Le sous-marin argentin aurait été victime d'une explosion

Aller en bas

Le sous-marin argentin aurait été victime d'une explosion

Message par cessybo le Jeu 23 Nov - 21:07

Selon R.T.L.  :


Une découverte importante explique la disparition du sous-marin argentin depuis le 15 novembre. Lors d'un point-presse à Buenos Aires, ce jeudi 23 novembre, le porte-parole de la marine argentine, Enrique Balbi a annoncé que les analyses réalisées en Autriche de "l'anomalie hydro-acoustique" enregistrée avaient conclu à "un événement anormal, court, violent, pas d'origine nucléaire, correspondant à une explosion".

Ce bruit a été détectée dans le périmètre où se trouvait le sous-marin argentin San Juan et les 44 membres de son équipage, le 15 novembre, 
date de sa dernière communication avec sa base. Désormais, les autorités argentines, les navires et les avions étrangers mobilisés, doivent localiser le sous-marin dans l'Atlantique sud. 
avatar
cessybo

Messages : 8751
Date d'inscription : 02/03/2017
Localisation : Région Genevoise, côté Français.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sous-marin argentin aurait été victime d'une explosion

Message par mareaction le Jeu 23 Nov - 22:59

A la limite à mourir vaut mieux rapidement mais c'est terrible
Après midi un ancien grade sous marin disait qu'il gardait espoir

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 14840
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 80
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sous-marin argentin aurait été victime d'une explosion

Message par LARA BAÏKAL le Ven 24 Nov - 7:50

Il n'y a plus beaucoup d'espoir, il faut se rendre à l'évidence. Ils auraient signalé un problème électrique avec une batterie.

Ce n'est pas le premier sous-marin qui se perd ainsi, en France le Minerve et l'Eurydice il y a très longtemps. Enfant je surveillais cela de près un des mes oncles était sous marinier...
Il me semble aussi qu'un autre sous marin Israëlien appelé le Drakkar a été perdu sur la même semaine d'une des deux castatrophes.


C'est affreux pour l'équipage et leurs familles......


Mystère jamais éclairci.


Au large du Var reposent toujours 183 marins français
>Faits divers|Frédéric Vézard|21 août 2000, 0h00|



LE SECOND MAÎTRE Nicolas Migliaccio avait 25 ans. Ce Marseillais naviguait à bord des sous-marins de l'armée française depuis l'âge de 16 ans. Le 27 janvier 1968, il a disparu à une cinquantaine de kilomètres au large de Toulon à bord du « Minerve ». Le submersible a brusquement cessé de donner de ses nouvelles à 7 h 55. Les dernières ont été données par Nicolas, qui était chargé des liaisons radio. « Je comprends que vous annuliez cette vérification, annonça-t-il à un avion qui survolait le Minerve, m'avez-vous entendu ? » Depuis, plus rien. Le « Minerve » a disparu corps et âmes, avec 53 hommes à bord. « Officiellement, Nicolas n'est toujours pas décédé, explique son frère Albert. Il est simplement porté disparu . Au début, c'est étrange, puis on s'habitue. Ce métier était sa passion. Il était conscient du danger. » La dépouille de Nicolas repose dans les abysses de la Méditerranée, au large des côtes varoises, tout comme les 183 sous-mariniers français, victimes d'une terrible série d'accidents. Le 6 décembre 1946, c'est le sous-marin « 2326 » qui s'abîme entre Cannes et Toulon. Vingt-deux disparus. Le 24 septembre 1952, le « Sybille » coule au large du cap Camarat, près de Saint-Tropez. Cinquante et un disparus. Le 27 janvier 1968, le « Minerve » plonge et ne réapparaît plus. Le 4 mars 1970, enfin, l'« Eurydice » sombre, encore au large du cap Camarat. Cinquante-sept disparus. Seule l'épave de l'« Eurydice » a été retrouvée par 700 mètres de fond, complètement disloquée. Les corps n'ont jamais pu être remontés. 
D'importants moyens de recherche 
« Ces sous-marins naviguaient en Méditerranée, explique l'amiral Jean-Marie Mathey, président de l'Association générale amicale des anciens sous-mariniers. Les fonds y sont très profonds et cela rend les opérations de sauvetage impossibles. » Au-delà de 600 mètres, en effet, les sous-marins sont écrasés par la pression et explosent. « Malgré tout, se souvient Albert Migliaccio, les autorités françaises avaient mis en place d'incroyables moyens de recherche. Le jour de la disparition du Minerve, des voitures militaires sillonnaient Toulon avec des haut-parleurs pour rappeler tous les marins disponibles. La mer était couverte de navires, des hélicoptères partaient vers le large. » Une mobilisation générale émouvante, qui tranche avec l'attitude des Russes. « Je comprends la colère des familles des marins du Koursk, poursuit le frère du marin disparu. Le gouvernement russe a donné l'impression de ne rien faire. Ce manque de respect doit être insupportable. » Les causes de la disparition du « Minerve » n'ont jamais été éclaircies. De ce point de vue, les militaires français n'ont guère été plus clairs que leurs homologues de l'ex-armée Rouge. « On nous a toujours dit que c'était un accident, regrette Albert Migliaccio. Peut-être s'agissait-il d'un secret d'Etat. Mon père, qui était scaphandrier, est mort un an après Nicolas. De chagrin. Il était persuadé que le Minerve avait été détruit par les Soviétiques. » Dans la France de l'époque, en pleine guerre froide, les tragédies sous-marines émeuvent mais personne ne crie au scandale. Venu à Toulon rendre hommage aux marins du « Minerve », le général de Gaulle avait su, par un vibrant discours, les transformer en héros. « Des marins sont morts en mer. Ils étaient des volontaires, c'est-à-dire qu'ils avaient d'avance accepté le sacrifice, et ils avaient conclu un pacte avec le danger. »


https://www.ladepeche.fr/article/2000/08/27/83146-eurydice-minerve-trente-ans-apres-toujours-enigme.html

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty


Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 27367
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sous-marin argentin aurait été victime d'une explosion

Message par Katya le Ven 24 Nov - 10:34

L'info réfère à une explosion anormale concernant ce sous marin.

Quelle douleur pour les familles des Marins disparus.

_________________
L'homme qui ne craint pas la vérité n'a rien à craindre du mensonge Thomas Jefferson

Katya

Messages : 2131
Date d'inscription : 25/02/2017
Localisation : Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sous-marin argentin aurait été victime d'une explosion

Message par Invité le Ven 24 Nov - 11:14

C'est de toutes les façons une mort atroce que la mort dans un sous-marin ! Explosion ou pas !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sous-marin argentin aurait été victime d'une explosion

Message par LARA BAÏKAL le Ven 24 Nov - 11:16

Sans vouloir être de mauvais goût car cela fait mal au coeur, je préfère encore l'explosion qu'une mort lente si j'étais leurs places....

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty


Jefferson. 
avatar
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 27367
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sous-marin argentin aurait été victime d'une explosion

Message par mareaction le Ven 24 Nov - 12:03

LARA BAÏKAL a écrit:Sans vouloir être de mauvais goût car cela fait mal au coeur, je préfère encore l'explosion qu'une mort lente si j'étais leurs places....
Idem

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

avatar
mareaction

Messages : 14840
Date d'inscription : 12/03/2015
Age : 80
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum