DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME.

Aller en bas

DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME. Empty DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME.

Message par Invité le Sam 2 Sep - 19:15


 C'est arrivé à une collègue pas plus tard qu'hier (à Bègles près de Carrefour).
 Dans une station service, un homme a approché une dame qui était en train de remplir son réservoir.

Il lui a offert ses services en tant que peintre et lui a laissé sa carte.
Elle a accepté sa carte pour faire preuve de bonne volonté et est entrée dans sa voiture.
L'homme est alors entré dans une voiture conduite par un autre monsieur.
Alors qu'elle s'apprêtait à quitter la station service, elle a vu les
hommes la suivre hors de la station en même temps.
 
Presque immédiatement, elle a commencé à se sentir étourdie et ne pouvait pas attraper son souffle..
Elle a essayé d'ouvrir la fenêtre et s'est rendu compte que
l'odeur était sur sa main, la même main qui a accepté la carte du monsieur à la station service.
Elle a alors noté que les hommes étaient collés derrière sa
voiture et a senti qu'elle devait faire quelque chose à ce moment.
 
Elle est rentrée dans le premier stationnement qu'elle a vu,
arrêté sa voiture et a commencé à appuyer sur son klaxon à plusieurs reprises pour appeler à l'aide.
 
Les hommes se sont enfui loin d'elle mais la dame ne se sentait toujours pas bien.
C'est seulement après plusieurs minutes qu'elle a pu finalement reprendre son souffle.
Apparemment, il y avait une substance sur la carte qui aurait pu
sérieusement lui faire du tort.
 
Cette drogue s'appelle le BURUNDANGA et elle est utilisée par
des personnes qui souhaitent frapper une victime afin de la voler ou de tirer profit d'elle.
Cette drogue est quatre fois plus dangereuse que la drogue du
viol et est transmissible sur de simples cartes.
 
 
Prenez garde et assurez-vous de ne pas accepter des cartes d'un inconnu dans la rue et d'autant plus si vous êtes seul.
Ceci s'applique à ceux qui font des visites à domicile et qui
vous glissent une carte quand elles offrent leurs services.
Merci de diffuser aussi largement que possible
ainsi nous éviterons peut être d'autres agressions similaires.
 
Jean-Charles MOROTE S.I.D.P.C. Préfecture de la Dordogne
2, Rue Paul Louis Courier 24016 Périgueux cedex
[url=tel 53 02 24 22]05.53.02.24..22[/url] / [url=tel 09 60 25 74]06.09.60.25.74[/url]
Jean-François DORVILLE Préfecture de Police de Paris
  Direction de la Police générale
  Sous-direction de l'Administration des Etrangers
Section des Laissez-passer
[url=tel 53 71 37 91]01.53.71.3[/url]

http://www.prefecture-police- paris.int

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME. Empty Re: DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME.

Message par Invité le Sam 2 Sep - 19:19

Alexandrine a écrit:
 C'est arrivé à une collègue pas plus tard qu'hier (à Bègles près de Carrefour).
 Dans une station service, un homme a approché une dame qui était en train de remplir son réservoir.

Il lui a offert ses services en tant que peintre et lui a laissé sa carte.
Elle a accepté sa carte pour faire preuve de bonne volonté et est entrée dans sa voiture.
L'homme est alors entré dans une voiture conduite par un autre monsieur.
Alors qu'elle s'apprêtait à quitter la station service, elle a vu les
hommes la suivre hors de la station en même temps.
 
Presque immédiatement, elle a commencé à se sentir étourdie et ne pouvait pas attraper son souffle..
Elle a essayé d'ouvrir la fenêtre et s'est rendu compte que
l'odeur était sur sa main, la même main qui a accepté la carte du monsieur à la station service.
Elle a alors noté que les hommes étaient collés derrière sa
voiture et a senti qu'elle devait faire quelque chose à ce moment.
 
Elle est rentrée dans le premier stationnement qu'elle a vu,
arrêté sa voiture et a commencé à appuyer sur son klaxon à plusieurs reprises pour appeler à l'aide.
 
Les hommes se sont enfui loin d'elle mais la dame ne se sentait toujours pas bien.
C'est seulement après plusieurs minutes qu'elle a pu finalement reprendre son souffle.
Apparemment, il y avait une substance sur la carte qui aurait pu
sérieusement lui faire du tort.
 
Cette drogue s'appelle le BURUNDANGA et elle est utilisée par
des personnes qui souhaitent frapper une victime afin de la voler ou de tirer profit d'elle.
Cette drogue est quatre fois plus dangereuse que la drogue du
viol et est transmissible sur de simples cartes.
 
 
Prenez garde et assurez-vous de ne pas accepter des cartes d'un inconnu dans la rue et d'autant plus si vous êtes seul.
Ceci s'applique à ceux qui font des visites à domicile et qui
vous glissent une carte quand elles offrent leurs services.
Merci de diffuser aussi largement que possible
ainsi nous éviterons peut être d'autres agressions similaires.
 
Jean-Charles MOROTE S.I.D.P.C. Préfecture de la Dordogne
2, Rue Paul Louis Courier 24016 Périgueux cedex
[url=tel 53 02 24 22]05.53.02.24..22[/url] / [url=tel 09 60 25 74]06.09.60.25.74[/url]
Jean-François DORVILLE Préfecture de Police de Paris
  Direction de la Police générale
  Sous-direction de l'Administration des Etrangers
Section des Laissez-passer
[url=tel 53 71 37 91]01.53.71.3[/url]

http://www.prefecture-police- paris.int
[url=tel:05 53 02 24 22]05.53.02.24..22[/url] / [url=tel:06 09 60 25 74]06.09.60.25.74[/url]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME. Empty Re: DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME.

Message par mareaction le Sam 2 Sep - 19:21

Faut se méfier de tout et de tous!

_________________
La seule chose que le socialisme ait jamais faite pour les pauvres est leur donner beaucoup de compagnie.
Lawrence W. Reed  

mareaction
mareaction

Messages : 14840
Date d'inscription : 12/03/2015
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME. Empty Re: DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME.

Message par Invité le Sam 2 Sep - 19:24

ça  devient  dingue  la  vie  aujourd'hui

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME. Empty Re: DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME.

Message par l'Apôtre le Sam 2 Sep - 19:30

Very Happy c'est un haox ,qui date de 2011

1) Le Burundanga s’injecte uniquement par voie orale, c’est à dire qu’il doit être ingéré, généralement dans la nourriture ou dans la boisson assez forte. Donc aucun danger en ce sens.

2) Aussi, le Burundaga est inodore et incolore. Ce qui le rend assez dangereux. Aussi, la dame de l’histoire n’aurait pas pu se sentir étourdie par l’odeur de la carte d’affaire.

source

l'Apôtre

Messages : 439
Date d'inscription : 06/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME. Empty Re: DE LA PART DU FRÈRE DE SANDRINE QUI EST GENDARME.

Message par Invité le Dim 3 Sep - 8:46

merci  l'apôtre  !
 je  trouvais  aussi  le  truc  un  peu  gros  !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum