Paolo Nespoli a passé plus d'un mois au sein de la Station spatiale internationale et a capturé cette aurore boréale le 15 septembre.