A toi, mon fils

Aller en bas

A toi, mon fils Empty A toi, mon fils

Message par chatouille le Dim 22 Mar - 11:23

A toi, mon fils


Comme les heures peuvent être douces, parfois acides aussi.
Le soleil ne peint-il pas aux larmes les arcs-en-ciel ?

Demain tu seras là, ou le demain d'après, parce que c'est toi, que je t'attends, parce que je t'aime tant, que tu vis au secret de mon coeur, qu'autrement serait impossible sauf à mourir bien avant l'heure.

Je sais taire ma vie, la mettre en sursis, jusqu'à te retrouver, jusqu'à t'aimer encore, encore et encore. Je vais aimer t'attendre puisqu'au bout il y a toi, et que toi, tu sais, tu es tous les jaunes, tous les gris, toutes les ombres, les envies.
Et puis passera le temps, aux couleurs de tes pas, à celle de ta voix, celle de ton regard et puis des au revoir. Ainsi, se gommeront les temps lourds des départs, immobiles, hagards, à chercher le chemin, ta main lâchant ma main.

Va ton chemin mon amour de fils.
Je t'aime à ne savoir le dire, à n'oser même l'écrire, je t'aime à en devenir meilleure, pour toi, je t'aime parce que c'est toi, parce que c'est moi et parce que c'était inévitable.
Je garde tes yeux qui brillent comme châtaignes aux sous bois, ton pas nonchalant qui te mène, là bas, ton bras qui me frôle et me guide tout bas.
J'irai au bout du monde ainsi, et pourquoi pas ?

J'ai tout happé de toi, mon fils, mon amour, pour vivre de ces rêves l'absence de ta peau
Il y a plus en moi de toi que de silence
tu es mon fil de vie,
Je ne te vole rien, juste je te rêve
dire que je t'aime serait bien peu de chose,

Tu es de moi ce que je préfère
Je te laisse aller, je ne te perds pas des yeux
Je te laisse aimer, ils sont si beaux ses yeux
Si tu vis, je vis
Quand tu espères, tu es l'espoir
quand tu respires tu es le parfum
quand tu es, je suis
tu sais ... !


chatouille

Messages : 484
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 78

Revenir en haut Aller en bas

A toi, mon fils Empty Re: A toi, mon fils

Message par mareaction le Dim 22 Mar - 11:32

chatouille a écrit:A toi, mon fils


Comme les heures peuvent être douces, parfois acides aussi.
Le soleil ne peint-il pas aux larmes les arcs-en-ciel ?

Demain tu seras là, ou le demain d'après, parce que c'est toi, que je t'attends, parce que je t'aime tant, que tu vis au secret de mon coeur, qu'autrement serait impossible sauf à mourir bien avant l'heure.

Je sais taire ma vie, la mettre en sursis, jusqu'à te retrouver, jusqu'à t'aimer encore, encore et encore. Je vais aimer t'attendre puisqu'au bout il y a toi, et que toi, tu sais, tu es tous les jaunes, tous les gris, toutes les ombres, les envies.
Et puis passera le temps, aux couleurs de tes pas, à celle de ta voix, celle de ton regard et puis des au revoir. Ainsi, se gommeront les temps lourds des départs, immobiles, hagards, à chercher le chemin, ta main lâchant ma main.

Va ton chemin mon amour de fils.
Je t'aime à ne savoir le dire, à n'oser même l'écrire, je t'aime à en devenir meilleure, pour toi, je t'aime parce que c'est toi, parce que c'est moi et parce que c'était inévitable.
Je garde tes yeux qui brillent comme châtaignes aux sous bois, ton pas nonchalant qui te mène, là bas, ton bras qui me frôle et me guide tout bas.
J'irai au bout du monde ainsi, et pourquoi pas ?

J'ai tout happé de toi, mon fils, mon amour, pour vivre de ces rêves l'absence de ta peau
Il y a plus en moi de toi que de silence
tu es mon fil de vie,
Je ne te vole rien, juste je te rêve
dire que je t'aime serait bien peu de chose,

Tu es de moi ce que je préfère
Je te laisse aller, je ne te perds pas des yeux
Je te laisse aimer, ils sont si beaux ses yeux
Si tu vis, je vis
Quand tu espères, tu es l'espoir
quand tu respires tu es le parfum
quand tu es, je suis
tu sais ... !

Magnifique , crie du coeur d'une Mère à son Fils! et bien souvent la réalité, nous attendons, ne disons jamais rien, répondons toujours présents!

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

mareaction
mareaction

Messages : 14840
Date d'inscription : 12/03/2015
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

A toi, mon fils Empty Re: A toi, mon fils

Message par LARA BAÏKAL le Dim 22 Mar - 11:41

C'est juste magnifique et ces mots sont remplis d'amour, quel beau texte, c'est un enchantement de vous lire. Merci pour ce partage ! Je vous envoie des violettes de mon jardin pour vous remercier Very Happy

A toi, mon fils 7sxwxg10
LARA BAÏKAL
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 32884
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

A toi, mon fils Empty Re: A toi, mon fils

Message par chatouille le Dim 22 Mar - 12:14

Merci à vous de partager la douceur et les violettes, fleurs pudiques par excellence !
Bonne journée à vous
rosalie

chatouille

Messages : 484
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 78

Revenir en haut Aller en bas

A toi, mon fils Empty Re: A toi, mon fils

Message par Invité le Dim 22 Mar - 16:00

chatouille a écrit:A toi, mon fils


Comme les heures peuvent être douces, parfois acides aussi.
Le soleil ne peint-il pas aux larmes les arcs-en-ciel ?

Demain tu seras là, ou le demain d'après, parce que c'est toi, que je t'attends, parce que je t'aime tant, que tu vis au secret de mon coeur, qu'autrement serait impossible sauf à mourir bien avant l'heure.

Je sais taire ma vie, la mettre en sursis, jusqu'à te retrouver, jusqu'à t'aimer encore, encore et encore. Je vais aimer t'attendre puisqu'au bout il y a toi, et que toi, tu sais, tu es tous les jaunes, tous les gris, toutes les ombres, les envies.
Et puis passera le temps, aux couleurs de tes pas, à celle de ta voix, celle de ton regard et puis des au revoir. Ainsi, se gommeront les temps lourds des départs, immobiles, hagards, à chercher le chemin, ta main lâchant ma main.

Va ton chemin mon amour de fils.
Je t'aime à ne savoir le dire, à n'oser même l'écrire, je t'aime à en devenir meilleure, pour toi, je t'aime parce que c'est toi, parce que c'est moi et parce que c'était inévitable.
Je garde tes yeux qui brillent comme châtaignes aux sous bois, ton pas nonchalant qui te mène, là bas, ton bras qui me frôle et me guide tout bas.
J'irai au bout du monde ainsi, et pourquoi pas ?

J'ai tout happé de toi, mon fils, mon amour, pour vivre de ces rêves l'absence de ta peau
Il y a plus en moi de toi que de silence
tu es mon fil de vie,
Je ne te vole rien, juste je te rêve
dire que je t'aime serait bien peu de chose,

Tu es de moi ce que je préfère
Je te laisse aller, je ne te perds pas des yeux
Je te laisse aimer, ils sont si beaux ses yeux
Si tu vis, je vis
Quand tu espères, tu es l'espoir
quand tu respires tu es le parfum
quand tu es, je suis
tu sais ... !



Si tous les enfants du monde pouvaient bénéficier d'un tel amour..

merci à vous Rosalie



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A toi, mon fils Empty Re: A toi, mon fils

Message par Invité le Mer 18 Jan - 18:06

Je viens de découvrir ce merveilleux poème et j´en suis toute émue.
Que ne saurais-je, moi aussi, en écrire un semblable pour ma fille.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

A toi, mon fils Empty Re: A toi, mon fils

Message par mareaction le Mer 18 Jan - 18:17

elaine a écrit:Je viens de découvrir ce merveilleux poème et j´en suis toute émue.
Que ne saurais-je, moi aussi, en écrire un semblable pour ma fille.


Je le dis régulièrement, elle a manqué sa vocation!

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

mareaction
mareaction

Messages : 14840
Date d'inscription : 12/03/2015
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

A toi, mon fils Empty Re: A toi, mon fils

Message par LARA BAÏKAL le Mer 18 Jan - 19:11

Chatouille écrit toujours de très beaux poèmes, c'est un régal Smile


C'est juste un très beau don !

_________________
Quand l'injustice devient une loi, la résistance devient un devoir.
When Injustice becomes law, resistance becomes duty
Jefferson. 
LARA BAÏKAL
LARA BAÏKAL
Admin

Messages : 32884
Date d'inscription : 11/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

A toi, mon fils Empty Re: A toi, mon fils

Message par chatouille le Jeu 19 Jan - 6:02

elaine a écrit:Je viens de découvrir ce merveilleux poème et j´en suis toute émue.
Que ne saurais-je, moi aussi, en écrire un semblable pour ma fille.


Nul besoin d'écrire, il suffit d'aimer

chatouille

Messages : 484
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 78

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum