pas un jacuzzi pour eviter le stress - ?



Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison

AFP
Modifié le 02/01/2018 à 19:40 - Publié le 02/01/2018 à 11:38 | AFP







Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison ©️AFP/Archives / FRANCOIS NASCIMBENI


Un téléphone fixe par cellule en prison: cette initiative inédite du ministère de la Justice vise à aider les détenus à maintenir un lien avec leurs proches, et aussi à mieux lutter contre le trafic de portables.


L'objectif, a expliqué la Chancellerie à l'AFP, est d'avoir "un téléphone par cellule", en dehors des quartiers disciplinaires. Plus de 50.000 cellules de 178 établissements pénitentiaires seront concernées, selon Le Monde, qui a révélé l'information.
Les détenus pourront appeler entre cinq et vingt numéros préalablement autorisés, selon la nature et la durée de leur incarcération, a précisé l'Administration pénitentiaire (AP).


Un appel d'offres pour une concession de 10 ans a été lancé par la Chancellerie.


Ce dispositif était expérimenté depuis juillet 2016 dans la prison de Montmédy (Meuse). Une expérimentation concluante, qui a "permis d'apaiser les tensions" dans cet établissement, selon le ministère. "Cela favorise la réinsertion, en maintenant les liens familiaux", a-t-on expliqué.
Actuellement, les détenus ont accès à des cabines téléphoniques situées notamment sur les coursives. "Mais les personnels doivent (les) accompagner, ce qui demande du temps et de la disponibilité", a mis en avant la Chancellerie.


"Parfois, un détenu a quatre personnes avant lui pour accéder au téléphone sur la coursive. Et quand c'est son tour, il faut retourner en cellule. Cela crée de la tension", raconte Christopher Dorangeville, secrétaire général de la CGT Pénitentiaire.


Le contrat devrait être signé au printemps et, "compte tenu de l'ampleur des travaux à réaliser, ce déploiement ambitieux devrait s'opérer sur une période d'environ 30 mois", selon l'AP. L'entreprise financera l'intégralité de l'investissement et se rémunérera par le prix des communications payées par les détenus.


Le dispositif vise également à "diminuer les trafics de téléphones portables". A Montmédy, "les saisies de portables ont baissé de 20 % en 2017 par rapport à 2016 et, dans le même temps, le volume des communications filaires a été multiplié par quatre", a indiqué à l'AFP Philippe Godefroy, le directeur de l'établissement, qui salue une expérientation "très positive".
Au premier semestre 2017, 19.339 téléphones portables et accessoires ont été découverts dans les prisons françaises, qui comptaient au 1er juillet quelque 70.000 personnes, condamnées ou en attente de leur procès.


'Brouillage' des portables



"Bonne nouvelle pour les personnes détenues", a salué, dans un tweet, l'Observatoire international des prisons, une ONG française qui défend les droits des prisonniers.
"Un téléphone par cellule, cela permet de maintenir l'intimité quand on parle à sa famille. Plus encore, le fait de pouvoir appeler quand on le veut va permettre de parler à ses enfants après leur retour de l'école", a expliqué à l'AFP François Bes, de l'OIP.
"Le problème, tempère-t-il, c'est le coût trop élevé des communications. Actuellement, l'appel, facturé à la minute, coûte entre 60 et 80 centimes. C'est beaucoup trop cher pour la plupart des détenus".


A la prison de Réau (Seine-et-Marne), un détenu avait ainsi calculé que téléphoner quelques minutes par jour à sa famille lui coûtait près de 150 euros par mois, une somme dont il ne dispose pas en détention, même s'il effectue quelques travaux rémunérés.
Pour François Korber, de l'association de défense des détenus Robin des Lois, cette initiative "positive" arrive "presque trop tard", tellement "l'usage du portable est enraciné". "Il faudrait aller plus loin, au moins installer un internet bridé comme en Belgique".
Mais l'Ufap-Unsa Justice, syndicat majoritaire parmi les surveillants, a mis en garde contre la gestion du dispositif: "Avec plusieurs détenus par cellule, comment va-t-on gérer les conflits d'accès au téléphone ?". Son secrétaire général Jean-François Forget s'inquiète du manque de personnel et de la "faiblesse du brouillage" des portables.


Les chiffres parlent d'eux-mêmes: 804 brouilleurs en prison, dont seuls 10 % sont effectifs.


Pour faire face, un second appel d'offres a été lancé fin 2017: la Chancellerie met sur la table une enveloppe de 15 millions d'euros pour payer un prestataire qui sera chargé de "garantir un brouillage effectif", quelle que soit la technologie, selon l'administration pénitentiaire.




http://www.lepoint.fr/societe/prisons-la-chancellerie-veut-installer-un-telephone-par-cellule-02-01-2018-2183515_23.php

 Ca devient débile l'impunité dans ce pays --

_________________
avatar
ledevois

Messages : 3494
Date d'inscription : 24/11/2015
Age : 77
Localisation : les Cévennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison

Message par Zigomar le Mer 3 Jan - 11:23

Re: Champigny-sur-Marne : deux policiers violemment agressés par un groupe d'individus lors du réveillon

 par Zigomar Hier à 19:53
...Allons...allons..! Pas de stigmatisation envers ces pauvres "djeunes" , d'origine allogène dans la majorité des cas, qui ont le mal de vivre dans leurs cités et surtout la haine des flics et des "césfran"...et puis, comme dit Cessybo inutile d'en rajouter dans la provocation à  l'égard de ces "djeunes"qui pourraient alors mettre le feu aux poudres et déclencher la guerre civile urbaine...
Non...il est préférable, et de loin, d'être toujours plus laxiste, de fermer les yeux sur leurs exactions, se laisser rançonner sans moufter, se faire lyncher sans broncher, changer de trottoir à la vue d'une bande de "djeunes" désœuvrés...et surtout ne rien dire qui puisse les contrarier et les rendre encore plus furax...
Dernière mesure en faveur de la délinquance derrière les barreaux : désormais, et aux frais du cochon de payant de contribuable...les cellules des prisons seront équipées d'un téléphone que la racaille pourra utiliser gratuitement 24h/24 pour faire la causette et gérer le business à l'extérieur...
Elle est pas belle la vie de "djeune" racaille à la française..? 
                                                           ****************************************************

Mme l'administratrice...le frère Zigomar avait précédé de quelques heures votre post dans l'annonce de cette scandaleuse mesure en faveur des taulards - un petit plaisir d'un montant, au bas mot de 14 millions d'euros, sans compter les frais annexes, de plusieurs millions d'euros, concernant l'installation de dispositifs de brouillage des portables dans l'enceinte des prisons..., qui sera payé avec nos impôts sans nous consulter pour autant...
Il est à noter...que les caisses de l'Etat sont désespérément vides, avec un nouveau train d'augmentation de la vie courante en ce début de 2018...mais que l'on sait trouver du pognon pour agrémenter le séjour en prison de la lie de notre société...

avatar
Zigomar

Messages : 631
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison

Message par pannecouk le Mer 3 Jan - 17:24

ce serait fait pour empêcher les suicides *mein gott moi qui suit près à en pendre quelques uns
tu m'as manqué ma poule ma bécane étant morte

_________________
quand j'entends le mot culture je sors ma binette Very Happy
avatar
pannecouk

Messages : 2461
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 66
Localisation : hauts de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison

Message par Zigomar le Mer 3 Jan - 17:41

pannecouk a écrit:ce serait fait pour empêcher les suicides *mein gott moi qui suit près à en pendre quelques uns
tu m'as manqué ma poule ma bécane étant morte
...Salut à toi vieille canaille...
Je me demandais où tu étais passé et si je t'avais vendu quelque chose qui ne voulait pas cuire...
Je te souhaite une très, très bonne année avec la santé bien évidemment en premier voeu...et sans oublier nos terribles empoignades forumiques... Smile
coucou
avatar
Zigomar

Messages : 631
Date d'inscription : 27/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison

Message par LARA le Mer 3 Jan - 18:11

Mille excuses frere Zigomar lol, je n avais pas vu ce passage - Souhaitez vous la reunion des deux sujets ?
avatar
LARA
Admin

Messages : 595
Date d'inscription : 12/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison

Message par pannecouk le Mer 3 Jan - 18:25

Zigomar a écrit:
...Salut à toi vieille canaille...
Je me demandais où tu étais passé et si je t'avais vendu quelque chose qui ne voulait pas cuire...
Je te souhaite une très, très bonne année avec la santé bien évidemment en premier voeu...et sans oublier nos terribles empoignades forumiques... Smile
coucou
tout pareil longue vie et santé

_________________
quand j'entends le mot culture je sors ma binette Very Happy
avatar
pannecouk

Messages : 2461
Date d'inscription : 13/03/2017
Age : 66
Localisation : hauts de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère de la Justice veut installer un téléphone fixe par cellule en prison

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum